Djinn à Bagatelle

3 semaines après mon dernier vol en Djinn à Berck, j’ai amené mon Djinn prendre l’air à Bagatelle, aire de jeu qui fut autrefois un lieu de rencontre des cerf-volistes de la region parisienne aux heures de gloire de cette pratique.

Il y avait au loin un revo RX et un petit cerf-volant d’enfant, signe que le spot n’est pas mort pour tous.

En réalité j’avais rendez-vous avec Christophe et Alban pour tester le vol en barre de 12. En effet après avoir sorti le Djinn j’ai troqué ce dernier pour un revo barre de 12 pour voler avec mes 2 acolytes du moment.

Christophe pensait que je n’arriverais pas à bien voler avec le revo d’essai sans des poignées longues mais je m’en sortais bien avec mes poignées classiques 13 pouces Revolution. En utilisant des poignées longues maison, le résultat fut décevant: trop de frein et au prix d’un effort d’adaptation énorme je volais mais avec une précision plus que médiocre.

J’en conclus que les poignées étant un élément de liaison entre le CV et l’anatomie du pilote, c’est un outil personnel avec lequel chaque pilote prend ses habitudes. C’est un peu le reglage du siège dans une automobile, chacun le sien pour qu’il se sente bien.

En poussant la réflexion plus loin, les poignées longues permettent un débattement plus important donc on fait des mouvements plus petits avec ces poignets. Cela necessite donc un contrôle plus fin de la part du pilote d’autant plus que le revo d’essai ne poche pas ou peu donc la pression de stabilité est moins perceptible à mon goût.

Au final ce couple revo tendu et poignées longues recquiert plus de sensibilité et de finesse dans le pilotage. J’ai des poignées longue que j’utilisais avec mon B-Zen. Je ne sors plus ce dernier de sa housse et je suis maintenant un habitué des poignées standards 13 pouces.

Le vent de travers était vraiment horrible. Cela m’a rappelé en plus de la distance (40 minutes aller) pourquoi je ne vais jamais sur ce spot. Un vent vraiment, vraiment pourri. A part s’entraîner pour pouvoir voler dans des lieux inattendus si on fait de la démo partout, ou bien dans le cas du vent de terre de Berck ou en compétition, Bagatelle en vent de travers c’est une torture.

J’ai terminé cette séance avec mon Djinn, que j’aime beaucoup. Signe du vent de film d’horreur toute la suite du Djinn y passa. J’ai commencé avec le ventilé puis je suis passé au semi pour finir au standard. Au fait l’axel est toujours aussi fantastique…😎

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :