Catégories
Cours Festival Indoor Non classé

2019

Comme l’année dernière il est temps de faire une rétrospective des 12 mois écoulés. Ce cru 2019 est marqué par un changement de CV. J’ai abandonné le Revo B-Serie pour le Djinn. Au delà de ce changement matériel, plusieurs événements ont marqué mon année cerf-volistique 2019.

Cours révo débutant

La demande était forte et comme j’avais préparé quelques vidéos, je les ai simplement complétées afin de présenter un parcours de progression complet. Le tutorial part de la base en commençant par une présentation du matériel puis des commandes essentielles, pour finir avec des exercices en vidéo.

Simulateur de megateam

Le megateam est une pratique assez accessible. Mon but était de donner un aperçu du megateam au plus grand nombre en n’éludant pas sa partie théorique. Pour cela j’ai développé un modèle 3D sous Blender afin de produire des animation. Ces vidéos montrant les figures les plus connues que j’ai rencontrées en megateam à Berck notamment sont présentées avec des explications. Le source du modèle lui-même est en licence Créative Common pour garantir sa diffusion.

Modèle 3D megateam

Djinn

J’ai mis dans ma housse le dernier CV sorti de chez Kiteforge et mis au point par John Barresi. J’ai dû m’adapter au vol du Djinn car la différence de bridage et de barre ont un impact certain par rapport au B-Serie.

Festivals et événements

J’ai été présent à Berck encore cette année où j’ai participé au premier Black Sails. Mike Loskov proposait de donner une seconde vie aux revo noirs de la coupe du monde de Football 2018. Parmi d’autres pilotes, j’ai répondu présent à cette nouvelle aventure. A côté des black sails, Berck fut l’occasion de rencontrer des amateurs de cerf-volant de tout horizon.

Black sailes Berck 2019

En Île-de-France on ne peut pas ignorer Air’genteuil et pour la 2e année, j’ai participé au festival. J’ai également fait voler mon Djinn à Penvins qui confirme son statut de haut lieu de rencontre de pilotes 4 lignes.

Megateam Penvins 2019
Megateam de Marseille 2019

Initiation

J’ai démarré une campagne de promotion de la pratique en proposant des initiations gratuites. J’ai donné ainsi une séance d’initiation en mars et je compte développer cette action dans le cadre de l’association KITEJUST4FUN. Mes anciens Revo B-Serie auront donc une seconde vie. Je m’en servirai pour les initiations.

Kitejust4fun l’association

J’ai entrepris de donner de la visibilité au nom KITEJUST4FUN. C’était déjà le cas au travers de mes vidéo mais l’objectif est maintenant de l’associer uniquement à la structure associative afin d’être référencé auprès des acteurs institutionnels du milieu local (mairies etc).

Rencontre mensuelles informelles

L’idée est de proposer le premier dimanche de chaque mois, une séance de vol 4 lignes à tous ceux qui désirent voler en groupe. Un événement récurrent permet aux nouveaux entrants dans la discipline de s’y essayer sans contrainte.

Concours photos

J’ai lancé un concours photos en fin d’année afin d’associer la communauté à la mise en valeur de la discipline. Le cerf-volant est une pratique hautement visuelle, la photo est donc un élément essentiel de sa promotion. Cela est également valable pour le pilotable.

Une participation venue des 4 coins du monde

Enfin pour finir l’année j’ai participé à une conviviale en région Rhône-Alpes. Il s’agissait de l’After Glagla au parc de Miribel Jonase près de Lyon.

After Glagla pas si froid

Voilà le résumé de l’année 2019. Celle qui s’annonce promet encore plus d’activité avec notamment des déplacements et une mise à l’honneur de l’indoor….

MI03

Cette figure est assez complexe à cause de la précision demandée dans la grille. Si la hauteur de départ se gère facilement, la position de départ en largeur ainsi que la taille des marches n’est pas immédiate.

MI03 source ISKB v3

Technique

Comme la figure démarre en l’air, la première difficulté est de bien se placer pour faire rentrer la figure avant l’obstacle du sol !

Trouver la hauteur de départ

Le centre du revo doit etre à 10% soit 1 hauteur de revo à la fin de la figure. Notons que c’est un abus sans fondement mathématique car 100% representerait 10 hauteurs de revo et non pas 100% de la hauteur de la fenetre de vent ! Cette approximation faite, à partir de 10% il faut faire 6 marches d’échelle pour placer le centre du CV à 70% qui est la hauteur où la figure doit démarrer.

Trouver la hauteur finale

Pour trouver les 10% on peut depuis la position du CV la plus basse possible BA sur le côté (notons P0) faire une rotation pointe 1/4 pour avoir le BA vers le haut. A ce moment le BA est à 10%. Puis une rotation centre 1/4 amène le centre du revo à 10% – une demi hauteur de poche.

En fait il faut mettre le CV BA sur le côté en laissant un demi-hauteur de poche sous la pointe, soit environ 15 ou 20 cm (notons P0′). A partir de la manipulation décrite plus haut amène le centre du revo à 10%. Un variante consiste depuis P0′ a faire une marche d’échelle ensuite de faite une rotation pointe 1/4 pour avoir le BA en bas suivi d’une rotation centre 1/4.

Position de départ en largeur
Taille des marches

Vidéo

Articles

MI02

La figure MI02 est classée pour pilote expérimenté dans le ISKB. Le virage sur la pointe est en effet un exercice qui pas si évident surtout quand on change de CV comme moi.

MI02 source ISKB v3

Technique

En vent faible cette figure me parait plus facile car avec un recul constant je maîtrise mieux les rotations.

En vent fort j’ai remarqué que la rotation est plus difficile à maitriser (démarrage puis arrêt de la rotation).

Vidéo

Articles

Les figures de compétitions

Pour s’entraîner seul et améliorer sa technique de vol, les figures de compétition sont un excellent moyen car elles permettent d’apprendre à voler avec intention. En effet une fois passé l’étape de savoir maintenir en l’air son cerf-volant, où parfois la machine va où elle veut (mode mixe du pilotage et de la contemplation), le niveau suivant est de faire faire au cerf-volant ce que l’on veut vraiment. Certain appelle cela voler avec intention et cela caractérise un niveau de maîtrise réel du pilotage.

Les références

Les figures de compétitions sont référencées dans le ISKC Book. Téléchargez-le et conservez le sur votre smartphone pour avoir une référence sur le terrain. Je conseille également le site de ReedDesign qui propose des animations flash afin de visualiser rapidement la figure.

La pratique

L’entraînement est une activité individuelle, mais les conseils sont bon à prendre. D’une part si les compétiteurs (niveau champion) excellent dans la pratique, les nouveaux arrivants manquent de support car peu d’écoles et de formateurs…. niveau champion disponible pour former les pilotes. Il n’est donc pas aisé de prendre des conseils auprès des champions de manière régulière.

Limite des challenge video

D’autres part même si ce manque de disponibilité des conseils pourrait être combler par l’utilisation des moyens modernes de communication comme internet et la vidéo, ces initiatives se heurtent à une approche purement visuelle et top down. Pour illustrer, l’usage de la vidéo ne donne lieu qu’à une descente d’information de la part d’un pilote chevronné sur la performance visuelle filmée. Il n’y a pas de retour sur comment atteindre la perfection qui souvent passe par un regard sur comment a été faite la figure par le pilote. Cela nécessite de voir le pilote et non pas le cerf-volant ou encore de connaitre les conditions de vent lors de la prise de vue. On vois qu’il faudrait que chacun s’équipe en moyen de prise de vue plus sophistiqué avec au moins 4 angles de camera (CV, pilote, mains, déplacement), bien noter la force du vent etc. afin de donner à l’instructeur virtuel toutes les informations comme si il était à côté du pilote.

Partage

Au lieu de demander à chacun d’avoir des moyen cinématographiques, inversons le problème. Si le pilote chevronné diffuse les conseils pour la réalisation des figures on gagnerait du temps. En effet lors de mes participations aux compétitions en France, les juges faisaient un retour aux pilotes pour qu’ils s’améliorent et j’entendais souvent « tu as raté la figure aujourd’hui à cause du paramètre vent faible, c’est l’expérience qui rentre ». Tout ceci est vrai et c’est une bonne chose mais attendre un an pour avoir un conseil ne va pas aider à diffuser la pratique… rapidement. Au contraire je crois que la diffusion de ces conseils en amont va aider à monter le niveau rapidement et aidera à promouvoir la pratique.

Engagement pour la communauté

Ceci étant posé, la mise au point de contenu pour diffuser ces conseils reste à réaliser. Il faudrait une participation des sachants qui possèdent les clés de la compétition (les juges) et les techniques pour réaliser les figures (les pilotes champions). Je ne suis ni l’une ni l’autre mais fidèle à un de mes principes « ne te demande pas ce que la communauté peu faire pour toi mais ce que tu peux faire pour la communauté », je vais proposer ici des vidéos des figures de compétitions que je vais réaliser une par une dans le même état d’esprit qu’une préparation aux compétitions. Au-delà du résultat c’est surtout les étapes qui me permettront de progresser dans leur réalisation que je vais noter afin de partager mon expérience.

Les figures

Chaque figure aura sa page dédiée que je renseignerai au fur-et-à-mesure des séances. En effet il faut être capable de réaliser chaque figure dans n’importe quelle condition de vent dans la limite du raisonnable prévu par le règlement de compétition soit un vent compris entre 2.5 mph et 28 mph (source ISK-Rules-Book v3.2). Il faudra donc plusieurs séances afin de travailler une même figure dans toute la plage de vent.

Catégories
Non classé

Communauté

Ce blog est complété par un outil de communication interactif qui favorise les échanges cerf-volistiques non seulement entre vous et moi mais également entres les cerfs-volistes. Cet outils spécifique n’est pas nouveau puisqu’il est présent depuis 2 ans et a pour objectif de suppléer à la baisse de fréquentation des forum dédiés aux cerf-volant en France mais également à la vacuité des réseaux sociaux.

communaute.kitejust4fun.fr

L’outil utilisé est un logiciel Open Source : Mattermost. Il s’agit d’une application web accessible via un navigateur aussi bien sur ordinateur que sur smartphone. Notez qu’une application de bureau et pour smartphone existe. Pour IOS et Android vous la trouverez depuis le magasin habituel.

Par le web il suffit d’aller sur https://communaute.kitejus4fun.fr par contre si vous utilisez l’application de bureau ou pour smartphone, il faut renseigner l’url du serveur suivante: https://mattermost.bressure.net

L’outil est aussi utilisé par KITEJUST4FUN l’association à travers un espace réservé à ses membres mais il est accessible gratuitement à tous dans sa partie publique. Une simple adresse mail suffit pour valider votre inscription. Rendez-vous bientôt sur la communauté Kite Just 4 Fun:

https://communaute.kitejust4fun.fr

Exemple d’échanges sur l’outil communautaire
Catégories
Uncategorized

Une initiation à Draveil

Aujourd’hui kitejust4fun a effectué sa première initiation du printemps. Christophe n’est pas un novice du cerf-volant car il a longtemps pratiqué le 2 lignes. Cette année il a sauté le…

Source : Une initiation à Draveil

Catégories
Cours Festival Indoor

Vers un parcours de progression 4 lignes outdoor

Devant la demande formulée en fin d’année dernière pour des tutoriels pour débutant, j’ai réalisé des vidéos dans le but de répondre à ce besoin pour le 4 lignes. Cela amène à se poser la question plus globale de la formation des pilotes. Il y a évidement de très bons pilotes sur la place, certains font même de leur « talent » activité commerciale avec un volet formation mais la plupart sont des top pilotes sans être des formateurs et les « formateurs » ne sont parfois pas des top pilote au risque de ne pas diffuser les meilleurs pratiques et de frustrer les nouveaux arrivants de la discipline. Je fais ce constat après avoir parcouru la France, en festival et rencontré plusieurs club et associations depuis 2012.

Nécessité d’une formation ?

Les gens perçoivent la pratique du cerf-volant comme une activité de loisirs. On peut alors s’interroger sur la nécessité d’une formation ? N’est-ce pas un terme un peu surfait ? Pour répondre à cette question nous devons distinguer la nature des pratiquants.

Le touriste

C’est quelqu’un qui va s’intéresser à la pratique en tant que loisirs ponctuel. Il ne va pas consacrer le temps nécessaire à l’apprentissage et ne vole que 2 fois par an en juillet et en août. Il ne cherche pas progresser car pour lui voler est déjà un plaisir suffisant en soi.

Le mordu

Il va chercher à progresser en pratiquant de manière assidue. Il ne cherche pas seulement à voler mais également à voler bien. le pilotage est pour lui l’objectif du vol. En étant un peu discipliné il va apprendre tout seul en glanant çà et là des conseils sur internet ou auprès de pilotes plus expérimentés rencontrés lors des festivals.

Les autres

Entre les deux extrêmes nous avons les autres qui aimeraient bien progresser et qui ont besoin d’un cadre pour atteindre cet objectif. Ils peuvent se sentir frustrés et abandonner l’idée même de progresser si ils ne trouvent pas une structure ou un suivi pour les accompagner dans la pratique. La besoin de formation s’adresse à cette population.

Solutions existantes

Des clubs de CV existent encore et on peut même y trouver parfois des « formateurs » labellisés. Je ne m’attarderai pas sur la pertinence de ces formateurs, disons simplement que seul le terrain central fait foi.

Des initiative de stages sont également organisés avec en tant que formateurs des top pilotes. Malheureusement les top pilotes sont peut nombreux et ces stages labellisés ne sont ouverts qu’aux adhérants. Ils s’adressent donc à un public déjà conquis à la cause.

Il y a également des initiations offertes par les club mais de part la formation reçue par les initiateurs, le contenu des initiation et le public visé est vraiment trop large. Cela fait beaucoup d’efforts perdus. Au plus cela fait de l’animation sur une manifestation…. sans vraiment servir la cause de manière efficace.

Les solutions 2.0

L’âge d’ors étant passé, la rivière ne remonte pas à sa source…. miser sur les club est dépassé. A notre époque l’information et donc l’apprentissage est décentralisé. Cela n’empêche pas le besoin d’une discipline, c’est juste un changement de support.

Les cours en vidéo que ce soit avec initiative club 38 ou les tutoriels de KiteLife sont un bon exemple de ce qu’il fait faire pour démocratiser la pratique du 4 lignes de précision. Est-ce que pour autant cela répond au besoin de formation ?

Parcours de progression

L’idée d’une formation repose sur l’apprentissage progressif et cohérent des techniques. C’est là que le notion de parcours de progression intervient.

En 2017 à l’occasion d’un stage 4 lignes FFVL j’apprenais l’existence d’un parcours de progression mais orienté 2 Lignes. Le 4 lignes étant vu comme une particularité, je comprends mieux certains freins. J’ai alors mis en ligne le tutoriel et parcours de progression 4 lignes indoor pour le club indoor Cramayailes. Le lecteur pourra s’y reporter pour les éléments théoriques de vol applicables également à l’extérieur.

Le même principe pour le 4 lignes extérieur bien plus populaire manque toujours à l’appel. Seules quelques initiatives éparpillées sur des forum peuvent être encore trouvées si on se donne la peine de chercher. Mais il n’y a aucune trace d’un parcours de progression c’est-à-dire d’une approche pédagogique structurée et progressive de l’apprentissage du 4 lignes. Or je crois qu’il est possible d’accélérer l’apprentissage et de faciliter la diffusion de la pratique.

J’ai commencé dans ce cadre le tutorial vidéo pour débutant en début d’année. Je compte compléter ces vidéos par un parcours de progression et des explications textuelles sur l’apprentissage du 4 lignes.


Pour rester informer des prochaines mises à jour, vous pouvez vous abonner à ce blog

Catégories
Uncategorized

Initiation au 4 lignes de précision

L’association propose des initiations au pilotage 4 lignes sur demande. La séance s’articulera autour de la prise en main et un tour d’horizon des possibilités du 4 lignes de préc…

Source : Initiation au 4 lignes de précision

Catégories
Uncategorized

Internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire en 2019

Il y a 6 ans j’avais fait un billet sur le même thème internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire. Je mettais alors en avant le forum au fil du vent. Je propose maintenant un tour d’horizon du cerf-volant sur internet car la problématique du cerf-voliste solitaire est toujours d’actualité.

Cerf-voliste solitaire

En parcourant les forums ou groupes sur internet je constate que beaucoup de cerf-volistes sont à la recherche de conseils ou de tutorat qu’ils ne trouvent pas dans le monde réel à cause du manque de structure à proximité ou de compétence dans ces structures. Cela freine donc l’adoption de la pratique.

Il reste alors seulement les festivals pour que les cerfs-volistes se rencontrent mais comme je l’ai déjà dit ce n’est pas sur un festival que l’on progresse. C’est même une source de frustration pour certains quand ils voient la différence de niveau et leur incapacité à intégrer les megateam par exemple. Le cerf-voliste solitaire doit progresser en solitaire. Comment ?

Internet la solution

Internet est devenu aujourd’hui un vecteur incontournable dans tous les domaines. Le cerf-volant n’y échappe pas. Il permet de mettre en relation des cerfs-volistes géographiquement éloignés. La communication et la diffusion de conseil peut se faire de manière instantanée.

Une fois les conseils obtenus, il ne reste plus au cerf-voliste solitaire qu’à les appliquer en allant voler. Internet ne dispense donc pas du prérequis indispensable à la progression: la pratique. Le cerf-voliste solitaire doit consacrer du temps à sa pratique: assiduité et discipline sont les maîtres mots pour qui veut progresser !

Type de site

Nous pouvons distinguer les ressources internet par type de circulation de l’information en partant du plus rigide au plus souple.

Top-down

En premier lieu et historiquement il a les sites top-down ou sites 1-n où il y a un rédacteur et des lecteurs. Vous avez reconnu les sites de type institutionnel comme celui d’une « fédé » qui sont une simple reproduction d’un journal papier dans le numérique avec aucune interactivité. Même si ce genre de site pourrait diffuser de l’information utile au cerf-voliste solitaire, on y constate souvent un manque de contenu qui est dû à la lourdeur des mises à jour. Dans ce genre de site le responsable de la rédaction engage une structure trop grande donc les mises à jous sont lentes et non adaptées à notre époque.

Ce type de site possède néanmoins un avantage. Comme l’information y est très contrôlée, le contenu est validé par de nombreuses personnes. Cela peut-être un gage de qualité.

Ce type de site est en général peu utile au cerf-voliste solitaire.

Blog

C’est une version plus petite d’un site top-down où le rédacteur est une personne et ces propos n’engagent que lui, comme ce blog par exemple. Les mise à jours peuvent donc être très régulières et un retour des lecteurs est possible via les commentaires.

La qualité du contenu dépendra de l’auteur du site. L’utilité de ce genre ee site dépend fortement de l’engagement de son auteur pour la pratique et à sa capacité a revêtir de nombreuses casquettes (rédaction, connaissance, photo, vidéo) pour aboutir à des publications pertinentes pour le cerf-voliste solitaire.

Forum

Les forums permettent à tous de s’exprimer et facilite donc les échanges. C’est avec ce type de site que j’ai commencé à apprendre le cerf-volant en fréquentant aufilduvent.

La grande réactivité de ce genre de site dûe au nombre de contributeurs est aussi son talon d’Achille. Comme tout le monde s’exprime, le cerf-voliste solitaire doit trier l’information pour prendre ce qui lui sera utile. Le grand nombre de contributions pose aussi la question de la qualité du contenu même si des administrateurs peuvent effectuer une régulation.

Les forum sont en perte de vitesse et sont délaissés, à tors, pour les resaux sociaux que nous allons décrire.

Les réseaux sociaux

Ces sites permettent une réactivité maximales. L’information circule en NxM. La contrepartie de ce genre de site est le faible niveau de contrôle de l’information et sa volatilité.

L’instantanéité des réseaux sociaux (Facebook ou autres) rendent impossible la réflexion. Ainsi les réseaux sociaux permettent de poster le résultat de son vol mais les nombreux commentaires ne permettent pas au cerf-voliste de progresser par une critique de ses erreurs et une explication du comment faire.

Les réseaux sociaux ne sont pas utiles au cerf-voliste solitaire sauf à être une élément motivateur de sa propre pratique.

Les sites

Après cette description des typologies de sites internet, je vais en lister quelques un qui permettant au cerf-voliste solitaire de progresser dans sa pratique. Vous ne trouverez aucune référence à des réseaux sociaux dans cette liste car je les considère impropres à l’apprentissage.

Au fil du vent

Ce forum est sans doute le plus actif en France et dans la sphère francophone. Sa fréquentation a néanmoins baissé entre 2013 et 2019. Quelques passionnés sont néanmoins encore présents et les articles qui y ont été mis peuvent bien aider le cerf-voliste solitaire. http://aufilduvent.forumactif.com/forum

Addict Kite

C’est un blog participatif francophone. Le nombre de contributeur en fait une source d’information très riche mais plutôt orientée annonces et reportages de manifestation. C’est un bon moyen de se tenir informé de l’actualité et se sentir moins seul dans sa pratique. https://www.addictkite.com/

KiteLife

Magazine et Forum anglophone développé par John Barresi. La porté mondiale de ce forum permet de trouver des points de vue et des conseils variés. Comme il fait toujours jour pour quelqu’un sur terre, le cerf-voliste solitaire y trouve réponse rapidement à ses questions. http://kitelife.com/

DrachenForum

Site allemand avec un forum très actif. En utilisant un traducteur le cerf-voliste solitaire y trouvera sans doute de quoi satisfaire sa curiosité et progresser. Notez la présence d’une modération efficace qui permet de trier les billets et de garder une cohérence de l’ensemble. Ah la rigueur allemande 😉 https://www.drachenforum.net

Catégories
Cours

Figure megateam 6×6 la voiture

La voiture est une figure bien connue de Berck. Elle permet à Bob et Ginette d’aller en vacances ! Sa modélisation en 3D est assez facile même si il faut faire attention à quelques croisement de lignes. C’est d’ailleurs dommage que les lignes ne soient pas visible sur les animations. Je tâcherai pour la prochaine animation de faire figurer les lignes mais pour cette fois ce sera sans. Comme seul guide je n’ai gardé comme d’habitude que la simplicité des placements  non pas celle des ordres.

Création de l’animation de la figure Voiture en grille 6×6

Figure voiture en grille 6×6 vue du public

La création de l’animation s’est faite sans problème. On peut en tirer comme enseignement trivial que le rendu  des lignes horizontale est meilleurs si on utilise les revo d’une même lignes et cela même si on doit décaler la ligne à droite ou à gauche. Ainsi le dessus du capot de la voiture est constitué de C2L3, C3L3 et C4L3 et quelque soit l’angle sous lequel le public regarde ce dernier voit toujours une ligne. En revanche le bout du capot à l’avant est constitué de C1L1, C1L2 et C1L3. On voit que c’est naturel car ils sont en colonne et la transformation est directe. Le rendu est parfait pour un observateur au centre mais sur les côté, le décalage dû au placement en grille de la colonne met en évidence la différence de profondeur (axe Y).

Illusion parfaite

La figure pour un observateur bien au centre dans le public présente un aspect sans défaut.

Vue intérieure

Prenez place derrière les commandes en prenant part au megateam grâce au caméras embarqués sur chaque pilote !

La réalité

Les caméras tournantes permettent de voir toutes le subtilités des décalages.

Voici la liste des caméras extérieures:


J’ai présenté ici la mise en place de la figure voiture en grille 6×6 en me focalisant uniquement sur le placement naturel des revo sans me soucier de la difficulté pour le coordinateur à transmettre des ordres simples aux pilotes.  Si vous voulez produire votre propre animation, vous pouvez vous rendre sur la page suivante où je distribue le modèle 3D permettant de réaliser les animations: source du modèle 3D