2018

L’année 2018 touche à sa fin. Il est temps de faire le point sur cette année cerfvolistique intense. Elle avait commencée par la création d’une structure kitejust4fun en prévision des futures actions que j’allais pouvoir entreprendre dans le milieu du cerf-volant. Pas d’originalité je l’ai appelée KITEJUST4FUN l’association pour la pratique du cerf-volant pilotable. Aussitôt créée en janvier, et aussitôt mise en sommeil, car il me fallait terminer ma vie cerfvolistique en cours.

Après avoir mis en place le cours de 4 lignes indoor à Cramayailes, dès la fin de l’année précédente, je clôturais mon appartenance à ce club par l’indoor de Marle car entre temps j’avais acquis la conviction que la mise en valeur du cerf-volant acrobatique serait bien plus efficace en suivant mon propre chemin…

La participation au Club 38, présent sur Facebook est un exemple de réalisation pour promouvoir la pratique. Toutes mes vidéos club 38 sont aussi sur ce blog et je lui ai donné un peu de visibilité sur le forum aufilduvent, qui reste une référence dans mon initiation au 4 lignes.

Le festival de Berck fut un des 2 temps forts de cette année 2018. Pour la première fois j’ai pu y assister dans son intégralité. Les vols d’entraînements et les megateam sur le terrain central furent de bon moments.

Berck 2018 megatem sur le terrain central

A côté de rencontres très médiatiques comme Berck, j’ai également essayé de présenter le 4 lignes lors d’événements locaux comme lors de la fête du village d’Avrainville. J’ai participé à d’autres manifestations cerfvolistiques comme le 1er festival de Le Portel ou le 1er Air’genteuil sur la butte d’Orgement ou la conviviale de Sens et quelques autres.

Cette année 2018 marque également pour moi l’idée de promouvoir le cerf-volant acrobatique sur les média. On ne peut être physiquement partout mais on peut l’être virtuellement. J’ai donc commencé à faire des vidéo de promotions disséminées sur tous les médias numériques à ma disposition. Un exemple en est la vidéo à Etretat

Escapade à Etretat

Une autre action pour la promotion du cerf-volant pilotable fut ma participation à la final du championnat de France à Bray-dunes. Ce projet qui avait commencé en 2017 avec les manches sélectives fut riche d’enseignement pour ma connaissance du monde du cerf-volant en France dans sa branche FFVL.

L’autre moment fort fut le Fête du vent de Marseille. J’ai eu l’opportunité d’y aller de nouveau cette année et ce fut un très grand bonheur de retrouver les copains cerfs-volistes qui partagent la même passion que moi.

Fête du vent de Marseille

Cette fin d’année 2018 fut marquée par un retour à l’apprentissage. Je me suis lancé corps et âme dans l’axel. Cette axel-mania est un peu étonnante car je suis vraiment peu enclin au pilotage freestyle et ce n’est qu’après 6 ans de révo que je m’y mets… avec un succès tout relatif d’ailleurs.

Comment ça, il n’est pas plat mon axel ?

Pour terminer cette rétrospective, j’ai lancé un débat sur le forum aufilduvent sur le déclin du cerf-volant et de nombreuses idées émergent. L’avenir nous dira si les bonnes volontés présentes réussiront à concrétiser l’espoir de jours meilleurs pour le cerf-volant pilotable.

En tout cas rendez-vous en 2019 ici sur mon blog ou en rejoignant KITEJUST4FUN l’association

Le cerf-volant sur internet

Le cerf-volant est une activité de plein air mais l’avènement d’internet comme pour n’importe quelle autre activité a changé la manière dont sa publicité est faite.

En effet l’information top down à l’ancienne, dans un club, est révolue. Les tentatives de concentration se heurtent aujourd’hui au manque de pratiquant et la structuration à multiples étages n’est pas adaptée.

Le virage du numérique si il s’impose à tous devient même nécessaire pour le cerf-volant afin de se renouveler. Ainsi l’existance de forum independants a accompagnécl’essort d’une pratique individuelle décentralisée puis les réseaux sociaux ont semble-t-il aspiré le traffic internet. Est-ce que pour autant les pages Facebook vont remplacer les sites institutionnels ou les forums, version old school des ces réseaux sociaux ?

Il faudrait faire une enquête mais si on regarde la source externe de traffic annuel sur kitejust4fun.bressure.net on constate ceci pour 2018:

Sans surprise avoir une présence sur les réseaux sociaux offre une source de traffic et permet la promotion de la pratique (la couleur bleue est un hasard). Les forums où je suis présent assurent une moindre part de traffic, signe d’une plus faible fréquentation de ces média. En revanche il est un peu surprenant que les moteurs de recherches drainent autant de visiteurs !

Ce dernier point donne de l’espoir à la pratique qui fait l’objet de recherche sur internet. Ce sont donc pour une grande part de nouveaux adeptes potentiels de la discipline. Une bonne indexation par des articles bien écrits doivent permettre une meilleur diffusion du cerf-volant au delà du cercle restreint des pilotes actuels.

Les auteurs d’articles riches en contenu ne sont malheureusement pas légion sur internet. Le forum aufilduvent regrette ainsi feu philip78 avec sa plume très vivante et les articles denses produits par le CVCF ne sont pas en ligne. Avis aux pilotes ayant l’âme littéraire…et non réfractaires au numérique.

Communaute kite just 4 fun

Savez-vous que ce Blog possède une extension sous forme d’application ?

Il s’agit d’un forum de discussion en temps réel accessible par le web ou par l’application mobile dédiée disponible sur Android et IPhone.

Inscription gratuite. Cliquez sur lien suivant

plus d’informations sur la communauté kite just 4 fun

Ouverture publique du forum

Le forum en temps réel en accès web ou application mobile de kite just 4 fun est désormais ouvert.

aperçu de l’application mobile

aperçu du site web

Rester connecter avec la communauté des pilotes en temps réel, échanger des informations de manière privilégiée et capitaliser sur vos expériences de pilote.

Plus d’information sur //kitejust4fun.bressure.net/index.php/about/communaute/

Internet à la rescousse du cerf-voliste solitaire

Quand j’ai commencé à faire voler des bouts de tissus, je me suis aperçu que le cerf-volant était une activité solitaire peu pratiquée en France. Cela est encore plus vrai quand on habite à l’intérieur des terres. Étant totalement novice en matière de cerf-volant pilotable, j’ai trouvé avec internet une source d’information suffisante pour débuter. Si on recherche l’interactivité et discuter avec d’autres cerf-volistes il y a le forum indépendant (de tout magasin, de club ou de la FFVL) au fil du vent. L’avantage d’un forum indépendant est que tout le monde à la parole et on n’entend pas seulement une chapelle. Ce forum est également un des plus actifs sur la place et cela n’est sans doute pas étranger au fait qu’il agrège des cerfs-volistes de différents horizons. Animé par un petit noyau d’administrateurs après le départ du créateur du forum, le site continue d’être une source vivante à la rescousse du cerf-voliste solitaire. J’y ai posté la vidéo de mes débuts et j’y ai trouvé des conseils pour m’améliorer.

Image

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux