Ce midi le vent était annoncé à 5 mph mais je le mesurais a 3.5 mph une fois sur site. De petits passages un peu plus fort étaient perceptibles mais rien qui ne me dissuada de ressortir le standard en 23 kg comme la veille lors du baptême de mon Djinn.

Djinn standard
vent faible donc Djinn standard en 23 kg

Après avoir visité la fenêtre de vent je me suis attaché à passer en revue les mouvements de bases que les conditions de vent d’hier soir ne me permettaient pas de tester.

Djinn à Vincennes

Pilotage

Le comportement survireur a disparu complètement malgré un vent un peu plus fort. Je pense que je commence à m’habituer au Djinn. L’essayer c’est l’adopter ?

Un passage en revue des mouvements clés de ma gamme confirme les qualités du Djinn : il vole comme prévu. Il vole droit, le vol en slide s’effectue normalement. La marche arrière est conforme à ce que je sais faire avec mes Barresi… à la différence que le Djinn va plus vite, beaucoup plus vite. Tellement plus vite que cela en est grisant et dans la vidéo je suis allé chercher loin la limite du retournement de l’aile. Je l’ai trouvée mais si on reste raisonnable le Djinn offre une marche arrière rapide et stable.

Pour ce qui est de l’axel…. je réussi aussi bien ou mal mes axel. Comme cela fait longtemps que je n’en avais pas faits, je suis assez content du résultat en 37m. Je vais dans une prochaine session essayer en 15m pour pouvoir avoir un avis sérieux. En revanche je dois souligner que le Djinn est très léger et que cela se ressent dans l’axel. J’ai l’impression qu’il a moins d’inertie que le B-Serie: conséquence moins de force nécessaire dans le tirage et la sortie d’axel est facilité !

Un papillon

La réactivité du Djinn est assez surprenante ! Le bridage doit y être pour quelque chose et je vais sans doute m’y intéresser d’ici peu. Quand on effectue des rotations autour du centre, la voile virevolte et le dégradé de couleur donne l’impression d’un papillon, un peu à la manière du revo d’Alain Micquiaux. Au delà de l’aspect visuel, je parle bien du comportement qui est assez plaisant. Comme c’est un résultat que je cherchais à obtenir dans mes vols, sans succès, j’apprécie que le matériel me l’apporte avec aucune modification de pilotage.

Vidéo

Contrairement à la veille où je n’avais rien sorti d’autre du sac que le Djinn, ce midi j’ai pris le temps de faire quelques prises de vues.

La vidéo du direct est également disponible. Vous pouvez la revoir dans ce billet

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :