Le vent était toujours un peu faible avec 5 mph en moyenne. Malgré le soleil j’ai voulu poursuivre mes experiences en vent faible avec les de .

Cette fois je suis allé au bout de mon idée en mettant la tête d’alouette au dernier noeud pour avoir le minimum de frein. En effet comme suggéré par Seb Trek à , il faudrait piloter le avec moins de frein compte tenu de nos habitude de pilotage. Mais ce qui me motivait ici c’était surtout d’avoir plus de débattement en avant, ce que des poignées longues m’auraient egalement apporté. Cela me rappelle le que je pilotais avec des poignées longues.

Derniers noeuds avec des poignées standard

Le resultat fut très convainquant et conforme à ce qu’on attend en retirant du frein par vent faible. Avec le Djinn je volais jusque là toujours avec le même réglage et cet ajustement de l’échelle de noeud me fit ressentir de nouveau la sensation de vibration dans les lignes que j’avais ressentie lors des premiers vols.

Rien de tel finalement que d’aller voler dans toutes les conditions, dès que possible, meme si c’est pour 30 minutes, du moment que on le fait pour engrenger des experiences nouvelles.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :