Kite Just 4 Fun

Le blog de cerf-volant de Thierry Bressure

Actualité, Entrainement

Retour sur mon spot fétiche

Thierry Bressure

Draveil est mon site de vol par lequel j’ai commencé mon du 4 lignes. J’ai passé de nombreuses heures à découvrir le maniement du révo et à perfectionner ma technique. Le site de Draveil est, comme c’est souvent le cas dans les terres et surtout en Ile-de-France, un spot où il faut que le vent soit bien orienté. Aujourd’hui le vent était dans la bonne orientation: dans l’axe du terrain, mais il était vraiment faible. On ne peut pas tout avoir !

de retour à Draveil

Plus d’effort pour rejoindre le terrain de vol

Comme cela faisait longtemps que je n’avais pas voler en extérieur, je n’allais pas faire la fine bouche. La dernière fois c’était sous le soleil de Trouville-sur-mer il y a 3 mois. Ce n’est pas la faute du Covid si je fréquente moins sur le terrain mais c’est parce que je suis maintenant loin de mes spot habituels et que je n’en ai pas encore trouvé proche de mon nouveau domicile. Je mesure encore plus la chance que j’ai eu quand j’ai commencé le revo en 2012 en ayant plein de terrains autour de chez moi: quasiment un pour chaque orientation de vent. C’était le grand luxe avec seulement 15 min de trajet maximum.

Draveil me revoilà

Maintenant je dois faire entre 30 et 40 min pour retrouver Draveil. Cela change vraiment la donne pour décider sur un coup de tête d’aller voler. Il faut maintenant s’organiser sachant que le trajet va prendre jusqu’à 1h20 sur l’emploi du temps ! C’est ainsi après 25 km je me regagnai mon terrain de vol fétiche.

Vent léger pour le premier vol de l’année

Le parking était plein. C’était à cause des match de foot. Le terrain de vol était quant à lui bien vide fort heureusement. Il faut en profiter car quand les beaux jours reviendront, le terrain sera pris d’assaut par les usagers du parc ce qui rendra plus difficile la pratique du cerf-volant en 37 mètres.

une surface d’huile quand j’ai quitté le site

Comme annoncé par windy, le vent était faible et je n’avais nul besoin de le mesurer pour sortir le standard. Pour ce qui est l’espace disponible, la fraîcheur des températures ayant dissuadé le monde de venir sur la pelouse, j’avais celle-ci toute pour moi. La première partie de la séance fut donc passée en 37 mètres. Puis une fois fatigué et parce que vent était bien tombé, je me suis rabattu sur les lignes de 9 mètres. Pour la première séance, je me suis bien régalé.

Vivement la prochaine séance.

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :