Rencontre informelle mensuelle d'Octobre

Rencontre avec Pascal lors de la session de septembre

Les rencontres mensuelles se mettent en place. La dernière session a eu lieu dimanche 2 septembre. Ce fut l’occasion de redécouvrir le spot de Longjumeau. La prochaine session des rencontres mensuelles informelles aura lieu le dimanche 6 octobre. Pour rappel la rencontre mensuelle informelle à lieu le premier dimanche de chaque mois. Au programme, pour progresser dans le mégateam. Chacun vient avec son , pas de discrimination. La seule contrainte est la longueur des : 36.6  mètres. Je peux dépanner un pilote ou deux.
Programmez bien cette date et n’oubliez pas de vous inscrire sur le site de l’évènement dans le formulaire ci-après.
La rencontre aura lieu sur le  site de Lisses 
Attention début de séance humide

Catégories
Festival Non classé

Entrainement à Longjumeau

Contrairement à la semaine dernière le site de longjumeau était une solution de repli, cette fois-ci le spot était réellement le plus approprié pour une séance. Tôt ce matin je suis allé à Longjumeau pour une séance de travail avant que le vent ne tourne et que les arbres hauts ne gênent le flux d’air.

Vent de Djinn standard

Je sorti le Djinn standard de sa housse. Le vent était encore un peu faible par moment.

Le Djinn standard fut le premier à sortir

Le site était plutôt vide. J’avais un moment la crainte que la rentrée des associations de Longjumeau ne se déroule ici mais par bonheur le spot était disponible.

Un peu fraîs ce matin

La séance fut consacrée aux fondamentaux. Je suis en effet un peu désappointé par mon vol. Même si j’ai retrouvé le virage sur la pointe, en marche arrière ce n’est pas encore au point. Donc j’ai passé la séance à faire des échelles en marche arrière.

La semaine dernière, grâce à Alban qui m’avait interrogé sur le slide BA en bas, j’ai remarqué que je le réalisais mieux de droite à gauche que de gauche à droite. J’ai aussi profité de la séance pour tenter de corriger cela.

vent de semi-ventilé

A mi-séance le vent tourna comme prévu et se renforça. Le semi-ventilé se fraya un chemin hors de sa housse. Le soleil avait également fait son apparition faisant monter la température.

En fin de séance quelqu’un intrigué par mon manège est venu à ma rencontre. Je le fis un plaisir de len renseigner sur le cerf-volant 4 lignes. Dommage qu’il ne s’était pas manifester plus tôt, je n’avais plus beaucoup de temps et je devais partir.

Une petite vidéo de ma session studieuse, la dernière sans doute avant le festival de Marseille:

Catégories
Festival Non classé

Rencontre informelle mensuelle de septembre

Cette 2e rencontre informelle mensuelle devait se tenir à Lisses comme je l’avais indiqué sur la fiche de l’événement. Cette dernière était en ligne depuis presque que un mois et seul un cerf-voliste s’était manifesté. Je me suis donc rendu à Lisses peu avant 14h00 mais j’y est découvert un rassemblement de caravanes.

Les toits des caravanes par dessus le remblais

Je me suis alors replié sur le site de Longjumeau et comme personne n’avait fait de confirmation sur le site web, je n’avais aucun remord à partir en douce sur un autre terrain de jeu.

Surpise ! L’opium de Pascal

En arrivant sur le parking je voyais au loin un pilote avec un 2 lignes. Surprise ! Je sortais rapidement pour aller à sa rencontre. Il s’agissait de Pascal un ancien habitué du spot de Longjumeau à ces heures de gloire. Nous bavardâmes un peu en attendant le vent, très variable de Longjumeau.

Malgrès de bonne « bourrasques » le vent fut léger

Je n’aime pas spécialement ce spot à cause de sa situation encaissée qui le défavorise par rapport aux prévisions. A l’approche du festival de Marseille, il me fallait m’entraîner pour « assurer » dans des conditions difficiles. J’ai choisi le semi-ventilé pour corser un peu les choses.

Au bout de quelques instants je prenais connaissance d’un message d’Alban qui devait me rejoindre à Lisses et me demandant confirmation à 13h15.. il était 14h50…Oooops 😮 D’où l’intérêt de confirmer sa présence sur le site, histoire que je m’organise un peu 😉

Surprise, Alban est venu !

Finalement au bout de quelques dizaine de minutes j’apercevais au loin le chapeau d’Alban. Nous fûmes donc 2 pilotes revo pour cette 2e rencontre mensuelle informelle.

Djinn et Revo

Le vent nous offrit quelques bon moments même si mon choix du semi rendait difficile un quelconque travail de précision dans les passage faible et que l’absence de semi faisait défaut à Alban dans les bourrasques. Mais qu’importe, les rencontres informelles sont là pour le plaisir, pas pour le travail.

Alban essayant mon Djinn semi, qu’il trouva difficile par rapport au Revo STD 😉

Vers 17h le sport s’animait un peu. Un ou deux petits cerfs-volants apparurent et même un 2 lignes vint s’installer au fond du terrain. Le spot est fréquenté par une population familiale en cette fin d’été. Je donnerai néanmoins une mention spéciale bonnet d’âne au monsieur qui laissa son clébard sans laisse venir goutter à mon Djinn malgré les avertissements de la femme qui l’accompagnait. Comme le disait Brassens , l’âge ne fait rien à l’affaire… Heureusement pas de dommage à mon Djinn.

Un gros porteur décollant de l’aéroport d’Orly tout proche

Une après-midi qui avait mal commencée avec le rassemblement de caravanes de Lisses mais ce fut vite rattrapé par les rencontres sur le spot de Longjumeau. Si-vous êtes pilotes 4 lignes, quelque soit votre niveau, venez-nous rejoindre. La rencontre mensuelle informelle à lieu tous les 1er dimanche du mois. La prochaine sera le 6 octobre.

Longjumeau

Le parc des sports Frédéric Langrenay qui se situe rue Léontine Sohier à Longjumeau est le spot quand le vent soufle de NO ou SE. La topologie encaissée du lieu rend totalement impossible la pratique du CV quand le vent est orienté différemment.

Cliquez pour ouvrir la carte OpenStreetMap

Vous pouvez consulter les articles relatifs à ce site sessions à longjumeau

Catégories
Non classé

Quelle canicule ?

Jeudi 25 juillet, la météo annonçait la journée la plus chaude de semaine avec plus de 40 ° attendus. Le vent m’avait conduit à Longjumeau.

Il faisait déjà très chaud à 9h00 et le vent vraiment pas très fort. Les lignes de 23 kg reprirent du service.

A 9h17 je mesurais déjà presque 30° ! La séance ne dura qu’une petite heure sous le soleil, la chaleur et un petit peu de vent.

A noter que le terrain était en meilleur état que celui de Courcouronnes. L’herbe sèche était courte et n’accrochait que très peu les lignes.

Catégories
Uncategorized

Djinn à Longjumeau

Je ballade mon Djinn sur mes terrains de jeux. Après être allé mercredi au polygone de Vincennes pour le decouvrir complètement fermé pour cause de préparatif d’un événement. Je m’étais alors rabattu sur un terrain annexe mal entretenu, mal orienté qui m’a vallu un bon sac de noeud.

Djinn à Longjumeau

Aujourd’hui je suis allé oublier ma mesaventure à Longjumeau. Le vent était totalement orienté différemment de la prévision. Au lieu de de pester contre le vent et le terrain, j’ai préféré prendre les lignes courtes et m’entrainer pour des situations similaires: inscrit à un festival, ayant dépensé pour le trajet et l’hebergement, le vent est pourri, on fait quoi ? on joue à la belote ?

Ce fut une séance en lignes courtes à m’amuser avec le vent. Le cerf-volant c’est physique quand il n’y a pas de vent.

Juste pour le plaisir…

Catégories
Uncategorized

Séance de préparation au ballet

Le vent de nord nord-ouest m’a amené à Longjumeau pour mettre mon ballet à l’épreuve du vol.

Les motifs que j’ai choisis ne sont pas très compliqués mais le vent un peu faible m’amène à penser qu’il me faut des motifs de replis. En effet en vent faible en slide BA en bas sera plus facile que BA en haut !

L’épreuve du vol permet également de caler la hauteur de vol et la taille des motifs. Il est vrai que je ne visualise pas bien la grille de vol mentalement et elle est absente de mes croquis.

Une séance fort instructive !

Catégories
Uncategorized

Lieux de pratique du cerf-volant en Île-de-France

Je ne me suis jamais aussi bien rendu compte de la chance que j’avais d’avoir près de chez moi, en Île-de-France, des lieux de pratiques du cerf-volant variés qui permettent de se replier sur le site le mieux orienté par rapport au vent.

Ma situation semble être encore plus chanceuse compte tenu d’une part de la faiblesse de la ressource foncière disponible en Ile-de-France, les constructions réduisant le nombre de parc et la plantation d’arbres enlevant l’intérêt de ces sites pour le cerf-volant, et d’autre part des différentes interdictions existantes ailleurs.

En faisant une recherche sur les règlements des parc il s’avère que la pratique du cerf-volant n’est pas en odeur de sainteté en Ile-de-France.

PARIS

L’article 5 de la réglementation générale des jardins et bois appartement à la Ville de Paris (bois de Boulogne et Vincennes compris) stipule que

La pratique du cerf-volant est tolérée uniquement dans les plaines de jeux des bois, la hauteur maximum d’évolution étant strictement limitée à 50 mètres

Le cerf-volant est donc toléré à Bagatelle….

HAUT-DE-SEINE

Le règlement des parcs et jardins de 2015 indique article 31 : cerf-volant interdit.

Article 31 : L’évolution téléguidée ou non de modèles réduits de bateaux ou autres
engins amphibies est interdite sauf autorisation expresse ou mention à cet effet sur les
plans d’eau.
L’évolution de modèles réduits aériens avec ou sans moteur et cerfs-volants est interdite.

SEINE-SAINT-DENIS

Dans ce département le conseil général indique dans le règlement  à l’article 18 que

…. Ainsi toutes pratiques sportives non prévue dans le présent règlement (parapente, golf, boomerang, modéliste, cerf-volant, etc) sont interdites sauf autorisation spéciale ou lieux prévus à cet effet

Il est en effet compréhensible qu’un cerf-voliste occupe beaucoup de place. Dans un demi-disque de 37m de rayon on peut installer beaucoup de nappes de pic-nique. Sans doute que certains pratiquants peu habiles ont été la cause d’accident…. Il ne faut pas oublier que la destination d’un parc est la détente et la flânerie. Je soupçonne des pratiquants de grosse voiles être à l’origine de la disgrâce du cerf-volant dans le cœur des autorités.

VAL MAUBUEE

Le règlement de 2013 et 2014 précise également que le cerf-volant est interdit !

Ce constat est assez décourageant et il est cohérent avec la baisse de la popularité du cerf-volant (le vrai cerf-volant pas les grosses ailes de kite surf).

BRIE COMTE-ROBERT

En allant sur le site web de la mairie de Brie Comte-Robert qui fut un haut lieu de rencontre de cerf-volistes au parc François Mitterrand, j’ai découvert 2 arrêtés municipaux qui interdisent l’aéromodélisme et les sports aérotractés. Voilà un exemple du mal que les grosses voiles ont fait au cerf-volant. Mais la mairie de Brie Comte-Robert a su distinguer les pratiques et le cerf-volant reste autorisé.

Interdiction aéromodélisme à Brie et Interdiction traction à Brie

 

VAL-DE-MARNE

Il existe une possibilité de pratiquer le cerf-volant au parc départemental des sport du val-de-marne qui se trouve à Choisy-le-roi.  Pour s’y rendre en RER il faut prendre la ligne D et descendre à Créteil-Pompadour.

https://www.valdemarne.fr/vivre-en-val-de-marne/nature-et-sport/le-parc-interdepartemental-des-sports-de-choisy-paris-val-de-marne

ESSONNE

En Essonne je n’ai pas trouvé de règlement général qui interdise la pratique du cerf-volant. La base de Loisirs de Draveil n’interdit pas la pratique du cerf-volant. Le site web de la mairie de Draveil indique bien le cerf-volant comme pratique autorisée.

Les autres parc tels que celui de Longjumeau ou Lisses n’ont pas de règlements restrictifs sur le cerf-volant. Quant au parc du Rondeau à Courcouronne c’est un lieu agréé FFVL donc le cerf-volant y a toute sa place à côté des ailes de parapente.

Je joui donc d’une chance inouïe de pouvoir m’adonner à mon loisir dans tous ces spot sans avoir à enfreindre un quelconque règlement.

Catégories
Uncategorized

Toussaint à Longjumeau

L’année dernière à la même date j’étais en B-Zen à Draveil. Cette fois le vent annoncé de 5 mph à 11 mph m’a conduit à Longjumeau.

image

Le site est dans une cuvette si bien que je n’ai mesuré que 2.3 mph à bout de bras. J’ai sortie mon vieux Barresi Standard en 2 plumes. La gaze abîmée faisait vraiment pitié à voir…. je sens que ce sont ses derniers jours.

La séances fut…. dynamique, enfin…pour moi. J’ai bien travaillé les jambes, les bras, bref le corps pour faire tenir en l’air mon cerf-volant. Les lignes de 23 kg sont fantastiques en petit vent. On peut facilement faire plusieurs tours sans que le manque de vent ne vienne perturber le contrôle en décuplant les frottements.

J’ai bien fait de me confronter à ce vent. Je n’y fait pas des merveilles et les figures imposées ne passaient pas toutes mais je sais maintenant ce que ça fait. 2.3 mph c’est de toute façon dessous des 4 km/h réglementaires, je ne devrais pas rencontrer des conditions aussi difficiles en compétition mais je peux y voler en 2 plumes 23 kg. C’est rassurant.

Seulement une grosse heure de vol mais ce fut bien agréable.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Catégories
Uncategorized

Égalisation ligne 23 kg

A Marle le vent était faible et vu mon niveau de pilotage perfectible il aurait valu mieux avoir toutes les chances de mon côté en ayant le matériel adapté. Je n’ai malheureusement pas de SUL 1.5 (je ne suis pas plus habitué au B-Zen) et mes lignes de 23 kg n’avaient pas quitté mon sac depuis longtemps.
J’ai décidé de me mettre sérieusement au vol compétition par vent faible en préparant mon jeu de ligne 23 kg.

Levé un peu tard pour une séance vent léger à Longjumeau, j’ai découvert le terrain occupé par une fête foraine.

image

Pas de chance ! Je  me suis donc rabattu sur le site FFVL de Courcouronne toujours libre mais pas adapté au sens du vent d’aujourd’hui. Cependant comme la séance consistait au départ surtout à préparer mes lignes ce n’était pas grave.

image

Il faut traverser le petit bois du parcours de santé avant d’accéder au site. Sur place les parapentistes étaient de sortie, site officiel FFVL oblige. J’étais le  seul représentant cerf-volant.

image

J’ai ressorti mes lignes 23 kg qui étaient largement plus longues que les 36.6 mètres réglementaires en vol en équipe. Mes prochaines lignes seront commandées chez Rolof… désolé pour le commerce français. Après une égalisation en règle au ciseaux, arrêt au briquet, un noeud de bout de gaine et  un  noeud de boucle,  j’ai du me reprendre à 2 fois car une boucle à l’extrémité du piquet avait fait un noeud sur elle même.

image

Finalement j’ai testé le résultat sur mon vieux revo Barresi monté en 2 plumes. Le résultat n’était pas si mal même si cette voile est maintenant bien rodée  (ie bien souple) et peut-être pas très adaptée au petit vent. C’était chouette d’être en l’air alors que les parapentistes  galèraient.

Une fois rentré à la maison mes bras et mes dorsaux me faisaient mal. J’avais oublié comme c’était sportif le vol en vent léger !

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA