2018

L’année 2018 touche à sa fin. Il est temps de faire le point sur cette année cerfvolistique intense. Elle avait commencée par la création d’une structure kitejust4fun en prévision des futures actions que j’allais pouvoir entreprendre dans le milieu du cerf-volant. Pas d’originalité je l’ai appelée KITEJUST4FUN l’association pour la pratique du cerf-volant pilotable. Aussitôt créée en janvier, et aussitôt mise en sommeil, car il me fallait terminer ma vie cerfvolistique en cours.

Après avoir mis en place le cours de 4 lignes indoor à Cramayailes, dès la fin de l’année précédente, je clôturais mon appartenance à ce club par l’indoor de Marle car entre temps j’avais acquis la conviction que la mise en valeur du cerf-volant acrobatique serait bien plus efficace en suivant mon propre chemin…

La participation au Club 38, présent sur Facebook est un exemple de réalisation pour promouvoir la pratique. Toutes mes vidéos club 38 sont aussi sur ce blog et je lui ai donné un peu de visibilité sur le forum aufilduvent, qui reste une référence dans mon initiation au 4 lignes.

Le festival de Berck fut un des 2 temps forts de cette année 2018. Pour la première fois j’ai pu y assister dans son intégralité. Les vols d’entraînements et les megateam sur le terrain central furent de bon moments.

Berck 2018 megatem sur le terrain central

A côté de rencontres très médiatiques comme Berck, j’ai également essayé de présenter le 4 lignes lors d’événements locaux comme lors de la fête du village d’Avrainville. J’ai participé à d’autres manifestations cerfvolistiques comme le 1er festival de Le Portel ou le 1er Air’genteuil sur la butte d’Orgement ou la conviviale de Sens et quelques autres.

Cette année 2018 marque également pour moi l’idée de promouvoir le cerf-volant acrobatique sur les média. On ne peut être physiquement partout mais on peut l’être virtuellement. J’ai donc commencé à faire des vidéo de promotions disséminées sur tous les médias numériques à ma disposition. Un exemple en est la vidéo à Etretat

Escapade à Etretat

Une autre action pour la promotion du cerf-volant pilotable fut ma participation à la final du championnat de France à Bray-dunes. Ce projet qui avait commencé en 2017 avec les manches sélectives fut riche d’enseignement pour ma connaissance du monde du cerf-volant en France dans sa branche FFVL.

L’autre moment fort fut le Fête du vent de Marseille. J’ai eu l’opportunité d’y aller de nouveau cette année et ce fut un très grand bonheur de retrouver les copains cerfs-volistes qui partagent la même passion que moi.

Fête du vent de Marseille

Cette fin d’année 2018 fut marquée par un retour à l’apprentissage. Je me suis lancé corps et âme dans l’axel. Cette axel-mania est un peu étonnante car je suis vraiment peu enclin au pilotage freestyle et ce n’est qu’après 6 ans de révo que je m’y mets… avec un succès tout relatif d’ailleurs.

Comment ça, il n’est pas plat mon axel ?

Pour terminer cette rétrospective, j’ai lancé un débat sur le forum aufilduvent sur le déclin du cerf-volant et de nombreuses idées émergent. L’avenir nous dira si les bonnes volontés présentes réussiront à concrétiser l’espoir de jours meilleurs pour le cerf-volant pilotable.

En tout cas rendez-vous en 2019 ici sur mon blog ou en rejoignant KITEJUST4FUN l’association

Regardez “escapade en revo à Etretat” sur YouTube

Escapade à Etretat

Je cherchais un site de vol qui me change de mes lieux habituels quitte a faire un peu de route pour immortaliser la séance. Etretat avec la mer et ses falaises promettait d’être un décor inhabituel pour mon revo.

Malheureusement si le vent était bien orienté vers la mer et la zone non interdite par le site géoportail pour le drone de loisirs, la météo humide et brumeuse ne m’a pas permis de faire les prises de vue aériennes que je souhaitais.

En effet le brouillard réduit la visibilité et les gouttelettes faussent les capteurs du drône. Par ailleurs une mouette s’est montrée bien curieuse, aurait-elle attaqué si je n’avais pas posé le drone ?

Pour le CV pas de problème. Lignes courtes de rigueur et il y a de la place pour 10m.

L’après-midi le ciel se degagea un peu. Je quittais les falaises amonts pour aller faire un tour du côté aval. Le bruit des clubs de golf percutant les balles troublait à peine mon plaisir.

Les 2 spots meritent que j’y revienne. La météo n’a pas été favorable. Pour ceux qui veulent essayer, je conseille de ne pas y venir le WE car la forte affluence vous empêchera de voler. Par ailleur, la zone en aval près du golf est plus sûre car plus éloignée des falaises.

Cette séance dans un lieu inhabituel m’a permis d’echanger quelques mots avec des promeneurs venus comme moi apprécier les falaises d’Etratat et de faire connaître ainsi le cerf-volant 4 lignes.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux