Internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire en 2019

Il y a 6 ans j’avais fait un billet sur le même thème internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire. Je mettais alors en avant le forum au fil du vent. Je propose maintenant un tour d’horizon du cerf-volant sur internet car la problématique du cerf-voliste solitaire est toujours d’actualité.

Cerf-voliste solitaire

En parcourant les forums ou groupes sur internet je constate que beaucoup de cerf-volistes sont à la recherche de conseils ou de tutorat qu’ils ne trouvent pas dans le monde réel à cause du manque de structure à proximité ou de compétence dans ces structures. Cela freine donc l’adoption de la pratique.

Il reste alors seulement les festivals pour que les cerfs-volistes se rencontrent mais comme je l’ai déjà dit ce n’est pas sur un festival que l’on progresse. C’est même une source de frustration pour certains quand ils voient la différence de niveau et leur incapacité à intégrer les megateam par exemple. Le cerf-voliste solitaire doit progresser en solitaire. Comment ?

Internet la solution

Internet est devenu aujourd’hui un vecteur incontournable dans tous les domaines. Le cerf-volant n’y échappe pas. Il permet de mettre en relation des cerfs-volistes géographiquement éloignés. La communication et la diffusion de conseil peut se faire de manière instantanée.

Une fois les conseils obtenus, il ne reste plus au cerf-voliste solitaire qu’à les appliquer en allant voler. Internet ne dispense donc pas du prérequis indispensable à la progression: la pratique. Le cerf-voliste solitaire doit consacrer du temps à sa pratique: assiduité et discipline sont les maîtres mots pour qui veut progresser !

Type de site

Nous pouvons distinguer les ressources internet par type de circulation de l’information en partant du plus rigide au plus souple.

Top-down

En premier lieu et historiquement il a les sites top-down ou sites 1-n où il y a un rédacteur et des lecteurs. Vous avez reconnu les sites de type institutionnel comme celui d’une « fédé » qui sont une simple reproduction d’un journal papier dans le numérique avec aucune interactivité. Même si ce genre de site pourrait diffuser de l’information utile au cerf-voliste solitaire, on y constate souvent un manque de contenu qui est dû à la lourdeur des mises à jour. Dans ce genre de site le responsable de la rédaction engage une structure trop grande donc les mises à jous sont lentes et non adaptées à notre époque.

Ce type de site possède néanmoins un avantage. Comme l’information y est très contrôlée, le contenu est validé par de nombreuses personnes. Cela peut-être un gage de qualité.

Ce type de site est en général peu utile au cerf-voliste solitaire.

Blog

C’est une version plus petite d’un site top-down où le rédacteur est une personne et ces propos n’engagent que lui, comme ce blog par exemple. Les mise à jours peuvent donc être très régulières et un retour des lecteurs est possible via les commentaires.

La qualité du contenu dépendra de l’auteur du site. L’utilité de ce genre ee site dépend fortement de l’engagement de son auteur pour la pratique et à sa capacité a revêtir de nombreuses casquettes (rédaction, connaissance, photo, vidéo) pour aboutir à des publications pertinentes pour le cerf-voliste solitaire.

Forum

Les forums permettent à tous de s’exprimer et facilite donc les échanges. C’est avec ce type de site que j’ai commencé à apprendre le cerf-volant en fréquentant aufilduvent.

La grande réactivité de ce genre de site dûe au nombre de contributeurs est aussi son talon d’Achille. Comme tout le monde s’exprime, le cerf-voliste solitaire doit trier l’information pour prendre ce qui lui sera utile. Le grand nombre de contributions pose aussi la question de la qualité du contenu même si des administrateurs peuvent effectuer une régulation.

Les forum sont en perte de vitesse et sont délaissés, à tors, pour les resaux sociaux que nous allons décrire.

Les réseaux sociaux

Ces sites permettent une réactivité maximales. L’information circule en NxM. La contrepartie de ce genre de site est le faible niveau de contrôle de l’information et sa volatilité.

L’instantanéité des réseaux sociaux (Facebook ou autres) rendent impossible la réflexion. Ainsi les réseaux sociaux permettent de poster le résultat de son vol mais les nombreux commentaires ne permettent pas au cerf-voliste de progresser par une critique de ses erreurs et une explication du comment faire.

Les réseaux sociaux ne sont pas utiles au cerf-voliste solitaire sauf à être une élément motivateur de sa propre pratique.

Les sites

Après cette description des typologies de sites internet, je vais en lister quelques un qui permettant au cerf-voliste solitaire de progresser dans sa pratique. Vous ne trouverez aucune référence à des réseaux sociaux dans cette liste car je les considère impropres à l’apprentissage.

Au fil du vent

Ce forum est sans doute le plus actif en France et dans la sphère francophone. Sa fréquentation a néanmoins baissé entre 2013 et 2019. Quelques passionnés sont néanmoins encore présents et les articles qui y ont été mis peuvent bien aider le cerf-voliste solitaire. http://aufilduvent.forumactif.com/forum

Addict Kite

C’est un blog participatif francophone. Le nombre de contributeur en fait une source d’information très riche mais plutôt orientée annonces et reportages de manifestation. C’est un bon moyen de se tenir informé de l’actualité et se sentir moins seul dans sa pratique. https://www.addictkite.com/

KiteLife

Magazine et Forum anglophone développé par John Barresi. La porté mondiale de ce forum permet de trouver des points de vue et des conseils variés. Comme il fait toujours jour pour quelqu’un sur terre, le cerf-voliste solitaire y trouve réponse rapidement à ses questions. http://kitelife.com/

DrachenForum

Site allemand avec un forum très actif. En utilisant un traducteur le cerf-voliste solitaire y trouvera sans doute de quoi satisfaire sa curiosité et progresser. Notez la présence d’une modération efficace qui permet de trier les billets et de garder une cohérence de l’ensemble. Ah la rigueur allemande 😉 https://www.drachenforum.net

Le cerf-volant sur internet

Le cerf-volant est une activité de plein air mais l’avènement d’internet comme pour n’importe quelle autre activité a changé la manière dont sa publicité est faite.

En effet l’information top down à l’ancienne, dans un club, est révolue. Les tentatives de concentration se heurtent aujourd’hui au manque de pratiquant et la structuration à multiples étages n’est pas adaptée.

Le virage du numérique si il s’impose à tous devient même nécessaire pour le cerf-volant afin de se renouveler. Ainsi l’existance de forum independants a accompagnécl’essort d’une pratique individuelle décentralisée puis les réseaux sociaux ont semble-t-il aspiré le traffic internet. Est-ce que pour autant les pages Facebook vont remplacer les sites institutionnels ou les forums, version old school des ces réseaux sociaux ?

Il faudrait faire une enquête mais si on regarde la source externe de traffic annuel sur kitejust4fun.bressure.net on constate ceci pour 2018:

Sans surprise avoir une présence sur les réseaux sociaux offre une source de traffic et permet la promotion de la pratique (la couleur bleue est un hasard). Les forums où je suis présent assurent une moindre part de traffic, signe d’une plus faible fréquentation de ces média. En revanche il est un peu surprenant que les moteurs de recherches drainent autant de visiteurs !

Ce dernier point donne de l’espoir à la pratique qui fait l’objet de recherche sur internet. Ce sont donc pour une grande part de nouveaux adeptes potentiels de la discipline. Une bonne indexation par des articles bien écrits doivent permettre une meilleur diffusion du cerf-volant au delà du cercle restreint des pilotes actuels.

Les auteurs d’articles riches en contenu ne sont malheureusement pas légion sur internet. Le forum aufilduvent regrette ainsi feu philip78 avec sa plume très vivante et les articles denses produits par le CVCF ne sont pas en ligne. Avis aux pilotes ayant l’âme littéraire…et non réfractaires au numérique.

Regardez « Exercices rotation slide (teaser) » sur YouTube

Plusieurs pilotes en face à face ou sur internet confient être émerveillés par ce mouvement de rotation en slide. Moi-même intéressé par cette figure, je suis allé préparer une vidéo d’exercice. Se fut l’occasion de faire des prises de vue avec la nacelle stabilisée en suivi sur le pilote. Cela permettra d’avoir une vue des mains toujours dans le cadre. Un extrait avant le montage qui devrait arriver bientôt:

Internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire

Quand j’ai commencé à faire voler des bouts de tissus, je me suis aperçu que le cerf-volant était une activité solitaire peu pratiquée en France. Cela est encore plus vrai quand on habite à l’intérieur des terres. Étant totalement novice en matière de cerf-volant pilotable, j’ai trouvé avec internet une source d’information suffisante pour débuter. Si on recherche l’interactivité et discuter avec d’autres cerf-volistes il y a le forum indépendant (de tout magasin, de club ou de la FFVL) au fil du vent. L’avantage d’un forum indépendant est que tout le monde à la parole et on n’entend pas seulement une chapelle. Ce forum est également un des plus actifs sur la place et cela n’est sans doute pas étranger au fait qu’il agrège des cerfs-volistes de différents horizons. Animé par un petit noyau d’administrateurs après le départ du créateur du forum, le site continue d’être une source vivante à la rescousse du cerf-voliste solitaire. J’y ai posté la vidéo de mes débuts et j’y ai trouvé des conseils pour m’améliorer.

Image

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux