Catégories
Uncategorized

Entrainement à Berck

La conviviale voler ensemble du début d’année m’avait donné l’idée de faire des séances de cerf-volant à Berck. C’est en effet l’assurance d’avoir de la place et un vent bien meilleur que sur mes spot en région parisienne. A Berck la plage est immence et  à marée basse même un vent de terre est praticable en s’éloignant vers la mer. Bref ce sont des conditions idéales pour progresser.

En attendant Ciara

J’avais prévu de longue date cette excursion dans le sud de la côte d’Opale et je me suis aperçu bien trop tard que la météo annonçait une tempête pour ce week-end. Que faire ? Ce ne sont pas quelques gouttes et un peu de vent qui allaient m’arrêter.

Je n’etais pas le seul à être à Berck

Le vent était assez faible et le Djinn standard sorti de ma housse le premier mais rapidement je sentais qu’il souflait un peu trop en rafale pour le standard. Finalement le semi-ventilé prit l’air.

Rencontre

En plus des pilotes de 2 lignes qui étaient présents depuis le matin avanr que je n’arrive, j’ai eu la bonne surprise de voir un autre 4 lignes sur la plage de Berck l’après-midi. 2020 une année de rencontre.

Un italien qui avait comme moi envie de voler à Berck

Vent de cinéma

Le déplacement en valait la peine. Le vent de plage de Berck est vraiment idéal pour progresser. J’ai pu travailler mon ballet et y ajouter une suite. Avec un vent régulier, pas perturbé, il est plus facile d’apprendre et de composer un ballet. On se focalise sur l’enchaînement des figures sans être gêné par les corrections de pilotage dûes au vent. Dans un premier temps cela permet d’écrire le ballet en laissant dans un second temps la tâche dz savoir le réaliser même dans des vents divers et variés. Ainsi chaque chose en son temps !

Soleil en fin de journée

Finalement il n’y avait pas tant de vent que ça mais la météo avait annoncé les premiers effets de la tempête pour le lendemain avec 30 mph et des rafale à 60 mph. J’ai donc bien profité de ce samedi à Berck.

Catégories
Festival

After Glagla 2019

L’After glagla est la version hivernale des After’taf conviviale organisée hier par les cerfs-volistes du centre-sud autrement dit de la région lyonnaise. Depuis plusieurs années je vois dans les news des photos de ces rencontres et je me suis décidé cette années à y aller jeter un oeil. Je me suis rendu donc au grand parc de Miribel Jonase à Vaulx-en-velin.

Ce premier voyage de ma kitemobile au logo de KITEJUST4FUN l’association était bien long (+400km aller) et coûteux. Heureusement que les frais furent partagées grâce au covoiturage et la grève des transport m’a bien aidé à trouver des passagers ! Je suis arrivé la veille au soir, hébergé gentillement par René et sa femme Catherine.

Miribel Jonase

A notre arrivée, il y avait déjà un camping car avec Jean-pierre dedans. Les participants qui avaient répondus présents arrivèrent peu à peu par la suite. Pendant ce temps Serge nous régalait avec des friandises et un gataux sucrée dont j’ai oublié le nom.

Mais déjà les pilotes 2 lignes nous montraient que malgré le vent encore faible ce matin que l’on pouvait voler. Nous autres 4 lignes ne nous sommes pas laissé faire. Nous avons sorti rapidement nos jouets pour leur donner la réplique.

Jean-pierre lui avait choisi les lignes courtes en barre légère tandis que René avais pris son UL et moi comme Wndguru avait annoncé 8 mph, je suis resté avec le Djinn standard en Mystic 12.

After Glagla laisse croire qu’il allait faire froid mais que nenni ! La météo fut clémente et les dieux du cerfs-volants avaient repoussé à 18h l’averse tant redoutée. C’est dans un magnifique ciel bleu que mon Djinn s’envolait.

Comme le temps passe vite il fut rapidement déjà l’heure de faire un pose apéro. Mais chut’ il ne faut pas le dire trop fort car tout le monde n’est pas au courant. On fait du sport parait-il…

Apéro

L’après midi après vérification du vent, je constatai que windguru avait encore une fois raison. Un bon 8-10 mph à bon de bras et comme les rafales étaient annoncées au delà de la plage du standard, j’ai donc sorti le Djinn semi-ventilé pour le reste de l’After Glagla.

Tu as compris ?

Mais lAfter glagla c’est aussi du monofil qui attira plusieurs personnes autour de la conviviale. Jean-pierre nous donna à René et à moi quelques leçons et un aperçu des tricks qu’il prépare pour le Master Show 4 lignes de 2020. On a bien rigolé devant l’expression de Jean-Pierre « et c’est pas fini tu peux aussi faire ça, tu as compris ? »

Comme il fait nuit tôt, dès 16h on commençait à remballer. Je devais aller prendre mes covoitureurs à la gare de Lyon. Parfois l’actualité offre des opportunités inattendues. Une bonne session à cet After Glagla 2019. Bientôt une petite vidéo pour illustrer cet After Glagla 2019 qui ne fut pas si froid que cela !

Edit: Voici la vidéo !

Catégories
Non classé

Communauté

Ce blog est complété par un outil de communication interactif qui favorise les échanges cerf-volistiques non seulement entre vous et moi mais également entres les cerfs-volistes. Cet outils spécifique n’est pas nouveau puisqu’il est présent depuis 2 ans et a pour objectif de suppléer à la baisse de fréquentation des forum dédiés aux cerf-volant en France mais également à la vacuité des réseaux sociaux.

communaute.kitejust4fun.fr

L’outil utilisé est un logiciel Open Source : Mattermost. Il s’agit d’une application web accessible via un navigateur aussi bien sur ordinateur que sur smartphone. Notez qu’une application de bureau et pour smartphone existe. Pour IOS et Android vous la trouverez depuis le magasin habituel.

Par le web il suffit d’aller sur https://communaute.kitejus4fun.fr par contre si vous utilisez l’application de bureau ou pour smartphone, il faut renseigner l’url du serveur suivante: https://mattermost.bressure.net

L’outil est aussi utilisé par KITEJUST4FUN l’association à travers un espace réservé à ses membres mais il est accessible gratuitement à tous dans sa partie publique. Une simple adresse mail suffit pour valider votre inscription. Rendez-vous bientôt sur la communauté Kite Just 4 Fun:

https://communaute.kitejust4fun.fr

Exemple d’échanges sur l’outil communautaire

Fulcrum

Sorti en 2017 et présenté comme une révolution dans le domaine du 4 lignes, le Fulcrum a des caractéristiques étonnantes. Ce n’était pas le premier 4 lignes à vouloir marquer une rupture avec ce qui à fait ses preuves dans le domaines à savoir les 4 lignes de la marque historique Révolution ™ avec son aile globalement plane en forme de 2 pseudo-triangles.

Un design vraiment nouveau

La marque Skyburner a réussi avec le Fulcrum à proposer un 4 lignes en forme d’altère avec une symétrie presque parfaite non pas latérale mais verticale : l’avant ressemble beaucoup, beaucoup à l’arrière. Ce n’est pas nouveau car le Airbow de Tim Benson a précédé le Fulcrum. Skyburner se démarque de l’Airbow avec des formes plus anguleuse. L’agencement des barres est également particulier mais rende le CV plus compliqué à monter qu’un revo standard.

Présence de multiples petites barres, crédit photo: Pascal Brunel
Le CV n’est pas plat, mais tridimensionnel comme un 2 lignes, crédit photo : Pascal Brunel

En terme de vol, sa forme tridimensionnelle lui donne la possibilité d’effectuer des figures empruntés aux 2 lignes mais son adoption est pour le moins confidentielle auprès des pilotes, surtout en France.

Je ferai un avis personnel uniquement sur la voile tendue du Fulcrum. Comme tous les 4 lignes à voile tendue (sans poche) comme le Mojo de HQ ou le Four Line de ORAO, la maitrise du CV est plus difficile. L’absence de poche rend le CV extrêmement réactif donc plus difficile à contrôler.

Retour au musée des 4 lignes

Catégories
Non classé

Rencontre mensuelle informelle d’Octobre

La météo avait un temps menacé la séance mais vers 13h le soleil repointa le bout de son nez. Comme pour les 2 précédentes séances, personne n’avait confirmé sa présence le site.

Le terrain pour moi tout seul
Lonesome flyer

Le vent venait juste de s’établir dans l’axe du terrain et était bien rafaleux. Annoncé entre 13 mph et 24 mph en rafale. Comme prévu je le mesurais un peu plus faible à hauteur de bras.

Le Djinn ventilé sera suffisant

Pas de quoi sortir l’extra-ventilé. Je choisi le Djinn ventilé. Peu après Alban qui était là lors de la session de septembre arriva. Je n’allais donc pas être seul pour cette 3e rencontre mensuelle.

2 revos : b-serie ventilé et Djinn ventilé

Comme ce dernier n’était pas équipé pour les vents fort, j’avais pris soin d’amener avec moi mes vieux b-serie qui d’ailleurs n’ont rien de vieux, juste inutilisés depuis que je me suis mis sur des Djinn.

Le vent fut un peu capricieux mais Alban s’en est bien tiré même si il n’était pas habitué au B-Serie ventilé. Il s’est en effet donné bien du mal en 4 plumes alors que le vent baissait de manière sensible sur la fin.

2 générations de révo

Je ne sais pas si c’est à cause de la vue de nos revo mais une famille nous a rejoint sur le parc en sortant 2 petits CV: un sled et un 2 lignes. Ah le CV appelle le CV.

Le 2 lignes en préparation

Une séance toujours intéressante, pour discuter du CV, de son microcosme et comment promouvoir la pratique. Par exemple en rejoignant kitejust4fun l’association ?

Catégories
Non classé

Marseille 2019 – dimanche

Le vent du matin était juste parfait. Il venait de terre avant 10h. J’ai pu voler avec René, Fabien et Alban puis Dan.

vol matinal avant l’ouverture
Un vent doux et constant comme je l’aime

Le vent de l’après-midi changea encore de direction pour venir de la petit butte. Ce qui est la pire direction de vent sur ce terrain: rien en bas et fort en haut.

En revenant de manger, j’ai voulu tester le Djinn de Sébastien pour comprendre pourquoi ce dernier volait différemment du mien selon René. Le mystère s’eclairci en constatant la différence de poignées utilisées: courbure et longueur de l’échelle.

Test du djinn de Sébastien

Lors des mégateam d’avant les demonstrations j’ai eu beaucoup de difficultés dans les passages bas notamment en stop BA en haut. Je vais devoir en trouver la cause dans mes prochains entrainements mais j’ai déjà ma petite idée: reflex de mes années passées avec le B-Serie ou bien vent dans lequel j’aurais sorti le 2 plumes. Dans ce dernier cas vivement que j’utilise mon jeu de Mystic 10 en préparant la barre centrale du BA.

Regardez comme j’ai perdu du terrain !

La demonstration du Team Kite Life Intl s’est déroulée sans accrocs.

TKL Int

D’autres pilotes proposèrent une démonstration, citons parmi eux ce trio de trains 2 lignes multicolores très joli:

vu ici et ailleurs

Voilà c’est ainsi que s’achève la participation de kitejust4fun à cette fête du vent de Marseille 2019.

kitejust4fun c’est Awa et Thierry
Catégories
Festival Non classé

Rencontre informelle mensuelle de septembre

Cette 2e rencontre informelle mensuelle devait se tenir à Lisses comme je l’avais indiqué sur la fiche de l’événement. Cette dernière était en ligne depuis presque que un mois et seul un cerf-voliste s’était manifesté. Je me suis donc rendu à Lisses peu avant 14h00 mais j’y est découvert un rassemblement de caravanes.

Les toits des caravanes par dessus le remblais

Je me suis alors replié sur le site de Longjumeau et comme personne n’avait fait de confirmation sur le site web, je n’avais aucun remord à partir en douce sur un autre terrain de jeu.

Surpise ! L’opium de Pascal

En arrivant sur le parking je voyais au loin un pilote avec un 2 lignes. Surprise ! Je sortais rapidement pour aller à sa rencontre. Il s’agissait de Pascal un ancien habitué du spot de Longjumeau à ces heures de gloire. Nous bavardâmes un peu en attendant le vent, très variable de Longjumeau.

Malgrès de bonne « bourrasques » le vent fut léger

Je n’aime pas spécialement ce spot à cause de sa situation encaissée qui le défavorise par rapport aux prévisions. A l’approche du festival de Marseille, il me fallait m’entraîner pour « assurer » dans des conditions difficiles. J’ai choisi le semi-ventilé pour corser un peu les choses.

Au bout de quelques instants je prenais connaissance d’un message d’Alban qui devait me rejoindre à Lisses et me demandant confirmation à 13h15.. il était 14h50…Oooops 😮 D’où l’intérêt de confirmer sa présence sur le site, histoire que je m’organise un peu 😉

Surprise, Alban est venu !

Finalement au bout de quelques dizaine de minutes j’apercevais au loin le chapeau d’Alban. Nous fûmes donc 2 pilotes revo pour cette 2e rencontre mensuelle informelle.

Djinn et Revo

Le vent nous offrit quelques bon moments même si mon choix du semi rendait difficile un quelconque travail de précision dans les passage faible et que l’absence de semi faisait défaut à Alban dans les bourrasques. Mais qu’importe, les rencontres informelles sont là pour le plaisir, pas pour le travail.

Alban essayant mon Djinn semi, qu’il trouva difficile par rapport au Revo STD 😉

Vers 17h le sport s’animait un peu. Un ou deux petits cerfs-volants apparurent et même un 2 lignes vint s’installer au fond du terrain. Le spot est fréquenté par une population familiale en cette fin d’été. Je donnerai néanmoins une mention spéciale bonnet d’âne au monsieur qui laissa son clébard sans laisse venir goutter à mon Djinn malgré les avertissements de la femme qui l’accompagnait. Comme le disait Brassens , l’âge ne fait rien à l’affaire… Heureusement pas de dommage à mon Djinn.

Un gros porteur décollant de l’aéroport d’Orly tout proche

Une après-midi qui avait mal commencée avec le rassemblement de caravanes de Lisses mais ce fut vite rattrapé par les rencontres sur le spot de Longjumeau. Si-vous êtes pilotes 4 lignes, quelque soit votre niveau, venez-nous rejoindre. La rencontre mensuelle informelle à lieu tous les 1er dimanche du mois. La prochaine sera le 6 octobre.

Catégories
Festival Non classé

Penvins – le terrain pour moi tout seul ou presque

Comme le festival ne commence que vendredi et que d’après la réglementation locale affichée au poste de secours, on a le droit de faire du cerf-volant sur la pointe, je suis retourné le soir faire voler mon Djinn à Penvins.

Règlement de la plage à Penvins

La petite séance en lignes courtes du matin avait en effet comme un goût de pas assez. Je me suis donc rendu vers 20h30 sur la pointe de Penvins.

Le terrain n’était plus vierge comme le matin. Une tente et des piquets pour delimiter le terrain étaient déjà installés.

En plus des touristes il y avait également un pilote 2 lignes qui ne semblait pas être un débutant qui me rejoignit à peine j’avais monté mon Djinn.

Le vent était léger, c’est donc le standard que j’avaiz sorti du sac.

La séance fut très agréable. Le petit vent est un régal.

Le site est tout simplement idéal cat aucun obstacle réel quel que soit la direction du vent. Venant de l’île-de-France je ne peux qu’apprécier l’aerologie des lieux.

Vivement que les copains revos me rejoignent pour de memorables mégateam !

Un 2 lignes dans le coin gauche m’a ravit la primauté

Catégories
Uncategorized

Parc du Rondeau

Après avoir fait mon devoir de citoyen en ce jour d’élection européenne, un petit tour au parc du Rondeau à Evry-Courcouronne pour travailler avec le Djinn.

Le vent pouvais être leger mais était en train de monter. Et si le standard pris l’air en premier, j’ai fini la séance en semi-ventilé.

Avec l’été qui pointe son nez, les buttes de Courcouronnes attirent les grosses voiles. Ce matin des apprentis vélideltistes étaient présents et l’un d’entre-eux avait un 2 lignes pour partienter le temps d’être rejoint par le reste de sa troupe.

Ma session fut consacrée aux lignes droites et au virage pointe. Ce dernier point confirme que c’est beaucoup plus facile de faire le virage pointe en lâchant l’aile extérieure que de chercher à freiner l’aile intérieure.

La fin de séance en semi-ventilé fut très plaisante. J’ai eu de nouveau les vibrations dans les poignées: la voile qui travaille ?

Catégories
Cours Festival

Mégateam black sails 4×5 – Berck 2019

Le mégateam Black sails 4×5 vu à Berck 2019 présentait quelques nouveautés basées sur:

  1. des transitions fluides
  2. des déplacements de la grille au sol

J’ai choisi dans cet article de prendre un sous ensemble de la démo présentée à Berck en 2019 en me focalisant sur les points les plus importants.

Formation de la grille

Comme l’aspect transition entre les figures est une caractéristique du Black sails, la mise en grille est elle-même chorégraphiée.

On a démarré en lignes posé petit côté.

Dans la simulation la mise en grille se fait de façon progressive, en se calant sur le revo ligne 4 de chaque colonne.

Files horizontales

Le motif file horizontal qui a déjà fait l’objet d’une simulation 3D n’est pas une nouveauté. Je l’ai incluse dans la simulation black sails car le déplacement au sol est une caractéristique importante du megateam grille.

Formation de la boule

On amène la figure boule par la formation de 2 lignes horizontales. Les croisements de lignes de la boule résultante ne sont pas symétriques (et donc optimum) mais ce n’est pas grave car l’espacement au sein de chaque colonne pour permettre les files horizontales évite que les lignes ne se touchent.

Le rendu visuel des transitions est privilégié.

Rotation de la grille

La rotation de la grille est une vrai nouveauté dans le megateam présenté à Berck en 2019. En effet il impose vraiment de tourner la grille au sol !

La simulation 3D présente un exemple de rotation: si la position de départ et la position finale est sans discussion car imposée par la formation grille et le respect de la forme de la grille, la transition peut être discutée. J’ai choisi un mouvement au plus court ie en ligne droite à la fois des pilotes au sol et des revo dans le ciel. Je pense que c’est ce que naturellement les pilotes vont faire et c’est ce que j’ai vu faire à Berck.

Ce n’est pourtant pas la transition idéale, car la figure dans le ciel ne conserve pas la même taille durant la transition. La grille dans le ciel diminue un peu en taille durant la transition pour retrouver sa taille initiale à la fin. Idéalement, les revo dans le ciel devraient décrire des cercles tout en maintenant la figure. C’est un mouvement très compliqué. On fait une rotation d’un rectangle !

On pourrait également améliorer le déplacement des pilotes au sol en faisant une rotation de la grille mais là aussi c’est très compliqué à faire faire. La proprioception collective de la grille au sol fait rentrer le mégateam grille dans une autre dimension. J’en ferai l’exercice en simulation 3D ultérieurement.

Pour le moment la vue du dessus donne un bon exemple de déplacement au sol pour la réalisation de la rotation de la grille. On voit également que la grille finale change les colonnes en ligne et vice-versa. C’est très amusant !

En simulation 3D

Vue du public

Vue de dessus

Les déplacements des pilotes est un aspect primordial dans la bonne réalisation de certaine figure. Dans le cas des files on le savait déjà et la nouveauté de la rotation de la grille dans le megateam black sails renforce cet aspect. Les vues du dessus permettent de bien s’en rendre compte:

Caméra tournante

Comme d’habitude, les caméras tour de tables permettent de se rendre compte du monde d’illusion dans lequel le cerf-volant évolue: non ce n’est pas un plan ! Chaque cerf-volant évolue sur une fenêtre sphérique.

Toutes les vues