Catégories
Festival Non classé

Annulation Berck 2020 pour cause de Covid-19

Comme il fallait s’y attendre, la nouvelle est tombée hier soir. Le festival de cerfs-volants de Berck qui devait se tenir en avril prochain est malheureusement annulé.

Rendez-vous en 2021 pout Berck où avant sur les autres festivals courant mai si le coronavirus le veut bien 😎

Catégories
Festival Non classé

En attendant Berck

Après avoir voler la semaine dernière sur la plage du Prado avec la French Djinn Touch lors de la conviviale Marseill’air 2020, je suis de retour sur mon spot habituel de Coucouronnes.

Djinn ventilé

Je n’ai eu droit qu’à une petite heure avant que le ciel ne me tombe sur la tête. Cependant contraiement à Marseille où le modèle météorologique ECMWF de Windy s’est révélé un ozu pessimiste, ici en Île- de-France il est d’une redoutable précision. J’ai donc commencé a ranger avant l’ondée.

Pour revenir a ma session, le vent fut compe d’habitude ici, plus faible en bas qu’en haut. A peine 16 mph mesuré en max mais le ventilé semblait vraiment surtoilé par moment

J’ai choisi le ventilé me mefiant du vent de terre !

Même avec des rafales le veny marseillais etait bien plus agréable car globalement l’extra-ventilé donnait satisfaction dans toute la plage de vent. Ici le ventilé n’encaissait pas assea les rafales annoncées à plus de 30 mph. Ces dernières m’obligeaient à poser.

Souvenit de Marseill’air 2020

Prochaine étape du tour des festival: les RICV de Berck dans un mois.

RDV dans un mois à Berck
Catégories
Festival Indoor

Indoor de Cramayailes en vidéo

Le club Cramayailes organisait son festival de cerf-volant en salle ce dimanche 26 janvier. A 20 minutes en voiture je n’allais pas rater une occasion de voir du 4 lignes en salle et de sortir mon revo indoor de sa housse.

Alban et Guillaume caché derrière moi

Tout d’abord comme je l’avais déjà remarqué et mentionné, le revo indoor ne s’oublie pas. En effet dès les premiers 360, les automatismes acquis lors de mes séances refirent surface rapidement. Seule la condition physique par le manque d’entrainement faisait défaut. La dernière fois que j’avais fait de l’indoor s’était 2h il y a plus d’un an et après 8 mois d’arrêt. Autant dire je suis un vrai retraité du revo indoor !

Entraînement vol libre

Les principales figures étaient là mais les vitages en marche arrière manquaient de précision. J’ai donc opté pour un ballet de démonstration tout en sécurité, d’autant plus que je n’avais pas ma musique sur moi et que j’allais devoir improviser ( lien si la vidéo ne fonctionne pas)

Démonstration libre

D’autres pilotes 4 lignes étaient présents bien que peu nombreux puisqu’une main compte trop de doigts pour les dénombrer. Pascal Brunel et Guillaume Hue sont les 2 représentants de la discipline en activité en France c’est-à-dire s’entraînant régulièrement. Vous pouvez les voir dans la vidéo suivante:

Le prochain rendez-vous indoor en France sera à Marle le dimanche 1er mars 2020. Avis aux amateurs…

Catégories
Festival Indoor Non classé

Indoor de Cramayailes

Ce dimanche 26 janvier le club indoor Cramayailes faisait son festival. Où étais-je ?

Kitemobile au gymnase des Mailettes

Je suis arrivé un peu en retard sur mes prévisions de 9h30 pétantes…. disons plutôt de vers 10h30.

Tout était en place

J’étais arrivé alors que les figures imposées allaient démarrer donc pas de temps pour le vol libre.

Ici Pascal Brunel en 4 lignes
Guillaume Hue un nouveau pilote

Enfin apres les imposées le terrain était disponible pour que je puisse évoluer en vol libre.

Ici Alban Baraffe avec mon revo

Comme je l’ai deja dit, l’indoor ça ne s’oublie pas et comme on contrôle le vent c’est plus facile que l’extérieur….reste seulement la condition physique qui se perd quand on ne s’entraine pas.

KITEJUST4FUN à Moissy-cramayel

Restez connecté….

Catégories
Festival Non classé

Premiers vols de l’année à Berck

Le club Frandr’Envol avait appelé pour la 8e année tous les cerfs-volistes de venir à Berck pour le premier vol de l’année. Beaucoup avaient répondu à l’appel et je n’étais pas en reste désireux de marquer le coup en ouvrant l’année cerf-volistique sur le spot mythique de Berck. Ainsi après plus de 3h30 de route, la kitemobile arriva à Berck en fin de matiné vers 11h30. Sans plus attendre je rejoignis la plage.

Déjà des monofil amenés par les club Berckite, Frandr’Envol ou un peu après le collectif Into the sky décoraient le ciel. La plage de Berck avait des airs de mini-festival ce samedi 4 janvier. On pouvait voir quelques pilotables 2 fils avec Panam’Air et 4 fils avec David Boldoduc de Berckite ou Luc Creton.

3 Djinn en une heure

Je suis vite allé rejoindre les copains révo. En mesurant le vent, l’anémomètre indiquait un vent de semi-ventilé mais rapidement je suis passé au ventilé puis à l’extra-ventilé. Il faut dire que les prévisions annonçaient des rafales à 30mph.

3 Djinn moins d’un heure. Le vent Berckois est changeant ! Heureusement que je dispose des versions du Djinn correspondant à la plupart des vents. C’est un vrai plaisir de n’avoir pas à faire de compromis entre plaisir de voler et confort.

Puis c’est avec un petit regret que je laissais la plage pour aller me restaurer au Sunset qui a un bon rapport qualité/prix et idéalement situé sur le front de mer.

Une petite citronnade avant le plat de résistence

Vol avec le Berckite Team

Le déjeuner terminé, je suis revenu sur le terrain et les cerfs-volistes étaient plus nombreux. J’ai retrouvé David Boldoduc que ses acolytes du Berkite team avaient rejoint. Nous entamâmes un petit vol à 3 puis à 4. C’est ça le voler ensemble.

Djinn sunset

J’en ai également profité pour tester mon ballet avec l’extra-ventilé que j’avais conservé même si le vent semblait s’être assagit. La fin de journée nous donna un beau spectacle avec un magnifique couché de soleil. Je remercie Vincent Bernamont pour ces belles photos:

Ne trouvez-vous pas le Djinn extra-ventilé terriblement sexy :

Après le vol le réconfort. Je profite de ce billet pour recommander la brasserie le Saint-Pierre rue Carnot où l’on mange bien pour prix raisonnable. Dans la vie du cerf-voliste l’intendance participe à l’expérience du séjour.

En rentrant j’ai remarqué que les illuminations de Noël à Berck font référence au caractère cerf-volistique de la ville avec le festival éponyme. En plus de la présence du traditionnel sapin, des cerfs-volants ornaient les lampadaires de la grande place.

Un matin drone

Après une bonne nuit, j’ai consacré le lendemain matin à mes prises de vue par drone. Je me suis rendu sur la baie devant le calvaire. Le vent était très léger. C’est d’ailleurs plutôt bien pour mon drone mais un peu physique pour le pilote.

Je connais bien le lieu pour avoir déjà fait des prises de vue ici en 2018 et 2019 à l’occasion de ma venue au festival de Berck. L’endroit est idéale pour les prises de vue par drone car peu fréquenté, du moins avant 10h.

Retour sur la conviviale

Vers 11h les gros nuages menaçants ont libéré un coup de vent. Mon Djinn standard fut bien secoué et comme j’étais arrivé au bout de mes batteries, je décidai de mettre fin à ma séance drone pour rejoindre le lieu de la conviviale.

De nouveaux pilotes 4 lignes étaient venus

Photo de famille

Comme je n’en avais pas encore eu l’occasion, j’ai sorti tous mes Djinn afin de faire la fameuse photo de famille.

Tous les Djinn sortis, je n’en ai utilisé qu’un seul: le standard, compte tenu du vent limité à 6 mph. Contrairement à la veille, pas de pose déjeuner. Comme la météo avait prévu de la pluie à 15h, je voulais profiter un maximum de cette journée à Berck. Je fus servi. Le vent monta un peu, m’invitant à sortir le semi-ventilé.

Le ciel devenait de plus en plus menaçant et il me fallait m’abriter dans ma tente pour laisser passer les crachats.

Cerf-voliste équipé, cerf-voliste heureux

Néanmoins le temps de plus en plus mauvais était vite oublié. Ainsi Michel Anjuere et Jean-Michel Deruelle purent venir essayer le Djinn. Mon étalage de Djinn avait fait son effet de publicité !

Pris dans la discussion avec Jean-Michel, l’averse tant annoncée vint nous cueillir et ce fut dans la précipitation que les cerfs-volistes qui voulaient profiter jusqu’à la dernière minute, rangèrent leurs cerfq-volants tout mouillé à 15h pile. La météo avait encore une fois raison.

Le Sunset se rempli alors de cerfs-volistes cherchant à se sécher et se réchauffer. Pour ma part, cela tombait pile pour mon déjeuner. C’est ainsi que s’achève ces premiers vols de l’année à l’occasion de la conviviale Voler Ensemble.

Elise Wendling-lorin, une participante au concours le 4 lignes dans tous ses états et pilote 4 lignes

Epilogue

Comme toute chose à une fut, aussi bonne soit la chose, il faut bien rentrer. L’averse de dimanche après-midi avait bien sali mes Djinn avec le sable mouillé. J’ai donc rincer mes cerfs-volants sous la douche et les voilà de nouveau prêts pour de nouvelles aventures… où ? A suivre sur Kite Just 4 Fun.

Des Djinn tous propres
Catégories
Festival

Voler ensemble à Berck

Pour commencer l’année cerfvolistique 2020 j’ai fait un énorme détour de ma zone de confort. Direction Berck, non pas pour le festival bien connu mais pour la conviviale Voler Ensemble de Flandr’envol.

Arrivé vers 11h30 déjà plusieurs monofils décoraient le ciel et quelques pilotables étaient présents. Le vent mesuré à 15mph m’a d’abord fait sortir le Djinn semi-ventilé mais je suis rapidement passé au ventilé puis à l’extra-ventilé.

d’abord le semi
puis le ventilé
Enfin l’extra

Venez nous rejoindre à Berck durant le week-end !

Vent de ce midi
Catégories
Cours Festival Indoor Non classé

2019

Comme l’année dernière il est temps de faire une rétrospective des 12 mois écoulés. Ce cru 2019 est marqué par un changement de CV. J’ai abandonné le Revo B-Serie pour le Djinn. Au delà de ce changement matériel, plusieurs événements ont marqué mon année cerf-volistique 2019.

Cours révo débutant

La demande était forte et comme j’avais préparé quelques vidéos, je les ai simplement complétées afin de présenter un parcours de progression complet. Le tutorial part de la base en commençant par une présentation du matériel puis des commandes essentielles, pour finir avec des exercices en vidéo.

Simulateur de megateam

Le megateam est une pratique assez accessible. Mon but était de donner un aperçu du megateam au plus grand nombre en n’éludant pas sa partie théorique. Pour cela j’ai développé un modèle 3D sous Blender afin de produire des animation. Ces vidéos montrant les figures les plus connues que j’ai rencontrées en megateam à Berck notamment sont présentées avec des explications. Le source du modèle lui-même est en licence Créative Common pour garantir sa diffusion.

Modèle 3D megateam

Djinn

J’ai mis dans ma housse le dernier CV sorti de chez Kiteforge et mis au point par John Barresi. J’ai dû m’adapter au vol du Djinn car la différence de bridage et de barre ont un impact certain par rapport au B-Serie.

Festivals et événements

J’ai été présent à Berck encore cette année où j’ai participé au premier Black Sails. Mike Loskov proposait de donner une seconde vie aux revo noirs de la coupe du monde de Football 2018. Parmi d’autres pilotes, j’ai répondu présent à cette nouvelle aventure. A côté des black sails, Berck fut l’occasion de rencontrer des amateurs de cerf-volant de tout horizon.

Black sailes Berck 2019

En Île-de-France on ne peut pas ignorer Air’genteuil et pour la 2e année, j’ai participé au festival. J’ai également fait voler mon Djinn à Penvins qui confirme son statut de haut lieu de rencontre de pilotes 4 lignes.

Megateam Penvins 2019
Megateam de Marseille 2019

Initiation

J’ai démarré une campagne de promotion de la pratique en proposant des initiations gratuites. J’ai donné ainsi une séance d’initiation en mars et je compte développer cette action dans le cadre de l’association KITEJUST4FUN. Mes anciens Revo B-Serie auront donc une seconde vie. Je m’en servirai pour les initiations.

Kitejust4fun l’association

J’ai entrepris de donner de la visibilité au nom KITEJUST4FUN. C’était déjà le cas au travers de mes vidéo mais l’objectif est maintenant de l’associer uniquement à la structure associative afin d’être référencé auprès des acteurs institutionnels du milieu local (mairies etc).

Rencontre mensuelles informelles

L’idée est de proposer le premier dimanche de chaque mois, une séance de vol 4 lignes à tous ceux qui désirent voler en groupe. Un événement récurrent permet aux nouveaux entrants dans la discipline de s’y essayer sans contrainte.

Concours photos

J’ai lancé un concours photos en fin d’année afin d’associer la communauté à la mise en valeur de la discipline. Le cerf-volant est une pratique hautement visuelle, la photo est donc un élément essentiel de sa promotion. Cela est également valable pour le pilotable.

Une participation venue des 4 coins du monde

Enfin pour finir l’année j’ai participé à une conviviale en région Rhône-Alpes. Il s’agissait de l’After Glagla au parc de Miribel Jonase près de Lyon.

After Glagla pas si froid

Voilà le résumé de l’année 2019. Celle qui s’annonce promet encore plus d’activité avec notamment des déplacements et une mise à l’honneur de l’indoor….

Catégories
compétition Festival Non classé

Djinn Hardcore Ventilé

Avec un peu de retard dû a un coup de tête de mon FAI m’obligeant à faire de la maintenance informatique, je livre enfin mon retour sur le premier vol avec mon Djinn Hardcore Ventilé (HV) reçu début de ce mois. Premier vol effectué hier.

Djinn Hardcore Vented

Il s’agit du modèle le plus ventilé des Djinn. Il est donnée pour des vent de plus de 35mph. Autant dire qu’il ne devrait pas sortir souvent du sac mais quand on se retrouve sur un festival ou en compétition et qu’il faut voler, il est bon d’avoir le matériel adéquat. J’étais un peu pressé d’essayer mon nouveau jouet et je n’ai pas attendu que le vent soit idéal. Ce jour là on annonçait un vent de ventilé à savoir 18mph et des rafales à 25. J’allais donc tester le HV en dessous de sa plage de vent.

En fait une fois sur place, le verdict de l’anémomètre me fit déchanter. Le vent était en train de s’établir et était léger. Heureusement que le vent monta par la suite sans pour autant dépasser les 35mph ni même atteindre les 25mph où le l’extra-ventilé devrait sortir.

Alors le Hardcode Vented donne quoi dans ce vent faible pour lui ?

Au début de la séance en passage bas, pas de surprise, je ne peux pas voler avec 5 mph, c’est sûr :-). En vent moyen entre 11 et 15, c’est plus du glide et sans poche. Par contre en passage fort lors de ma séance à partir de 15 mph jusqu’à 22 mph, le Hardcore Vented surprend par sa capacité à voler. Sa vole et sa tient le stop. Mais il n’y pas de miracle, il est difficile à mon niveau d’avoir la même sensation qu’avec les versions plus toilées. C’est donc la première fois que depuis que je vole avec des Djinn, que je tombe sur un modèle qui me donne des sensations différentes et donc m’oblige à adapter mon pilotage. Certes je suis dans la plage basse voire en dessous de sa plage de vent mais le constat mérite d’être souligné. Sans doute qu’avec ce vent j’atteins la limite de ma capacité de pilotage !

Voici une petite vidéo de ma séance:

Vivement les prochains grands vents pour tester pleinement ce Djinn Hardcore Vented.

Catégories
Non classé

Rechercher dans tout le site

Le site est sous forme de blog donc la plupart des informations sont dans des articles qui peuvent avoir été publiés il y a longtemps et donc n’apparaissent pas en tête de liste sur la page d’accueil. Il y a bien-sur des pages accessibles par le menu pour les informations que je souhaite mettre en avant mais ce que vous cherchez se trouve peut-être dans un article. Pour y accéder vous pouvez utiliser le moteur de recherche suivant qui se trouvent également en bas de toutes les pages du site.

Bonne recherche et bonne visite !

Catégories
Festival Non classé

Marseille 2019 – samedi un vent difficile

Après avoir pris un café à la tente, nous sommes allés sur la terrain où les copains cerfs-volistes étaient déjà en place. Le vent de ce matin était prometteur quoique conforme aux prévisions qui annonçaient un ralentissement l’après-midi.

petit vol entre amis

Pendant ce temps les coquelicots de Alain Micquiaux prenaient place à l’entrée du terrain.

Le vent du matin était juste parfait et on en a bien profité. Dommage que c’était avant l’heure d’ouverture.

Cette édition 2019 du festival de Marseille vit la présence de nombreux exemplaires du Djinn. J’en avais jamais vu autant sur le sol français au même endroit 😍.

Puis le vent chuta. Dans ces conditions, une pause photo s’avéra tomber à point…

… avant d’aller déjeuner.

Alban, René
Awa, Thierry, Serge

Le vent de l’après-midi fut un peu terrible. Il était mal orienté et de force variable. Tantôt vent de standard, tantôt vent de semi-ventilé. J’ai fini par me laisser tenter par Jean-Pierre que je voyais évoluer en lignes courtes avec son style reconnaissable.

session en ligness courtes

Quand on ne vole pas, un festival est aussi l’occasion d’aller discuter avec les autres pilotes pour « prendre de la graine ».

Fréderic content d’avoir un Djinn dédicacé par John

Et de se faire prendre en photo avec son idole

Thierry, Awa, John

Alors que la parade d’ouverture battait son plein, un megateam entraîné par Philippe On Web donnait un goût de Berck à cette fête du vent de Marseille.

Parade d’ouverture

Le reste de l’après-midi, les demonstrations s’enchainèrent dans des conditions de vent difficiles. Bravo pour ceux qui s’y sont frottés.

L’équipe Mistral

Sébastien ne résista pas a l’envie de me montrer son avant dernier acquisition: un revo d’Yves Gannes.

Seb Trek

En fin d’après-midi la team kite life international (TKL Intl) constituée de John, Sara, Jeremy et Tommy donna sa première representation après seulement 2 jours de préparations en équipe. Le vent très déavorable ne rend la prestation que plus honorable.

John, Tommy, Sara et Jeremy

Je ferais une mention spéciale pour la prestation individuelle de Marjorie Truchet et celle de John Barresi qui sont vraiment, vraiment au dessus du lot, chacune dans son style propre. Je n’ai pas pris de photos ni de video de leur ballet respectif car j’en ai profité égoïstement avec délectation 😎

Comme le thème de cette édition est la femme, c’est un megateam feminin qui clotura la journée de samedi.

Un megateam de charme pour la cloture

Lors du repas du soir sous la tente les cerfs-volistes qui sont restés de grands enfants comme il y a 2 ans ont fait voler en l’air des avions en papier. Devise du cerf-voliste étant il faut que ça vole.

Serge, René, Awa
John Barresi avec son Kaiju
Pendentif offert à toutes les femmes présentes