Kite Just 4 Fun

Festival, Non classé

Premiers vols de l’année à Berck

Thierry Bressure

Le club Frandr’Envol avait appelé pour la 8e année tous les cerfs-volistes de venir à pour le premier vol de l’année. Beaucoup avaient répondu à l’appel et je n’étais pas en reste désireux de marquer le coup en ouvrant l’année cerf-volistique sur le mythique de Berck. Ainsi après plus de 3h30 de route, la kitemobile arriva à Berck en fin de matiné vers 11h30. Sans plus attendre je rejoignis la plage.

Déjà des amenés par les club Berckite, Frandr’Envol ou un peu après le collectif Into the sky décoraient le ciel. La plage de Berck avait des airs de mini- ce samedi 4 janvier. On pouvait voir quelques pilotables 2 fils avec Panam’Air et 4 fils avec David Boldoduc de Berckite ou Luc Creton.

3 en une heure

Je suis vite allé rejoindre les copains révo. En mesurant le vent, l’anémomètre indiquait un vent de mais rapidement je suis passé au ventilé puis à l’extra-ventilé. Il faut dire que les prévisions annonçaient des rafales à 30mph.

3 Djinn moins d’un heure. Le vent Berckois est changeant ! Heureusement que je dispose des versions du Djinn correspondant à la plupart des vents. C’est un vrai plaisir de n’avoir pas à faire de compromis entre plaisir de voler et confort.

Puis c’est avec un petit regret que je laissais la plage pour aller me restaurer au Sunset qui a un bon rapport qualité/prix et idéalement situé sur le front de mer.

Une petite citronnade avant le plat de résistence

Vol avec le Berckite Team

Le déjeuner terminé, je suis revenu sur le terrain et les cerfs-volistes étaient plus nombreux. J’ai retrouvé David Boldoduc que ses acolytes du Berkite team avaient rejoint. Nous entamâmes un petit vol à 3 puis à 4. C’est ça le .

Djinn sunset

J’en ai également profité pour tester mon ballet avec l’extra-ventilé que j’avais conservé même si le vent semblait s’être assagit. La fin de journée nous donna un beau spectacle avec un magnifique couché de soleil. Je remercie Vincent Bernamont pour ces belles photos:

Ne trouvez-vous pas le Djinn extra-ventilé terriblement sexy :

Après le vol le réconfort. Je profite de ce billet pour recommander la brasserie le rue Carnot où l’on mange bien pour prix raisonnable. Dans la vie du cerf-voliste l’intendance participe à l’expérience du séjour.

En rentrant j’ai remarqué que les illuminations de Noël à Berck font référence au caractère cerf-volistique de la ville avec le festival éponyme. En plus de la présence du traditionnel sapin, des cerfs-volants ornaient les lampadaires de la grande place.

Un matin drone

Après une bonne nuit, j’ai consacré le lendemain matin à mes prises de vue par drone. Je me suis rendu sur la baie devant le calvaire. Le vent était très léger. C’est d’ailleurs plutôt bien pour mon drone mais un peu physique pour le pilote.

Je connais bien le lieu pour avoir déjà fait des prises de vue ici en 2018 et 2019 à l’occasion de ma venue au festival de Berck. L’endroit est idéale pour les prises de vue par drone car peu fréquenté, du moins avant 10h.

Retour sur la

Vers 11h les gros nuages menaçants ont libéré un coup de vent. Mon Djinn standard fut bien secoué et comme j’étais arrivé au bout de mes batteries, je décidai de mettre fin à ma séance drone pour rejoindre le lieu de la conviviale.

De nouveaux pilotes 4 étaient venus

Photo de famille

Comme je n’en avais pas encore eu l’occasion, j’ai sorti tous mes Djinn afin de faire la fameuse photo de famille.

Tous les Djinn sortis, je n’en ai utilisé qu’un seul: le standard, compte tenu du vent limité à 6 mph. Contrairement à la veille, pas de pose déjeuner. Comme la météo avait prévu de la pluie à 15h, je voulais profiter un maximum de cette journée à Berck. Je fus servi. Le vent monta un peu, m’invitant à sortir le semi-ventilé.

Le ciel devenait de plus en plus menaçant et il me fallait m’abriter dans ma tente pour laisser passer les crachats.

Cerf-voliste équipé, cerf-voliste heureux

Néanmoins le temps de plus en plus mauvais était vite oublié. Ainsi Michel Anjuere et Jean-Michel Deruelle purent venir essayer le Djinn. Mon étalage de Djinn avait fait son effet de publicité !

Pris dans la discussion avec Jean-Michel, l’averse tant annoncée vint nous cueillir et ce fut dans la précipitation que les cerfs-volistes qui voulaient profiter jusqu’à la dernière minute, rangèrent leurs cerfq-volants tout mouillé à 15h pile. La météo avait encore une fois raison.

Le Sunset se rempli alors de cerfs-volistes cherchant à se sécher et se réchauffer. Pour ma part, cela tombait pile pour mon déjeuner. C’est ainsi que s’achève ces premiers vols de l’année à l’occasion de la conviviale Voler Ensemble.

Elise Wendling-lorin, une participante au concours le 4 lignes dans tous ses états et pilote 4 lignes

Epilogue

Comme toute chose à une fut, aussi bonne soit la chose, il faut bien rentrer. L’averse de dimanche après-midi avait bien sali mes Djinn avec le sable mouillé. J’ai donc rincer mes cerfs-volants sous la douche et les voilà de nouveau prêts pour de nouvelles aventures… où ? A suivre sur Kite Just 4 Fun.

Des Djinn tous propres
Tags:

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :