Axel session 4

Aujourd’hui une séance en vent fort même si il y avait des creux comme le montre la capture précédente. Le ventilé était obligatoire pour s’entraîner à l’axel avec des rafales à plus de 17 mph.

J’ai encore du mal à relacher le bras juste après le tirage. Avec le vent fort j’ai dû ajouter un pas en avant pour annuler le vent mais ce n’était pas facile.

Après la séance en vent faible, la séance de ce matin en vent fort permet d’engranger de l’expérience et comme il faut pouvoir voler dans toutes conditions pour pouvoir arguer maitriser son cerf-volant, toute session est bonne à prendre.

Axel session 3

Aujourd’hui vent très faible annoncé à 1 mph. Un vent dans lequel je ne peux pas voler mais je pensais que cela allait être bon pour l’axel. Mauvais calcul….

En premier lieu le manque de vent fait que le tirage doit être ajusté. Il fait fouetter moins fort même si j’ai plutôt tendance à donner des coups de boost par vent faible dans les mouvements rapides. La sortie de l’axel est egalement plus difficile je trouve car il faut reculer plus pour remettre en tension puisque l’on est plus aidé par le vent.

Une séance fatiguante mais instructive. Ici quelques séquences en video.

Voir l’article sur ma 2e session d’axel.

Axel 2e session

Ce midi lors de ma pause méridienne, je suis allé m’entrainer à l’axel. Le vent était annoncé plus faible que lors de ma séance de la semaine dernière. En effet un petit 6 mph était prévu mais il y avait des rafales au delà.

plan de rotation imparfait

J’en ai profité pour essayser plusieurs angles de vue afin de bien voir les défauts. De côté on voit que la mise à plat est imparfaite et que donc j’ai encore plusieurs séances à prevoir.

Une grosse heure de revo qui fait du bien et dont voici un petit montage.

Regardez “axel training à Vincennes” sur YouTube

Du soleil à Vincennes

La journée d’hier marquée par la pluie a fit place aujourd’hui à un beau soleil.

Le vent était au rendez-vous mais avec un amplitude que je n’aime pas. En effet même si il était assez fort pour sortir le semi-ventilé, il avait des passages bas. On mesurait entre 8 et 16 mph.

Il faut cependant faire avec en compétition. Cela montre également la limite de mon niveau de pilotage 😕

En fin de séance des drôneux sont venu m’embêter avec leurs engins bruyants dont certains ce sont crashé. Inquiétant avec les beaux jours ces pilotes du dimanche vont empieter sur mon spot parisien. De plus ils sont sans doute non au fait de la réglementation des parcs et jardins de Paris dont l’art.3 stipule que les maquettes jouets sont autorisées aux emplacements prévus. Rien n’indique que le drône en vol par immersion est autorisé au Polygone !

Vol en drône illégal à Vincennes
Drôneux en vol par immersion illégal à Vincenne

A part ces empêcheurs de tourner en rond la séance fut profitable…. moins de 2 mois avant le CDF 😎

Vincennes ce midi

VaavudWeather

Premier vol du printemps

Aujourd’hui c’est le printemps. je suis allé inaugurer la saison sur mon spot de Vincennes.

Après plus d’une semaine d’arrêt et un peu contaminé par la pratique de l’indoor il m’a fallu reprendre un peu mes marques. En effet, encore à Marle j’ai essayé les Revo indoor home made de pratiquants de cerf-volant extérieurs et j’ai à chaque fois constaté le réglage très sur les freins (trop de frein à mon goût) de leur machine.

Le réglage du revo Indoor est plutôt neutre et pas trop freiné

La conséquence du passage de l’un à l’autre est donc un peu d’adaptation.

Cerf-volant Revolution Barresi semi-ventilé à Vincennes

Le vent entre 14 et 20 mph m’a fait sortir le semi-ventilé, en 3 plumes évidemment. Une petite pluie en début de séance me rappela qu’il faut souffrir pour savoir voler. Une grosse heure de vol à décortiquer le slide en cercle et à améliorer mes marches arrières, fut une remise en jambe dans ma préparation du CDF.

Aller on reprend le rythme: 3 entraînements par semaine.

Un petit tour à Vincennes

Le vent mesuré entre 10 et 13 mph en moyenne orienté plein sud désignait les terrains proches des vestiaires de la plaine de jeux.

Je me suis exercé avec le semi-ventilé mais il faudra que je m’efforce à voler surtoilé. C’est un peu le problème de ceux qui viennent de l’indoor comme moi, on a plutôt horreur du vent. On n’aime pas quand ça tire ou quand les poignets font trop d’effort. Du coup je vole toujours en sous-toilé mais c’est dangereux quand le vent a des trous.

Revo Barresi semi-ventilé au Polygone de Vincennes

J’ai commencé également à voler en musique et … il y a encore beaucoup de boulot. Plus que à peine plus de 2 mois avant le CDF.

Vent de fou à Draveil

La décrue de la Seine a rendu le parc de Draveil accessible aux usagers et le vent de nord-est ne laissait aucune autre alternative dans la région. je suis donc allé m’entraîner dans le Moscou Paris par -2 degré.

Revo Barresi ventilé
Revo Barresi ventilé

Le vent était l’un des plus horrible que j’ai pu avoir. Il avait une amplitude énorme passant de 10 à 24 mph. J’ai sorti le ventilé en 4 plumes.

Petit train de la base de loisirs de Draveil
Petit train de la base de loisirs de Draveil

Dans la continuité de ma semaine à Vincennes j’ai consacré la séance à mon ballet. En plus de m’entraîner dans des conditions de vent fort par moment, j’ai pu m’exercer sur un nouveau motif. Le ballet avance donc bien.

Juste pour le plaisir.

Comment apprendre un ballet

Séance de cerf-volant revo à Vincennes

Dans mon billet sur l’écriture d’un ballet de cerf-volant j’évoquais brièvement la partie entrainement. Aujourd’hui, le 3e jour de ma semaine de cerf-volant 4 lignes à Vincennes me permet de tirer quelques enseignements sur l’apprentissage d’un ballet et d’apporter quelque compléments.

Suite de motifs plutôt que suite de mouvements

Comme un ballet est un ensemble il est plus facile d’apprendre le sens globale qu’une suite de mouvement. Cette façon de voir est beaucoup plus efficace en terme de capacité de mémorisation et en terme de cohérence des motifs. Il en découle que l’apprentissage de la bonne exécution des motifs pris un à un devient la priorité de l’entrainement réel.

Puis une fois que les motifs sont suffisamment assimilées on va les enchainer pour apprendre le ballet. La mise bout à bout des motifs peut alors être faite en musique.

Mise en musique

La mise en musique au début de l’entrainement permet de rapidement se rendre compte de la quantité de travail à fournir pour être dans le tempo. Toutefois je considère qu’il ne faut pas s’entrainer sur la musique trop tôt surtout quand les motifs ne sont pas suffisamment maitrisés car cela fait trop de choses à assimiler.

Commencer par l’exécution des motifs seuls puis ajouter la musique.

Étalement des séances

Dans tout apprentissage il y a une phase de répétition puis d’assimilation. La répétition ce fait lors de l’entrainement et l’assimilation se fait… en dormant. Enchainer plusieurs heures d’entrainement ou trop de choses à assimiler dans une même journée est contreproductif.

Je préconise toujours un entrainement par étape et l’expérience de ces 3 jours me donne raison. En me concentrant sur un motif par séance d’une heure, je constate le lendemain que le motif est bien assimilé. Je peux alors passer au motif suivant.

Faire plusieurs séances d’une heure est plus efficace qu’une seule séance de plusieurs heures

Le chemin est encore long avant d’aboutir à un ballet complet mais mon entrainement avance bien.

La suite au prochain épisode…. juste pour le plaisir.