Après avoir pris un café à la tente, nous sommes allés sur la terrain où les copains cerfs-volistes étaient déjà en place. Le vent de ce matin était prometteur quoique conforme aux prévisions qui annonçaient un ralentissement l’après-midi.

petit vol entre amis

Pendant ce temps les coquelicots de Alain Micquiaux prenaient place à l’entrée du terrain.

Le vent du matin était juste parfait et on en a bien profité. Dommage que c’était avant l’heure d’ouverture.

Cette édition 2019 du de vit la présence de nombreux exemplaires du . J’en avais jamais vu autant sur le sol français au même endroit 😍.

Puis le vent chuta. Dans ces conditions, une pause s’avéra tomber à point…

… avant d’aller déjeuner.

Alban, René
Awa, Thierry, Serge

Le vent de l’après-midi fut un peu terrible. Il était mal orienté et de force variable. Tantôt vent de standard, tantôt vent de semi-ventilé. J’ai fini par me laisser tenter par Jean-Pierre que je voyais évoluer en courtes avec son style reconnaissable.

session en ligness courtes

Quand on ne vole pas, un festival est aussi l’occasion d’aller discuter avec les autres pilotes pour « prendre de la graine ».

Fréderic content d’avoir un Djinn dédicacé par John

Et de se faire prendre en photo avec son idole

Thierry, Awa, John

Alors que la parade d’ouverture battait son plein, un entraîné par Philippe On donnait un goût de Berck à cette de Marseille.

Parade d’ouverture

Le reste de l’après-midi, les demonstrations s’enchainèrent dans des conditions de vent difficiles. Bravo pour ceux qui s’y sont frottés.

L’équipe Mistral

Sébastien ne résista pas a l’envie de me montrer son avant dernier acquisition: un revo d’Yves Gannes.

Seb Trek

En fin d’après-midi la team kite life international (TKL Intl) constituée de John, Sara, Jeremy et Tommy donna sa première representation après seulement 2 jours de préparations en équipe. Le vent très déavorable ne rend la prestation que plus honorable.

John, Tommy, Sara et Jeremy

Je ferais une mention spéciale pour la prestation individuelle de et celle de qui sont vraiment, vraiment au dessus du lot, chacune dans son style propre. Je n’ai pas pris de photos ni de video de leur ballet respectif car j’en ai profité égoïstement avec délectation 😎

Comme le thème de cette édition est la femme, c’est un megateam feminin qui clotura la journée de samedi.

Un megateam de charme pour la cloture

Lors du repas du soir sous la tente les cerfs-volistes qui sont restés de grands enfants comme il y a 2 ans ont fait voler en l’air des avions en papier. Devise du cerf-voliste étant il faut que ça vole.

Serge, René, Awa
John Barresi avec son
Pendentif offert à toutes les femmes présentes

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :