Kite Just 4 Fun

Le blog de cerf-volant de Thierry Bressure

Actualité, Entrainement, Festival

Djinn à Dieppe

Thierry Bressure

Le de 2020 comme tous les rassemblements de plus de 5000 personnes n’a pas résisté à la vague du Covid-19. Je comptais bien y aller cette année avec mon mais pas de chance, ce sera pour l’année prochaine. Cependant il n’est pas besoin de festival pour aller voler sur la pelouse de Dieppe ! Et comme tout propriétaire de , je sais bien que ces petites bêtes ont besoin d’être sorties régulièrement. Aussi pour le faire respirer le grand air frais de la mer, je l’ai emmené voir le château de Dieppe…. non je plaisante la pelouse de Dieppe !

J’ai commencé la session avec le ventilé car Windy prévoyait un vent de 17 mph avec des rafales à 30 mph. Le vent était certes fort mais mesuré à hauteur de bras le ventilé paraissait juste. Ce dernier était effectivement sur-toilé une fois en l’air là où je ne peux pas mettre mon anémomètre. Le vent venait de la mer et à cause de la plage de galet qui est inclinée, le vent mesuré sur la pelouse est plus faible car perturbé.

mesure en début de séance

Le réglage de mes Djinn au 5e nœud , lui, ne fut pas pris en défaut. Le 5e nœud correspond bien à ma préférence ! Après près de 2 heures de voltiges, j’en eu assez de voler en sur-toilé. Un indice qui ne trompe pas était la nécessité de vraiment limiter les mouvements des poignées et cette retenue dans le geste n’est pas du tout naturelle avec un Djinn qui offre plus un vol dynamique impulsé lui-même par le dynamisme des mouvements des poignées. Je sorti donc le extra-ventilé qui me permit de retrouver ma technique habituelle.

Avec le Djinn on change de CV et on garde la même technique

Effectivement avec l’extra-ventilé je volais normalement en hauteur. Cette session à Dieppe était la première loin de ma zone de confort depuis lema sortie du confinement. Retrouver un vent plus régulier que mon vent de terre est toujours un plaisir. Ce fut l’occasion également d’échanger quelques mots avec les autres pratiquants tel ce monsieur qui venait de casser son 2 Décathlon ou ce membre du Club de Dieppe qui était là un peu plus loin avec son ou encore ce monsieur qui arrivait avec son mountain bord et qui se plaignait du vent qui avait chuté.

vent faiblissant en fin de séance

Pour sûr Windy l’avait prévu. Le vent allait en faiblissant. Cela me signalait la fin de la séance. Je me suis amusé encore un peu puis il m’a fallu bien reprendre le chemin du retour, déserté par les vacanciers mais longue de 2h30 tout de même.

Une petite pour la route:

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :