Catégories
Uncategorized

Famillathlon Saint-Cloud 2013

Hier avec mon club Cramayailes nous avons tenu un stand de cerf-volant au Famillathlon de Saint-Cloud. Un petit retour sur cette journée est disponible sur notre site ici. Comme d’habitude je ne rate pas une occasion pour aller au devant des gens ou est-ce l’inverse, ce serait les gens qui viennent à moi. Le cerf-volant 4 lignes est un vecteur de rencontre !

Dès mon arrivé sur le site comme il y a avait un petit vent, je sorti le B-Zen. L’aérologie du lieu (complexe sportif du Pré-Saint-Jean à Saint-Cloud) était vraiment médiocre et du coup aucun cerf-volant ne pouvait prendre l’air à part les cerfs-volants tels que l’Aérobe. C’est donc dans un ciel vide que mon B-Zen s’élança.

Peu de temps après quelqu’un qui s’occupait du stand d’art martiaux est venu me voir. Il avait remarqué mon étrange cerf-volant qui vole avec pratiquement pas de vent. Mais ce qui avait le plus retenu son attention c’était la gestuelle du pilote. En effet le 4 lignes c’est de la douceur, c’est une danse avec le cerf-volant ! Ce que j’apprécie le plus dans le vol du B-Zen ou le vol par petit vent c’est la recherche de la limite. La limite entre le vol et la chute est une frontière invisible que d’autre appelle la mise en pression. Certes avec mon niveau d’initié, mon cerf-volant chute encore… trop souvent à mon goût mais persévérance est mère de toutes les vertus !

Plus tard une autre rencontre avec un joueur de golf ingénieur – on rencontre du beau monde à Saint-Cloud – me permit de diffuser un peu plus la connaissance du 4 lignes. C’est étrange comme on a vite la sentiment que cela coule de source quand on baigne dans une discipline alors que pour la plupart des gens un cerf-volant c’est un jouet de plage pour enfant. Mon joueur de golf était étonné de constater la technicité du Revo. J’ai eu ainsi le plaisir de pouvoir changer le regard d’au moins une personne sur mon loisir… Juste pour le plaisir !

Catégories
Festival

1er Festival de Sissonne

Arrivé dès 9h30 ce samedi à Sissonne à une vingtaine de km de Laon pour cette première organisée par le club Cerf-Vol-Aisne, nous avons un temps maussade mais beaucoup de vent, trop de vent pour mon Zen mais le Mojo n’a pas rechigné à prendre l’air.

1er festival de Sissonne 22-23 juin 2013

1er festival de Sissonne 22-23 juin 2013

Le vent rafaleux a mis à mal les grosses structures dont la grosse chouette qui est allé se poser sur un toit voisin. Heureusement que côté pilotable, ceux qui avaient des ventilés ont pu s’en donner à cœur joie.

Jean-Luc au revo ventilé

De nombreux enfants sont venus s’initier aux cerfs-volants et le 4 lignes a connu un grand succès.

1er festival de Sissonne 22-23 juin 2013

Réveillé à plusieurs reprise par des averses, la journée de dimanche s’annoce plus ensoleillée. A suivre… Juste pour le plaisir.

Catégories
Uncategorized

Les beaux jours reviennent enfin: rétrospective sur un an de cerf-volant

Les beaux jours sont revenus et les cerfs-volants vont pouvoir sortir. Je vais pouvoir reprendre mon apprentissage du 4 lignes en extérieur que j’avais mis de côté au profit du vol en salle dont l’avantage est d’être indépendant des conditions météo. C’est l’occasion de revenir sur cette période de découverte du cerf-volant pilotable.

Il y a un an j’ai débuté avec un Mojo peu onéreux pour découvrir le 4 lignes. C’est un cerf-volant amusant dont la prise en main est facilitée par les voiles de frein qui le stabilisent. Très rapidement on arrive à immobiliser le cerf-volant et faire des piqués impressionnants. Puis, l’inconvénient des freins se fait sentir quand on est obliger d’attendre des vents d’au moins 20km/h, pas faciles à avoir quand on est à l’intérieur des terres, afin de voler correctement. On enlève alors les freins et on découvre qu’il faut faire encore l’apprentissage du vol sans les petites roues de la bicyclette. Finalement la maîtrise du Mojo sans les freins est un exercice assez facile mais la baisse des températures l’ont remisé et le Revo indoor a pris le relais.

L’expérience du Mojo et le vol en « glide » que l’on acquière rapidement car le Mojo est rapidement en difficulté dès que le vent descend sous 15km/h, me permirent de démarrer le vol en salle sur de bonnes bases. J’ai essayé dans un premier temps des cerfs-volants 2 lignes mais c’est le 4 lignes qui m’intéresse. Le Revo Indoor est un spécialiste du vol en salle. Il très léger et sa grande surface ailaire permet de minimiser l’effort du pilote en tirant partie du moindre souffle de vent relatif. De plus comme le vent relatif est faible il n’a pas besoin de bridage. Cette absence de bridage est un peu déroutante et il faut une petite adaptation avant de réaliser que c’est un choix idéal pour le vol en salle: il facilite le « glide » et le guidage du cerf-volant. Les cerf-volistes indoor européens sont partis sur une autre voie: les cerfs-volants sont des 4 lignes normaux (avec un bridage) mais seulement allégés. Cela donne un vol qui se rapproche plus du 4 lignes extérieur mais nécessite plus d’effort, tandis que le Revo indoor américain propose un vol plus doux, tout en délicatesse (bien que la prestation de Watson Spencer au Kite Museum en début d’année me donne tord).

Avec le retour (tardif) des beaux jours je comptais mettre en l’air mon B-Zen mais le mauvais temps du mois de mai m’a très bien illustré l’inconvénient du vol en extérieur. Il nécessite un équipement adapté à chaque situation de vent. Il faut non seulement plusieurs types de cerfs-volants mais aussi plusieurs types de ligne. Le B-Zen étant un cerf-volant pour faible vent (où pas de vent quand on s’appelle Dietmar Schlottig) quand le vent monte, il génère une forte traction. Cela est non seulement désagréable mais aussi  dommageable pour la voile où de petites déchirures apparaissent. Il faudra donc que je m’équipe avec un cerf-volant pour des vents plus forts.

20130602_055

Récemment je découvre le vol en équipe. C’est un exercice différent du vol solo où on se concentre sur son cerf-volant et laisse libre cours à son imagination. Le vol en équipe ou vol en formation est très captivant pour le spectateur mais requière des aptitudes particulières du pilote. Ce dernier doit avoir une vue d’ensemble des autres cerfs-volants pour gérer sa position parmi le groupe. De plus pour voler en équipe il faut avoir un minimum de maîtrise de son engin. Je crois malheureusement que je n’ai pas encore suffisamment de maîtrise de mon cerf-volant pour voler en équipe mais ça viendra car j’y travaille… avec plaisir ! Kite just for fun !

Catégories
Indoor

Initiation au 4 lignes de père en fils

Catégories
Indoor

Le 4 lignes en salle à Cramayailes

A propos

J’ai découvert le cerf-volant en avril 2012 au festival de Trouville-sur-Mer. Ce loisir contemplatif est une activité bien plus vaste qu’il n’y parait. Il existe en effet de nombreux types de cerf-volant comme par exemple les cerfs-volants de combat ou ceux destinés à faire de la photographie aérienne.

Parmi la famille des cerfs-volants je m’intéresse aux cerfs-volants pilotables (ou acrobatique) 4 lignes qui permettent une évolution dans toutes les directions. Leur déclinaison en vol intérieur (en salle) m’avait amené à rejoindre le club Cramay’Ailes J’ai ainsi appris l’existence d’une fédération française du cerf-volant qui organise des compétitions !

Actuellement pilote indépendant, ce blog me permet de disserter à loisir sur ce sport étonnant.

Contact en ligne

Si je suis en ligne vous pouvez me contacter ou dans le cas contraire me laisser un message par le biais de l’assistance en cliquant sur le bouton ci-dessous:

Contact mail

Vous pouvez également me joindre par mel à l’adresse ci-dessous

kitejust4fun@bressure.net

Contact communauté

Vous pouvez me joindre encore plus facilement en vous rendant gratuitement sur le site communautaire en cliquant sur l’image suivante:

Cliquez pour aller sur le site communautaire de kitejust4fun
https://mattermost.bressure.net