L’objectif de la séance du jour au parc du Rondeau à Courcouronnes était de faire voler pour la première fois mon Djinn ventilé. Déjà impressionné par l’absence du traction en standard et semi-ventilé, je voulais voir comment se comportait le ventilé. Par ailleurs le vent promettait d’être rafaleux (du simple au double) je voulais voir aussi comment allait se traduire cette légèreté.

A la faveur d’un vent soutenu annoncé entre 14 et 31 mph. Je mesurais une première fois un peu moins sur place mais c’était trompeur, puisque quelque seconde plus tard l’anémomètre affichait plus de 17 mph en rafale !

Voila de quoi tester mon Djinn ventilé et le comparer minutieusement avec le b-serie !

Djinn vs B-Serie

Rappel sur le B-Serie

J’ai commencé par le b-serie, car je voulais mettre à l’épreuve ce que je disais dans mon article sur la résistance des lignes. J’avais l’habitude de sortir le ventilé avec les 68 kg mais là j’ai voulu garder les 40 kg. Le premier constat est que ça tire B-Serie tire fort. J’avais commencé à prendre l’habitude du Djinn. En 40 kg les lignes chantaient déjà et cela à n’importe quel point de la fenêtre. Cela montre bien que le B-Serie génère une grande traction ce qui le rend très accessible (règle d’or plus il y a de vent et plus c’est facile pour un débutant).

Barresi ventilé

Pour redonner un peu de douceur au B-Serie il me fallut ajouter 2 crans à l’échelle de nœud. Cela calme les ardeurs du B-Serie mais la traction est toujours bien perceptible.

Passons au Djinn

Djinn ventilé

Pas de traction

D’emblée disons que le Djinn confirme sa qualité: ça ne tire pas. Il n’est même pas besoin de changer le réglage de l’échelle de nœud. En restant au réglage standard (4e nœud), le Djinn ventilé est aussi doux que ces petits frères semi et standard. Un signe qui ne trompe pas est que les lignes ne chantent pas. C’est définitivement une caractéristique du Djinn: pas de traction ! Le choix de la ventilation et les autres détails de conceptions apportent de vrais améliorations par rapport au B-Serie. Puisque la traction est identique et que aucun réglage d’échelle de nœuds n’est à faire dans mon cas donc le pilotage est similaire entre les versions standard, semi et ventilé.

Djinn ventilé
Masque les rafales

Comme le vent était rafaleux, ce fut l’occasion de tester comment le Djinn encaisse les irrégularités de vent. En position stop BA en haut on peut bien observer la déformation du BA à chaque rafale. On voit égalament les barres verticales se pencher en faisant rentrer les pointes vers l’intérieur. Cette déformation n’est pas la conséquence d’une correction de ma part. En effet je suis (encore ?) incapable d’anticiper un changement de force du vent. Malgré cela le CV reste bien calé dans sa position en dépit des changements de force du vent. Il suffit de garder fermement les poignées en stop et le Djinn encaisse les changements de force de vent. Je ne sais pas si le bridage y est pour quelque chose mais la souplesse des barres (Mystic 16) ne doit pas y être étrangère. Le B-Serie en 4 plumes est beaucoup plus rigide.

Si en statique la souplesse de la structure est un atout, en est-il de même en mouvement ? un pilote me faisait remarquer que ses revo à forte cambrure et grosse poche avaient tendance à rester scotchés quand le vent chutait brutalement. Je n’ai pas trouvé ce défaut avec le Djinn. Comme la pression est faible, il suffit de prendre le pli et de ce dire que ça va voler quand même sans aller cherche l’équilibre de vol avec plus de pression en mettant plus de frein. J’avais essayé lors de ma séance au semi-ventilé de mettre plus de frein mais sans que cela me soit plus utile. Je pense que si on met trop de frein alors on va tomber dans le cas où le CV va stopper net en cas de chute de vent. En réglage standard ça vole avec peu de vent et ça encaisse les phases de vent plus soutenues grâce à la déformation de la structure. Quand le vent redescend, on retombe dans la configuration de vent faible, avec peu de pression mais qui permet au Djinn de voler quand même.

Djinn ventilé

Avec cette séance je termine le baptême de mes Djinn. Le standard, le semi et le ventilé sont tous 3 des cerfs-volants au comportement rassurant car identiques. En fin de séance le vent avait bien forci. Je ne l’ai pas mesuré à l’anémomètre. Les relevés méteo indiquent toutefois des rafales à 31 mph. Le ventilé était alors surtoilé et tirait un peu. Rassurant, le site de Kiteforge le ventilé est donné pour 25 mph. Au final entre 3 et 25 mph la suite des Djinn offrent une expérience de vol homogène en douceur sans aucune traction. Çà tombe bien, je n’aime pas la traction.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Le placement des ventilations ont fait l’objet d’une étude appropriée dixit KiteForge: moins de ventilation (en terme de surface) mais mieux placées. Comme je l’indique par ailleurs, la structure est légère, plus légère (souple) que les barres Revolution.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :