Kite Just 4 Fun

Le blog de cerf-volant de Thierry Bressure

compétition

Outil de megateam: le PMR 446

Thierry Bressure

La coordination d’un mégateam est obligatoire car contrairement au vol en team où les pilotes ont préparé la chorégraphie, ici les ordres du leader sont essentiels. En team, la musique donne le tempo, en mégateam improvisé le leader donne le tempo.

Plusieurs méthodes

Pour se faire entendre le leader doit donner de la voix. Cela a l’inconvénient de l’obliger parfois à crier quand le bruit du vent ou de la sonorisation sont forts ou que le mégateam est grand et en ligne. Il peut également tourner le tête vers les autres pilotes pour donner les ordres.

Une autre solution, utilisée par PoW à est de prendre un mégaphone pour donner les ordres en se mettant hors du mégateam.

PMR 446

La solution que j’ai vu utilisée par quelques équipes en ou sur dzs ballets dans des festivals, est la radio PMR.

Le PMR 446 est une bande fréquences libres. Plusieurs sous-canaux sont disponibles ce qui permet de faire cohabiter dans la même zone plusieurs groupes de communication.

Mise en œuvre

Il faut s’équiper au moins d’une de radio PMR 446. On en trouve sur pour 30-40 €.

un modèle à 40€ chez un marchand en ligne

Pour le leader un modèle avec oreillette/micro est obligatoire. Cela permet de donner les ordres sans avoir à crier. Pour la réception ce n’est pas obligatoire si tous les membres ne sont pas équipés en PMR. Il suffira de monter le volume du récepteur placé sur un pilote au milieu du mégateam. Idéalement chaque membre doit avoir son récepteur avec oreillette.

Choisir un modèle avec détection de la voix. Cela permet de transmettre sans avoir à appuyer sur le bouton de transmission. A défaut il faudra bricoler avec un adhésif pour maintenir le bouton de transmission du leader enfoncé.

En cas d’utilisation de la fonction détection de la voix il va falloir débuter le transmission avec un indicatif vocal comme « ici leader » ou «  » afin de déclencher la transmission. Les ordres suivront l’indicatif pour être sûr qu’ils seront transmis.

Choisir un modèle avec réglage des fréquence sur l’appareil

Un dernier aspect pratique concerne le réglage des canaux. Il faut que le récepteur puisse être réglé sur le terrain, donc il faut choisir un modèle avec un écran pour permettre un réglage facile. Ainsi si jamais d’autres PMR sont dans la zone, il suffira de changer de fréquence et de régler les récepteurs sur cette fréquence. Un réglage sur le terrain sur le terminal même est quand même plus pratique que d’avoir à passer par un ordinateur et un câble.

sur le terrain

Samedi dernier j’ai tester la configuration dans un vent fort (rafale à 35 mph) donc avec du bruit. Une radio à 40€ en mode économie d’énergie est suffisante pour transmettre la parole de manière intelligible à travers le haut parleur du récepteur (sans oreillette sur le récepteur). Le port du masque à cause de la covid permet de fixer le micro de l’oreillette près de la bouche pour le leader mais il faut faire de ne pas souffler lorsque l’on parle.


Modèle testé : Radioddity PR-T1 Talkie-walkie PMR 446, prix 40€ la paire.

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :