La diffusion de contenu avec une bande son afin de promouvoir la pratique du se heurte souvent au respect du droit d’auteur. En effet tout un chacun n’a pas le droit de diffuser du contenu musical sans posséder une autorisation de l’auteur souvent obtenue par une rémunération.

Collecte de la rémunération

Jessica Lewis at Pexels

Cette rémunération ou autorisation est contrôlée via des organismes privés (associations, société) de gestions des droits d’auteurs dont le créateur de l’oeuvre est adhérant. Ainsi lors d’une manifestation quand l’organisateur paye en forfait à la SACEM (pour la France) et ne diffuse que du contenu non affilié à la SACEM, il payé pour rien.

Sur , il n’est pas possible de diffuser par exemple un ballet de cerf-volant utilisant une piste musicale connue au risque de voir sa vidéo bloquée. Difficile donc de promouvoir la pratique du pilotable dans son aspect le plus efficace pour toucher le grand public: la démonstration en musique.

Libre de droit et

Une solution est de se tourner vers du contenu musical libre de droit ou sous Creative Common (CC). J’utilisais autrefois Jamendo mais sa politique de licence a évolué pour un plus grande rémunération des auteurs. Impossible maintenant d’utiliser les musique pour illustrer une video sur Youtube.Dommage car la qualité des oeuvres y ont rien à envier à celles possédées par les distributeurs musicaux (pré)-historiques.

Les offres alternatives existent comme bensound.com mais le catalogue est alors réduit et avec une qualité musicale moindre (avis personnel) même si on peut trouver quelques perles. D’autres sources peuvent se trouver facilement. Là n’est pas la question.

Offre alternative de qualité

La question est de savoir comment avoir accès à un catalogue de fond musical pour promouvoir la pratique. Ce fond musical doit pouvoir se présenter en public lors d’une démonstration donc on vise autre chose qu’une musique au format MIDI. Or la qualité a un coût. La création a un coût et je suis prêt a rémunérer toute forme la création à son juste prix ie sans engraisser au passage des intermédiaires devenus inutiles dans le monde 2.0 …

Pixabay at Pexels

Coût d’une licence

Le coût d’une licence pour utiliser une chanson comme piste musicale de vidéos diffusées sur internet est de l’ordre de 40-50 €. Cela peut paraître élevé mais sans commune mesure avec ce que demanderait le droit d’utiliser en musique un titre de U2. Je pense qu’il est bon que chacun se rendre compte du vrai coût des choses et cela est valable au delà du monde du cerf-volant. C’est simplement une question responsabilité et de lucidité.

La profusion des offres… un casse-tête

Comme je le signalais plusieurs offres existent mais cette multiplicité complexifie le choix en le rendant même dangereux. Par exemple je suis allé fin septembre sur le site de Free Music Archive et j’y ai trouvé une piste pour mon ballet (Reloveolution de Bisou). Le titre y est déposé sous licence CC-BY-NC. Malheureusement le site étaient en de rachat par Tribe of Noise qui comme Jamendo cherche a rémunérer les artistes et en parallèle Bisou est sur la plateforme de diffusion numérique ODGProd qui a semble-t-il concédé des droits à Youtube via Believe Music. C’est un peu la jungle si bien que la piste audio de ma vidéo est refusée sur Youtube. Adieu la musique sur mes vidéos, sniff 🙁

Solutions

Le problème que j’évoquais n’est pas tant dû à la multiplicité des offres alternatives que de savoir si la personne qui vous vend ou offre un droit d’usage est réellement propriétaire des droits de l’œuvre et sous quelles conditions l’usage est concédé : « A-t-on le droit de l’utiliser en fond sonore sur une vidéo Youtube »

Music Vinyl Records Record Player
Victoria_Borodinova / Pixabay

A la question de la condition il suffit de vérifier dans la licence si l’utilisation dans Youtube est bien autorisée et c’est le cas pour la gamme de prix indiquée plus haut par titre. En terme de prix c’est Bensound.com qui est le moins cher. Il propose plusieurs titres gratuitement en licence CC qui permet d’utiliser en fond sonore sur Youtube. Des titres payants sont disponibles pour un coût de 34€ par titre et la licence vous déroge de l’obligation de citation de crédit. Il y a même mieux. Bensound.com propose également un abonnement de 134 €/an durant lequel tout le catalogue est téléchargeable et utilisable (sans mention de crédit) pour illustrer les vidéos. L’abonnement est très avantageux car la licence acquise durant la validité de l’abonnement est perpétuelle. Dès lors que l’on veut utiliser plus de 4 titres payant par ans, l’abonnement est rentable.


Un article qui ne parle pas de cerf-volant mais c’est un sujet qui touche la pratique du cerf-volant dans sa communication. Il me semblait utile de le faire et de partager sur ce sujet qui amène des implications légales et financières. Bon à savoir 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :