Kite Just 4 Fun

Le blog de cerf-volant de Thierry Bressure

construction

Djinn vs B-Serie sous le capot

admin

Dans mes articles sur le Djinn avec lequel je vole depuis 2019, je n’ai évoqué jusque là que l’aspect pilotage. Cette article retour sur un an avec-le-djinn en est une synthèse. J’ai en effet détaillé mes impressions en vol mais nullement cherché à comparer le matériel lui-même. Je suis un pilote…. et pas du tout constructeur. Je voulais surtout un CV haut de gamme prêt à voler sans me soucier de comment il est fait.

Cerf-voliste fabricant

La fabrication de son propre CV est malgré tout un plaisir à part entière. Faire voler un CV que l’on a fabriqué procure une satisfaction certaine et on peut ainsi en avoir un qui correspond exactement à ses propres goûts et critères. L’aspect coût est marginal compte tenu du temps qu’il faudrait consacrer pour faire un DJinn tant sa finition est irréprochable. Construire son propre CV c’est avant tout construire un CV personnalisé. Le jour où je me mettrai à la construction ce sera pour faire mon propre CV et cela passera par une étude des matériaux et de leur disponibilité. C’est un horizon qui me parait encore lointain.

Modifications du Djinn

Sans aller jusqu’à fabriquer un CV complet, on pourrait avoir envie de modifier le Djinn. D’ailleurs il n’est pas rare de voir que certains pilotes ont cherché à acquérir la voile seule du Djinn sans les barres…. un peu comme si on allait chez un concessionnaire automobile et qu’on voulait une voiture mais sans les pneus. Le constructeur automobile a validé le comportement dynamique de sa voiture avec tel type de pneu (diamètre, largeur, type de gomme etc). C’est un ensemble cohérent qu’il met en vente.

Quel que soit la raison pour vouloir modifier le Djinn, il faut en comprendre les conséquences pour juger la légitimité d’un telle démarche. On peut avoir envie de mettre des barres différentes ou de changer le bridage. Ce sont des personnalisation très courantes dans le monde du revo. On peut mettre des barres moins chères ou au contraire des barres plus performantes (plus rigide et moins lourdes). On peut utiliser un bridage différent qui changera le comportement du CV. Toutes ces modifications, qui relèvent parfois du tuning de mauvais goût, ont en général pour base le revo dit 1.5 de Revolution.

J’en arrive ainsi à vouloir comparer le Djinn et le B-Serie qui est la version du 1.5 de Revolution que je possède.

La forme du CV monté

Les 2 CV ont la même forme globale mais en vol le DJinn parait plus petit. On dirait que le DJinn a moins d’envergure. Examinons les différences au sol.

Sur la photo suivante les 2 CV sont mis l’un devant l’autre afin de voir les différences de forme. Le B-Serie est devant et ele Djinn derrière. On voit que la BA du Djinin dépasse. Le Djinn est plus haut.

Le Djinn derrière est plus haut et son BA semble courbe

Si on échange la place des CV en mettant le Djinn devant, on voit que le Djinn cache entièrement le B-Serie. Le Djinn est donc plus haut et sa voile couvre celle du B-Serie. Le mystère du Djinn plus petit en envergure est résolu: le Djinn est plus trapu que le B-Serie qui est parait plus allongé.

Le Djinn devant cache entièrement le B-Serie

Examinons les pieds. On constate que les pieds du Djinn sont plus à l’intérieur ce qui confirme son aspect trapu par rapport au B-Serie.

Le B-Serie devant couvre la tranche du Djinn qui est biseauté

La forme de la voile

Enlevons les barres afin de mieux comparer les voiles et alignons les bord d’attaques des 2 CV. Pas de surprise, le Djinn est bien plus haut que le B-Serie. On aperçoit ce dernier à cause du biseautage de la tranche du Djinn. Indépendamment du cintrage qui pourrait être apporté par les barres, les voiles même des 2 CV ont des proportions différentes. Le djinn est plus haut et trapu.

Le B-serie dépasse de chaque côté à cause du biseau sur la tranche du Djinn

En regardant de plus près la tranche, on voit que le bord d’attaque du Djinn est courbé. Ainsi sur la première photo où l’on voit le BA du Djinn courbé, n’est pas seulement un effet de cintrage apporté par les barres. Les pieds du Djinn sont plus au centre par rapport à ceux du B-Serie. Les barres verticales du Djinn sont donc plus verticales comparativement à celles du B-Serie.

le biseautage accentue l’aspect trapu du Djinn.

Les barres

La courbure du BA du Djinn aide à rendre les barres verticales plus droites et moins inclinées. Par ailleurs les barres du Djinn sont reliées au bord d’attaque par un connecteur en T ce qui permet de ne pas perdre de la longueur de barre au dessus du BA. Ces 2 éléments, courbure et connecteur en T permettent au DJinn de se contenter d’une barre plus courte (de peu certes) que celle du B-Serie. Et ceci tout en ayant une forme plus haute que celui-ci.

barre du Djinn comparée aux barres du B-Serie
A gauche la barre du Djinn et à droite celle du B-Serie.

Conclusion

La forme de la voile Djinn est spécifique. Plus haute, elle forme une poche plus prononcée. Elle est aidée en cela par la courbure du BA du moins sur mon exemplaire qui vole depuis 3 ans. Les barres sont plus courtes que pour un B-Serie. Tous ces éléments réunis concourent à faire du Djinn ce qu’il est et je n’ai pas encore détaillé le bridage ou la rigidité des barres.

Pour finir on comprend aisément que modifier le Djinn en changeant les barres va modifier toute cette alchimie qui constituent l’identité du CV.

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :