Ce soir après le bureau au profit d’une éclaircie, je suis allé au polygone de pour mettre en œuvre le ballet que je prépare.

Les nuages n’etaient poutant pas (trop) menaçant

Le vent annoncé entre 14 mph et rafale à 33…. c’était optimiste. L’anémomètre affichait des valeurs plus modestes

Semi-ventilé

Le semi-ventile se fraya un chemin hors de mon sac.

Djinn semi-ventile

Le temps se couvrait et le vent devenait assez rafaleux. Les première minutes de ma séances furent un peu décevantes. Bien sûr il y a le cinéma que l’on se fait en pensée sur l’exécution du ballet puis la réalité du terrain ou plutôt la réalité du vent. J’étais vraiment assez médiocre et j’ai encore eu l’étrange sensation comme à d’un CV qui n’avance pas sauf quand le vent montait un peu. Pour y remedier j’ai encore une fois comme à la séance précédente lâcher les freins au max à l’echelle.

Une ondée mit un terme à ma séance

Au bout d’une petite heure, les nuages devirent plus menaçants et…. la pluie s’abattit sur moi « here come the rain again…🎶 »

Djinn au séchage

Cette fois j’ai rapidement enroulé mes sur les poignées et pris le CV sous le bras en direction du préau du vestiaire dans le but de laisser passer l’averse avant de rentrer. Mais en toute chose malheur est bon, j’ai profité de se temps pour sécher mon Djinn et verifier l’egalisation de mes . Verifions d’abors la symétrie latérale:

Droite et gauche du haut OK
Droite et gauche du bas OK

En verifiant la symetrie haut et bas, ça donnait envie d’appeler les secours « SOS lignes »

A droite les avants sont plus longues
A gauche même chose, les avants plus longues

Je ne sais pas ce qui c’est passé. J’ai un vague souvenir d’avoir échangé les avants et les arrieres à pour voler avec le ventilé qui était dans sa plage haute. A il y avait également beaucoup de vent… Quoi qu’il en soit cette différence entre les avants et les arrieres explique enfin pourquoi mon Djinn etait si lourd. J’etais obligé de lâcher au max les freins à l’échelle de noeuds !

Après une operation chirurgicale d’égalisation des lignes, le Djinn avait eu le temps de sécher et la pluie avait cessé.

Des lignes égalisées

Le vent avait egalement chuté et le terrain gorgé d’eau ne m’attirait pas. Je testerai mes lignes à la prochaine séance. Moralité: Si tout à coup tu voles mal…. verifie tes lignes.

Piscine de Vincennes

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :