Regardez “escapade en revo à Etretat” sur YouTube

Escapade à Etretat

Je cherchais un site de vol qui me change de mes lieux habituels quitte a faire un peu de route pour immortaliser la séance. Etretat avec la mer et ses falaises promettait d’être un décor inhabituel pour mon revo.

Malheureusement si le vent était bien orienté vers la mer et la zone non interdite par le site géoportail pour le drone de loisirs, la météo humide et brumeuse ne m’a pas permis de faire les prises de vue aériennes que je souhaitais.

En effet le brouillard réduit la visibilité et les gouttelettes faussent les capteurs du drône. Par ailleurs une mouette s’est montrée bien curieuse, aurait-elle attaqué si je n’avais pas posé le drone ?

Pour le CV pas de problème. Lignes courtes de rigueur et il y a de la place pour 10m.

L’après-midi le ciel se degagea un peu. Je quittais les falaises amonts pour aller faire un tour du côté aval. Le bruit des clubs de golf percutant les balles troublait à peine mon plaisir.

Les 2 spots meritent que j’y revienne. La météo n’a pas été favorable. Pour ceux qui veulent essayer, je conseille de ne pas y venir le WE car la forte affluence vous empêchera de voler. Par ailleur, la zone en aval près du golf est plus sûre car plus éloignée des falaises.

Cette séance dans un lieu inhabituel m’a permis d’echanger quelques mots avec des promeneurs venus comme moi apprécier les falaises d’Etratat et de faire connaître ainsi le cerf-volant 4 lignes.

Marseille 2018: arrivée

Après le retard du TGV je suis finalement arrivé à Marseille. A peine arrivé à l’hotel j’ai retrouvé René et sa famille. Nous sommes allés sur la plage du Prado où j’avais entrevu 2 revo quand je suis descendu du bus.

De 16h à 20h nous avons volé avec les autres pilotes 4 lignes. Nous fûmes bien une petite dizaine. J’ai eu l’occasion de tester le Djinn de John Barresi.

Jean-Pierre qui n’arrêtait pas de baver devant le Djinn

Le vent était très fort ce vendredi et on esperait seulement qu’il en reste un peu pour le lendemain.

Retrouvea la video du direct de cette première session de revo à Marseille.

Manche selective Lery-posés 2018

Ce weekend la fête du vent était en fait une manche de compétition. Durant les 2 jours le terrain central a été occupé par les compétiteurs. Moi qui était surtout venu pour voir les membres club 38 mais le manque de vent et de temps n’ a pas permis de faire des prises de vue des niveaux. Retour sur ces 2 jours bien sympathiques.

Arrivé un peu après midi, juste à l’heure pour l’apéritif. Après le repas et l’arrivée du juge (une dérogation a été donné pour un juge unique) les choses « serieuses » ont commencé.

La journée de samedi fut remarquable par son manque de vent.

Noud avons passé beaucoup de temps à attendre le vent et les « windcheck » furent nombreux.

Les bons pilotes ont pu tirer leur epingle du jeu en étant équipés du bon materiel (UL et lignes légères ou courtes). Steff Fermé nous a gratifié en 4 lignes d’un 360 et d’un rattrapé au Revo Reflex.

La manche a fini bien plus tard que prévue vers 19h30 au moins. Le temps d’aller manger puis d’aller au camping la nuit fut courte et le réveil matinal.

La journée du dimanche fut placée sous le même signe: compétition sous petole. Du moins le matin, car l’après-midi il y a eu quelques passages potables mais l’orientation du vent était defavorable. Dans ce cas:

J’etais en 2 plumes et 23 kg la veille et mon ballet de 4 minutes était infaisable. Je l’avais bien amputer de plusieurs figures donc dimanche j’ai changé de musique: quitte à improviser, faisons le franchement et sur une musique courte.

Au final j’ai fait 2e derrière Steff Fermé. Ce qui est logique… mais je suis assez content car sans préparation aucune j’arrive bien à faire les figures imposées mais le ballet est encore un point à ameliorer. Dommage que cette année la competition ne soit pas mon objectif. Je lève le pied.

En revanche le ballet de Maxime (3e indiv 4 ligne) fut assez reussi dimanche. Ce pilote nouveau sur le circuit a bien progressé depuis le stage 4 lignes de novembre dernier organisé ici même.

Ici le ballet de Steff. Lignes courtes et revo Reflex, pour la suite le palmarès du pilote parle de lui-même.

L’épreuve de samedi etait même meilleure à mon gout. Steff a essayé de semer le DT c’etait rigolo:

http://kitejust4fun.bressure.net/index.php/2018/08/22/regardez-fete-du-vent-lery-pose-2018-ballet-de-steff-ferme-360-catch-sur-youtube/

Juste pour le plaisir.

Regardez « Revo sur la butte d’Egrenay (extrait). » sur YouTube

Les oies à Draveil

les oies en arrière plan

Ce jeudi une fois le niveau M10 validé, je suis allé sur le terrain pour travailler le M11.

Le soleil trop fort a eu raison de moi. Même Après une demi heure de repos à l’ombre et les encouragements des oies que l’on peut voir sur la photo en arrière plan derrière mon revo, la température m’a fait renoncer. Impossible d’apprendre la routine sous un tel soleil.

Finalement le revo c’est comme la programmation. Un de mes prof disait ne vous jetez pas sur votre clavier pour coder, réfléchissez puis codez. En revo c’est pareil. En dehors du travail des mouvements, rien ne sert d’aller sur le terrain, on peut bien apprendre la routine dans son canapé puis après seulement se rendre sur le terrain pour la prise de vue 😊

Regardez « 360 outdoor en Revo » sur YouTube

Quand il n’y a pas de vent, on recule en cercle. Cela me rappelle les seances en salle à Cramayailes.

Regardez « Cerf-volant Revo sur la butte d’Egrenay » sur YouTube

Séance de revo détente à Draveil

Seuls 3 petits mph m’avaient donné rendez-vous à Draveil. Le 2 plumes en 25 kg s’invita donc à la séance. Ce matin il y avait peude monde et le soleil estival de dimanche dernier était encore bien présent.

Le vent était trop faible pour mon ballet. Cela va être un défis si lors du CDF je dois faire avec ce genre de conditions et comme je n’avais pas la tête à travailler les figures imposées, ce fut donc une séance de pure détente.

Petit vol à Courcouronne

#VaavudWeather

Après 9 jours de revo à Berck, j’ai mis fin à une cure d’abstinence de 9 jours en allant dégourdir l’Icarex de mon Baressi standard. Le vent se mesurait faible… J’ai monté le 2 plumes en 25 kg.

Le vent faible me donna un peu de fil à retordre mais ce fut une séance agréable.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux