2018

L’année 2018 touche à sa fin. Il est temps de faire le point sur cette année cerfvolistique intense. Elle avait commencée par la création d’une structure kitejust4fun en prévision des futures actions que j’allais pouvoir entreprendre dans le milieu du cerf-volant. Pas d’originalité je l’ai appelée KITEJUST4FUN l’association pour la pratique du cerf-volant pilotable. Aussitôt créée en janvier, et aussitôt mise en sommeil, car il me fallait terminer ma vie cerfvolistique en cours.

Après avoir mis en place le cours de 4 lignes indoor à Cramayailes, dès la fin de l’année précédente, je clôturais mon appartenance à ce club par l’indoor de Marle car entre temps j’avais acquis la conviction que la mise en valeur du cerf-volant acrobatique serait bien plus efficace en suivant mon propre chemin…

La participation au Club 38, présent sur Facebook est un exemple de réalisation pour promouvoir la pratique. Toutes mes vidéos club 38 sont aussi sur ce blog et je lui ai donné un peu de visibilité sur le forum aufilduvent, qui reste une référence dans mon initiation au 4 lignes.

Le festival de Berck fut un des 2 temps forts de cette année 2018. Pour la première fois j’ai pu y assister dans son intégralité. Les vols d’entraînements et les megateam sur le terrain central furent de bon moments.

Berck 2018 megatem sur le terrain central

A côté de rencontres très médiatiques comme Berck, j’ai également essayé de présenter le 4 lignes lors d’événements locaux comme lors de la fête du village d’Avrainville. J’ai participé à d’autres manifestations cerfvolistiques comme le 1er festival de Le Portel ou le 1er Air’genteuil sur la butte d’Orgement ou la conviviale de Sens et quelques autres.

Cette année 2018 marque également pour moi l’idée de promouvoir le cerf-volant acrobatique sur les média. On ne peut être physiquement partout mais on peut l’être virtuellement. J’ai donc commencé à faire des vidéo de promotions disséminées sur tous les médias numériques à ma disposition. Un exemple en est la vidéo à Etretat

Escapade à Etretat

Une autre action pour la promotion du cerf-volant pilotable fut ma participation à la final du championnat de France à Bray-dunes. Ce projet qui avait commencé en 2017 avec les manches sélectives fut riche d’enseignement pour ma connaissance du monde du cerf-volant en France dans sa branche FFVL.

L’autre moment fort fut le Fête du vent de Marseille. J’ai eu l’opportunité d’y aller de nouveau cette année et ce fut un très grand bonheur de retrouver les copains cerfs-volistes qui partagent la même passion que moi.

Fête du vent de Marseille

Cette fin d’année 2018 fut marquée par un retour à l’apprentissage. Je me suis lancé corps et âme dans l’axel. Cette axel-mania est un peu étonnante car je suis vraiment peu enclin au pilotage freestyle et ce n’est qu’après 6 ans de révo que je m’y mets… avec un succès tout relatif d’ailleurs.

Comment ça, il n’est pas plat mon axel ?

Pour terminer cette rétrospective, j’ai lancé un débat sur le forum aufilduvent sur le déclin du cerf-volant et de nombreuses idées émergent. L’avenir nous dira si les bonnes volontés présentes réussiront à concrétiser l’espoir de jours meilleurs pour le cerf-volant pilotable.

En tout cas rendez-vous en 2019 ici sur mon blog ou en rejoignant KITEJUST4FUN l’association

Nouvelles règles de sélection au CDF en 2018

source FFVL

La FFVL a publié les règles de sélections au CDF. Cela a le mérite d’être clair et tout le monde est désormais au courant mais il n’y a que peu de changement. Voilà ce qu’il faut en retenir.

Dans la continuité les manches sont toujours sélectives c’est à dire que tout pilotes avec sa carte compétiteur peut y participer. Les novices sont exemptés de carte compétiteur.

A la fin de l’année une moyenne des notes permet de faire un classement nationale par catégorie et seront sélectionnés les 15 premiers par catégorie. Les notes obtenues au CDF sont également prises en compte pour le calcul de la moyenne pour pour l’année suivante.

Au niveau du format des épreuves il faut au minimum 3 figures de précisions et un ballet et si possible 2 manches par jour.

En résumé pour moi pas de changement si ce n’est la possibilité de limiter mes déplacements puisque le CDF de Bray-dunes comptera comme manche pour 2019.

Bray-dunes, le festival qui monte

2e escale de cette année 2015, le festival de Bray-dunes organisé par le club local (le vent de bray-dunes), la mairie et cerf-volant service, est une manifestation qui monte avec la reprise du défunt Stellamania qui se tenait à Stella-plage. Il faut maintenant se rendre à Bray-dunes du 22 au 25 mai.

Arrivé vendredi soir bien trop tard pour aller voir quoi que ce soit, c’est samedi, le lendemain, que je me suis rendu sur le site. Le temps était plutôt mauvais car nuageux et très venteux.

20150523_011

Le vent capricieux laissait parfois les grosses structures gonflables sur le sol.

20150523_004

Mon Barresi ne resta pas longtemps en l’air et regagna son sac à l’heure du déjeuner pour ne plus le quitter de la journée.

20150523_003

L’après-midi était toujours aussi exécrable niveau météo; Du gris, du vent, et du vent, trop de vent pour moi. L’occasion de faire une petite ballade sur la digue.

20150523_012

20150523_013

20150523_014

20150523_015

heureusement que l’école de pilotage tenue par le cub Miztral m’a permis de voler un peu avec en revo EXP transformé en ventilé.

20150523_173028

Et de jouer à  l’initiateur aussi !

20150523_173115

20150523_173253

La journée du dimanche fut totalement différente avec du soleil et un petit vent le matin. L’occasion rêver de sortir mon B-Zen me disais-je.

Sur le site, Pascal était en train de faire du monofil avec son Wala XL !

20150524_003

Le vent faible ne permettait de mettre en l’air que des grands cerf-volant ou les voile légère comme les Nasa Wing.

20150524_006

Mmmmmm mon B-Zen à Bray-dunes…..

20150524_008

… source de plaisir, devrait être remboursé par la sécurité sociale.

20150524_010

20150524_011

L’après-midi alors que le concours de freestyle battait son plein, je remarquai, enfin, un « révoliste » sur la plage, un loustik. Ça tombe bien car le freestyle ce n’est pas mon truc. Je vais récupérer mon Barresi et surprise: on a été rejoins par 2 autres pilotes.

20150524_160717

20150524_160935

Puis un autre pilote anglophone est venu se joindre à nous mais cette équipe improvisée brillait par son manque d’homogénéité de niveau.

20150524_161355 (1)

Ah où sont passés les pilotes de Revo à ce Bray-dunes ? j’ai trouvé: ils sont ici:

20150524_013

Espèce en voie de disparition ?

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux