Kite Just 4 Fun

Le blog de cerf-volant de Thierry Bressure

Festival, Non classé

35e fête du vent de Marseille

Thierry Bressure

L’édition de 2020 avait été annulée pour cause de covid mais le week-end dernier j’ai eu la possibilité de retrouver Marseille et son festival. Après 2 ans d’attente me revoilà à Marseille !

Mon trajet vers la cité phocéenne fut semé d’embûches à commencer par la grève des bus puis l’absence de RER et le retard de TGV pour finir par l’évacuation de la gare de Marseille Saint-Charles. Finalement après un parcours de 8h nous sommes arrivés à l’hôtel situé à deux pas de la pelouse du festival.

Remis de mes aventures de la veille, je retrouvais les copains revo sur la pelouse du Prado. Rapidement un petit megateam 4 lignes fut improvisé. C’est aussi ça l’esprit de la fête du vent de Marseille.

Parade d’ouverture

Cette année je n’ai pas raté la parade qui sonne l’ouverture du festival. Emmenées par la fanfare Tahar tag’l les délégations défilèrent sur la plage  jusqu’au podium du village où le représentant de la mairie déclara la 35e fête du vent officiellement ouverte.

Retrouver les copains revo

L’après-midi les démonstration s’enchaînèrent sous un soleil d’enfer et un vent faiblard qui accentuait la chaleur. Préférant vivre les instants, je n’ai pas filmé les démonstrations. Cette année fut marquée par la présence de Richard Debray, un ancien champion de cerf-volant 2 lignes qui nous prouva qu’il n’avait rien perdu de sa maîrise. Je ne connais pas grand chose au 2 lignes mais sa démonstration était très impressionnante.

Comme d’habitude, un apéritif ouvrit le repas convivial du soir donnée sous la tente. Nous pûmes apprécier un aïoli et René eu droit à quelques desserts supplémentaires.

La French Djinn Touch

La French Djinn Touch était en ordre dispersée mais on a aperçu dimanche Benoit Perciot qui a malheureusement raccroché le revo. La veille Tommy s’essaya un peu au vol en lignes courtes sur la plage mais il manquait bien quelqu’un à cette édition 2021 aux manettes d’un Djinn… un certain John Barresi.

Tommy sur la plage…. on aurait dit JB

Un beau megateam 4 lignes

Le vent très fort du dimanche laissa la primeur aux 4 lignes qui restent bien plus abordables quand le vent est soutenu. Le megateam de l’après-midi fut très bien et dura très longtemps. La faute en était à une musique de megateam qui tardait à venir, si bien qu’on avait commencé à faire nos évolutions sur le fond sonore qui passait sans plus attendre. Et quand nous avions fini, nous avons entendu au micro que le megateam allait commencer dans quelques instants. Et c’était reparti pour un tour.

René et son dogstake

René Boscacci attendait son heure de gloire qui finit par arriver. Il nous présenta du revo en dogstake qui ne permet non pas d’inverser les commandes comme je l’ai entendu au micro mais de voler face au vent. Les lignes passant par des poulies reviennent vers le cerf-volant, permettant ainsi au pilote de voir son cerf-volant de dos. Le pilote a le vent en face et le CV vu de dos en face de lui. Le CV évolue sur une demi– quart de sphère centrée sur le dogstake et le pilote est à l’extérieur de la fenêtre !  C’est une expérience troublante visuellement car dès que le CV sort du centre de la fenêtre le pilote ne voit plus le CV de face dos mais de profil ! Cette perte de repère visuel est pour ma part la seule chose dérangeante car au niveau des commandes tout est pareil.

Le Djinn

Enfin même si cette année John Barresi n’était pas là, le Djinn était présent à Marseille grâce à la French Djinn Touch. Le Djinn était en l’air mais aussi également entre les mains lors d’une inspection en règle où pilote et fabriquant français ont pu constater de visu la qualité de production du Djinn.

Enfin pour finir car le cerf-volant pilotable est visuel et dynamique, voici la petite vidéo de cette 35e fête du vent de Marseille:

Tags:

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :