Djinn 2e session

Ce midi le vent était annoncé à 5 mph mais je le mesurais a 3.5 mph une fois sur site. De petits passages un peu plus fort étaient perceptibles mais rien qui ne me dissuada de ressortir le standard en 23 kg comme la veille lors du baptême de mon Djinn.

Djinn standard
vent faible donc Djinn standard en 23 kg

Après avoir visité la fenêtre de vent je me suis attaché à passer en revue les mouvements de bases que les conditions de vent d’hier soir ne me permettaient pas de tester.

Djinn à Vincennes

Pilotage

Le comportement survireur a disparu complètement malgré un vent un peu plus fort. Je pense que je commence à m’habituer au Djinn. L’essayer c’est l’adopter ?

Un passage en revue des mouvements clés de ma gamme confirme les qualités du Djinn : il vole comme prévu. Il vole droit, le vol en slide s’effectue normalement. La marche arrière est conforme à ce que je sais faire avec mes Barresi… à la différence que le Djinn va plus vite, beaucoup plus vite. Tellement plus vite que cela en est grisant et dans la vidéo je suis allé chercher loin la limite du retournement de l’aile. Je l’ai trouvée mais si on reste raisonnable le Djinn offre une marche arrière rapide et stable.

Pour ce qui est de l’axel…. je réussi aussi bien ou mal mes axel. Comme cela fait longtemps que je n’en avais pas faits, je suis assez content du résultat en 37m. Je vais dans une prochaine session essayer en 15m pour pouvoir avoir un avis sérieux. En revanche je dois souligner que le Djinn est très léger et que cela se ressent dans l’axel. J’ai l’impression qu’il a moins d’inertie que le B-Serie: conséquence moins de force nécessaire dans le tirage et la sortie d’axel est facilité !

Un papillon

La réactivité du Djinn est assez surprenante ! Le bridage doit y être pour quelque chose et je vais sans doute m’y intéresser d’ici peu. Quand on effectue des rotations autour du centre, la voile virevolte et le dégradé de couleur donne l’impression d’un papillon, un peu à la manière du revo d’Alain Micquiaux. Au delà de l’aspect visuel, je parle bien du comportement qui est assez plaisant. Comme c’est un résultat que je cherchais à obtenir dans mes vols, sans succès, j’apprécie que le matériel me l’apporte avec aucune modification de pilotage.

Vidéo

Contrairement à la veille où je n’avais rien sorti d’autre du sac que le Djinn, ce midi j’ai pris le temps de faire quelques prises de vues.

La vidéo du direct est également disponible. Vous pouvez la revoir dans ce billet

Regardez « djinn Vincennes » sur YouTube en direct

Baptême de mon Djinn

Reçus depuis 10 jours déjà mais le temps m’avait cruellement manqué pour leur faire prendre leur premier vol. Quand ce n’était pas le temps c’était la météo qui avec plus de 40 mph le week-end dernier interdisait toute sortie même avec le ventilé. Mes Djinn étaient donc restés jusque là bien au chaud. Entre 2 tempêtes hivernales je voulais, sur ma pose méridienne, leur faire découvrir Vincennes mais avec 1mph j’ai préféré attendre quelques heures de plus afin de disposer d’un vent décent.

Djinn à Vincennes

C’est donc en fin d’après midi juste avant le coucher du soleil, que je me rendis au polygone de Vincennes. Avec 4 à 6 mph promis, le standard allait être le seul à prendre l’air. Ce fut l’occasion de le comparer avec le standard 2 plumes B-Serie qui aurait été en d’autre temps à la place du Djinn. Le Djinn standard étant livré avec un seul jeu de barre, au nom marketing de Mystic 12, le choix des barres ne se pose pas. La formule suivante est-elle vrai pilote + B-Serie 2 plumes < pilote + Djinn ?

Premières impressions

Tout d’abord ce n’était pas la première fois que j’avais un Djinn entre mes mains. A Marseille en 2018, j’avais pu tester quelques minutes un Djinn mais je n’y avais pas accordé beaucoup d’attention car je n’avais pas à l’époque envie de changer de revo. Mon impression générale était que le Djinn se pilotait facilement comme le B-Serie mais avait un comportement survireur…pour ma manière de piloter en tout cas.

Étude rapide en 23 kg

Je vais aborder le test d’une manière très factuelle en prenant les éléments de pilotages de base et voir le comportement de Djinn par rapport à ce que le B-Serie me donne. Malheureusement le vent ne fut pas vraiment au rendez-vous ce soir.

Quelques secondes avant l’envol

Je n’ai même pas pris le temps de mesurer mais les prévisions avaient évoluées à 2 mph à 17h. J’ai attendu une demi-heure car à 18h il devait y avoir 4 mph mais c’est également l’heure du couché du soleil donc vers 17h20 j’ai baptisé mon Djinn standard.

Légèreté

Le CV est très léger quand on le tient en main et cette légèreté se ressent aussi en vol même si le vent faible y était sans doute pour un peu responsable. C’est un peu déconcertant car il me semble que le B-serie était plus lourd. Le Djinn semble donc demander plus de sensibilité de la part du pilote en vent faible.

Mise en pression

L’aventage de cette légèreté une fois apprivoisée c’est que ça vole…. même avec peu de vent. J’ai essayé de mettre plus de frein mais la position standard au 4e noeud de l’échelle est parfaite ( pour moi et pour ce vent). En fin de séance vers 17h40, le vent ne se decidant pas à venir, je suis allé le chercher en hauteur et là surprise, une fois la voile gonflée, le Djinn de part sa souplesse prend vraiment bien la pression et montait quasiment sans avoir à reculer. Cela faisait 10 min que je me fatiguais inutilement donc: le Djinn promait de m’ouvrir d’autres possibilites en vent faible.

Pilotage

Le vent était certes trop faible pour moi pour que je me prononce vraiment sur le pilotage. Ce que je peux dire c’est que cela vole droit, tellement droit que la mise en glide m’est parue plus difficile qu’avec un B-Serie.

Le virage sur la pointe de l’aile est un peu different. Je l’avais trouvé survireure à Marseille c’est-à-dire que le centre de rotation avait tendance à rentrer à l’intérieur au lieu de rester sur la pointe. Ce soir je n’ai pas retrouvé ce comportement mais comme il y avait moins de vent qu’à Marseille, cela explique peut-être cela.

Le manque de vent fut définitivement frustrant. J’ai quand même essayé quelques rotations dites bicyclettes et le CV repond au quart de tour comme si c’était une marionnette. Le manque de vent semble être compensé par le bridage qui reparti les points de tirages differement que sur le B-Serie.

Conclusion

Cette séance trop courte avec si peu de vent a un goût de reviens-y. Je vais remettre ça demain.

Session vidéo à Vincennes

Pour mon premier vol de l’année, j’ai attendu 2 bons prétextes. Premièrement faire une vidéo pour compléter ma série de tuto pour débutant et deuxièmement tester mon nouveau trépied qui devrait me permettre d’avoir des plans à hauteur d’homme. Fini les prises de vue depuis le sol.

Le résultat est assez convaincant.

Rien de tel qu’une séance de revo pour se désintoxiquer l’esprit des fêtes de fin d’année. Pour ce qui est des prises de vues pour mes tuto, le vent variable ne me facilita pas la tâche mais j’ai pu caser ce que je voulais. Il ne reste plus qu’à en faire un petit montage avant de le diffuser.

En attendant un petit extrait de ma séance où j’ai perdu une barre vertical en vol, à force de jouer avec le vent variable à moins que ce ne soit les élastiques qui montrent des signes de fatigue avec les basses températures. Une petite marche de la honte, ça réchauffe.

Pour être averti de la mise à en ligne du tuto, inscrivez-vous sur Kite Just 4 Fun, c’est gratuit.

Axel session 4

Aujourd’hui une séance en vent fort même si il y avait des creux comme le montre la capture précédente. Le ventilé était obligatoire pour s’entraîner à l’axel avec des rafales à plus de 17 mph.

J’ai encore du mal à relacher le bras juste après le tirage. Avec le vent fort j’ai dû ajouter un pas en avant pour annuler le vent mais ce n’était pas facile.

Après la séance en vent faible, la séance de ce matin en vent fort permet d’engranger de l’expérience et comme il faut pouvoir voler dans toutes conditions pour pouvoir arguer maitriser son cerf-volant, toute session est bonne à prendre.

Axel session 3

Aujourd’hui vent très faible annoncé à 1 mph. Un vent dans lequel je ne peux pas voler mais je pensais que cela allait être bon pour l’axel. Mauvais calcul….

En premier lieu le manque de vent fait que le tirage doit être ajusté. Il fait fouetter moins fort même si j’ai plutôt tendance à donner des coups de boost par vent faible dans les mouvements rapides. La sortie de l’axel est egalement plus difficile je trouve car il faut reculer plus pour remettre en tension puisque l’on est plus aidé par le vent.

Une séance fatiguante mais instructive. Ici quelques séquences en video.

Voir l’article sur ma 2e session d’axel.

Axel 2e session

Ce midi lors de ma pause méridienne, je suis allé m’entrainer à l’axel. Le vent était annoncé plus faible que lors de ma séance de la semaine dernière. En effet un petit 6 mph était prévu mais il y avait des rafales au delà.

plan de rotation imparfait

J’en ai profité pour essayser plusieurs angles de vue afin de bien voir les défauts. De côté on voit que la mise à plat est imparfaite et que donc j’ai encore plusieurs séances à prevoir.

Une grosse heure de revo qui fait du bien et dont voici un petit montage.

Regardez « axel training à Vincennes » sur YouTube

Du soleil à Vincennes

La journée d’hier marquée par la pluie a fit place aujourd’hui à un beau soleil.

Le vent était au rendez-vous mais avec un amplitude que je n’aime pas. En effet même si il était assez fort pour sortir le semi-ventilé, il avait des passages bas. On mesurait entre 8 et 16 mph.

Il faut cependant faire avec en compétition. Cela montre également la limite de mon niveau de pilotage 😕

En fin de séance des drôneux sont venu m’embêter avec leurs engins bruyants dont certains ce sont crashé. Inquiétant avec les beaux jours ces pilotes du dimanche vont empieter sur mon spot parisien. De plus ils sont sans doute non au fait de la réglementation des parcs et jardins de Paris dont l’art.3 stipule que les maquettes jouets sont autorisées aux emplacements prévus. Rien n’indique que le drône en vol par immersion est autorisé au Polygone !

Vol en drône illégal à Vincennes
Drôneux en vol par immersion illégal à Vincenne

A part ces empêcheurs de tourner en rond la séance fut profitable…. moins de 2 mois avant le CDF 😎

Vincennes ce midi

VaavudWeather

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux