Rencontre mensuelle informelle de janvier 2020

Rencontre de décembre 2019

La prochaine rencontre aura lieu le dimanche  5 janvier 2020.

Pour rappel la rencontre mensuelle informelle a lieu le premier dimanche de chaque mois. Au programme, pour progresser dans le mégateam. Chacun vient avec son , pas de discrimination. La seule contrainte est la longueur des : 36.6  mètres. Je peux dépanner un pilote ou deux.

Programmez bien cette date et n’oubliez pas de vous inscrire sur le site de l’évènement dans le formulaire ci-après.

Le lieu exacte de la rencontre dépendra du sens du vent et se situera de toute façon sur l’un de mes spots habituels en Ile-de-France.

Concours Photos 2019 – Projecteur sur Penvins

De nouvelles photos continuent à rentrer dans le concours qui se terminera le 31 décembre. Je tourne le projecteur sur une photo envoyé par Philippe et Michel, prise à Penvins, un haut lieu du 4 lignes en France où j’ai eu l’occasion d’aller en Juillet dernier. Le cadrage de la photo est réussi et autant dire que c’est un exploit en KAP.

Rev’ en Kap à Penvins

Comment trouvez-vous cette photo ? Vous avez-jusqu’au 31 décembre pour voter pour votre photo préférée sur la page du concours.

Concours Photos 2019 – Le 4 lignes dans tous ces états

Séance détente à Vincennes

Sur le coup de midi j’ai profité de mon terrain de vol que je pourrais appeler mon second bureau pour faire jalouser certains. Le polygone de Vincennes est en effet à une dizaine de minute de mon bureau et il est facile pour moi de faire du CV entre 12 et 13.

Il faisait froid mais il faisait bon. Un Djinn entre les mains, on s’amuse bien. Le vent était annoncé plus fort que ce que je mesurais alors j’ai gardé les Mystic 12 et puis je n’avais pas beaucoup de temps devant moi avec tout au plus 1 heure à bien remplir.

Comme d’habitude, une petite vidéo pour immortaliser ce moment de bonheur !

Rencontre mensuelle informelle de décembre 2019

La rencontre mensuelle informelle s’est tenue ce jour comme prévue. Elle a eu lieu sur le site du parc interdépartementale Paris Sud que j’aime appeler parc de Créteil-Pompadour nom de la gare RER qui la dessert. Les températures étaient bien basses avec 4° mais cela n’a pas découragé Alban qui est venu, comme prévu.

Lonesome Flyer

Le parc de Créteil-Pompadour est-il un bon spot ?

Hier j’étais allé tester le parc du lac de Saulx-les-chartreux et la conclusion était plus que mitigée. Quand est-il de Créteil-Pompadour ? Tout d’abord le spot est assez vaste et entouré d’une petite colline. Mais je ne l’avais pas choisi pour la rencontre mensuelle au hasard ou juste pour aller le tester. C’était surtout en fonction de l’orientation du vent du jour qui venait de nord_nord-est. Sur la carte cela promettait un bon couloir.

Comme prévue le spot est parfait pour cette direction du vent mais devrait egalement être bon pour un vent de nord ou de nord-nord-ouest. L’obstacle principal étant le bâtiment jouxtant les terrains de tennis, ce dernier ne devrait pas poser trop de problème en allant bien au fond du spot comme je l’ai fait aujourd’hui.

Je n’ai pas tester l’autre zone située plus au sud qui à l’air plus petite et moins exposée au vent donc sans doute moins propice à la pratique du cerf-volant.

Conclusion: je valide ce spot et l’inscrit à ma liste officielle.

Séance du jour

Le vent annoncé entre 8 et 10 mph en moyenne avec des pointes à 19-20 fut assez conforme mais comme d’habitude à hauteur de bras d’homme il se mesurait un peu en dessous. J’ai donc sorti le Djinn standard et alors que je terminais de me préparer, Alban fit son apparition.

Nous avons passé pas mal de temps à papoter cerf-volant, compétition, club et le projet quadkites.org mais nous avons bien sûr voler. Voici une petite vidéo de cette rencontre mensuelle informelle de décembre 2019:

Cette séance fut bien vigorifiante mais également frigorifiante et Alban qui avait oublié ses gants et son bonnet ne dira pas le contraire. Une séance de revo et vous voilà heureux pour plusieurs jours 🙂

De retour au chaud

Vous avez raté cette session, pas de problème, la prochaine aura lieu le 5 janvier 2020. Pour rappel les rencontres mensuelles informelles ont lieu tous les 1er dimanche de chaque mois. Restez en ligne sur Kite Just 4 Fun !

Rencontre mensuelle informelle de décembre 2019

La prochaine rencontre aura lieu le dimanche 1er décembre.

Pour rappel la rencontre mensuelle informelle a lieu le premier dimanche de chaque mois. Au programme, pour progresser dans le mégateam. Chacun vient avec son , pas de discrimination. La seule contrainte est la longueur des : 36.6  mètres. Je peux dépanner un pilote ou deux.

Programmez bien cette date et n’oubliez pas de vous inscrire sur le site de l’évènement dans le formulaire ci-après.

Le parc interdépartemental de Creteil-Pompadour sera le lieu de RDV.

 

Parc du plan d’eau de Saulx-les-chartreux

Cherchant à explorer les lieux de pratique autour de moi, j’avais remarqué sur Goople Map le parc du bassin de rétention de Saulx-les-chartreux. Je m’éloigne se faisant de ma zone de confort mais un nouveau spot permettrait de diversifier un peu mes séances. Je suis donc parti en reconnaissance.

Dès mon arrivée des pelleteuses mécaniques donnent un mauvais présage. Des travaux ont lieux au bout du parking au fond et cela réduit la place à une petite portion. En me dirigeant vers l’entrée des travaux sont bien annoncés et ils viennent juste de commencer pour une durée prévisionnelle de 12 mois.

J’entrepris de faire le tour du parc à la recherche de la grande étendu vide visible depuis les photos de satellites de Google Map. C’est fort dommage car la zone non dégradée proche du chemin est en pente et donc impraticable pour faire du cerf-volant.

Le chemin est le remblai du lac

En poursuivant le chemin je trouve enfin la vaste zone dégagée aperçue sur les photos satellites. J’y suis descendu . Le chemin est en réalité le remblai de cette retenue d’eau créée en 1986 et la zone est en contrebas. Même loin du lac, le terrain est très humide et spongieux. Il faudra que je revienne par temps sec car en ce moment il est impraticable pour le cerf-volant.

Je continue mon tour des lieux en espérant trouver une zone praticable mais ce que je découvre douche mes ambitions.

Sur la rive sud, les engins de terrassements ont également effectué des travaux. L’objectif décrit sur les panneaux d’affichage indique que l’on va augmenter la capacité de rétention du bassin en réduisant la berge. Cela signifie donc que l’espace entre la rive et le chemin va diminuer. C’est donc de mauvais augure pour la pratique du cerf-volant.

Bilan de la mission de reconnaissance: revenir par temps sec pour voir si le grand espace est praticable et si il n’aura pas été grignoté par les travaux.

Prochain spot à découvrir le parc départemental de Créteil-Pompadour !

Djinn Hardcore Ventilé

Avec un peu de retard dû a un coup de tête de mon FAI m’obligeant à faire de la maintenance informatique, je livre enfin mon retour sur le premier vol avec mon Djinn Hardcore Ventilé (HV) reçu début de ce mois. Premier vol effectué hier.

Djinn Hardcore Vented

Il s’agit du modèle le plus ventilé des Djinn. Il est donnée pour des vent de plus de 35mph. Autant dire qu’il ne devrait pas sortir souvent du sac mais quand on se retrouve sur un festival ou en compétition et qu’il faut voler, il est bon d’avoir le matériel adéquat. J’étais un peu pressé d’essayer mon nouveau jouet et je n’ai pas attendu que le vent soit idéal. Ce jour là on annonçait un vent de ventilé à savoir 18mph et des rafales à 25. J’allais donc tester le HV en dessous de sa plage de vent.

En fait une fois sur place, le verdict de l’anémomètre me fit déchanter. Le vent était en train de s’établir et était léger. Heureusement que le vent monta par la suite sans pour autant dépasser les 35mph ni même atteindre les 25mph où le l’extra-ventilé devrait sortir.

Alors le Hardcode Vented donne quoi dans ce vent faible pour lui ?

Au début de la séance en passage bas, pas de surprise, je ne peux pas voler avec 5 mph, c’est sûr :-). En vent moyen entre 11 et 15, c’est plus du glide et sans poche. Par contre en passage fort lors de ma séance à partir de 15 mph jusqu’à 22 mph, le Hardcore Vented surprend par sa capacité à voler. Sa vole et sa tient le stop. Mais il n’y pas de miracle, il est difficile à mon niveau d’avoir la même sensation qu’avec les versions plus toilées. C’est donc la première fois que depuis que je vole avec des Djinn, que je tombe sur un modèle qui me donne des sensations différentes et donc m’oblige à adapter mon pilotage. Certes je suis dans la plage basse voire en dessous de sa plage de vent mais le constat mérite d’être souligné. Sans doute qu’avec ce vent j’atteins la limite de ma capacité de pilotage !

Voici une petite vidéo de ma séance:

Vivement les prochains grands vents pour tester pleinement ce Djinn Hardcore Vented.

Concours photos 2019 – Projecteur sur un 4 lignes original

Le 4 lignes dans tous ses états est un concours photos qui est l’occasion de voir toute sorte de 4 lignes.

Alt’Air’Nates

Voici un 4 lignes vraiment original. Il s’agit de l’Alt’Air’Nates de Bruno Cocandeau. Je l’ai vu il y a 2 ans à Marseille, c’est bien un 4 lignes. Sur la photo ci-dessus 3 exemplaires volent en formation.

Le concours est ouvert jusqu’au 31 decembre. Venez voter pour votre photo préférée:

Concours Photos 2019 – Le 4 lignes dans tous ses états

Spot du Rondeau

Aujourd’hui le vent était bien orienté pour le spot de Draveil et également pour le parc du Rondeau à Courcouronnes. Comme la semaine dernière j’avais fait connaissance avec les nouveaux occupants du spot du Draveil, des arbres récemment plantés en plein milieu du spot de Draveil, j’ai préféré me rendre à Courcouronnes. Ainsi sur le coup de midi…

Le petit bois pour accéder au parc du Rondeau

Les grosses voiles étaient venues en nombre. J’ai dénombré une bonne dizaine d’adeptes du parapente. Notons que la pancarte Paris Sud, FFVL etc a disparu. J’aime mieux, le cerf-volant est une activité de liberté et les spot pseudo-privatisé m’agacent. Les lieux de loisirs publics doivent le rester !

Vent du jour, standard

Le Djinn standard vint narguer les grosses voiles que leurs propriétaires tentaient de gonfler ou dont les plus ardis faisaient des sauts de puce depuis le haut de la butte. Pendant ce temps le vent malicieux avec des passages bas me donnait pas mal de fil à retorde alors que j’avais entrepris de travailler mon arlésienne de ballet.

Avant que le ciel ne se couvre

Le soleil s’éclipsa et heureusement je suis équipé pour affronter le climat automnal voire même hivernal. Un peu de grisaille et de froid ne peu pas arrêter le cerf-voliste ! Voici une petite vidéo de l’introduction de mon ballet. La musique dans la vidéo n’est pas celle du ballet car celle-ci est bloquée par Youtube. Je l’ai donc remplacée par une musique de fond sur la vidéo.

%d blogueurs aiment cette page :