Berck 2018 vendredi 20

Après un megateam d’ouverture dans un vent léger en 2 plumes 25 kg. Malheureusement emporté par la chute d’un revo qui a mis au sol 4 autres révos, c’est sur le sable que j’ai attendu la fin du megateam. Dommage….

Dans l’après midi j’ai pu aller voler dans ce vent léger et sous un soleil bien présent. Une bonne après-midi en somme.

Regardez “Entraînement megateam revo Berck vent leger” sur YouTube

Regardez “Cerf-volant 4 lignes Revolution à Berck” sur YouTube

Voilà le petit montage est terminé. Realise depuis mon smartphone ce fut une tâche fastidieuse. La réalisation automatique est finalement plus efficiente car plus rapide et libère plus de temps pour des activité plus intéressante comme faire du revo.

Regardez “Séance revo à Berck au petit matin” sur YouTube

Une vidéo plus longue est en préparation. Je la mettrai bientôt en ligne.

Séance drône à Fontainebleau

Non je ne suis pas devenu un drôneux mais il faut prendre en main mon DJI Spark. C’est chose faite, le décollage et l’atterrissage se fait automatiquement et les clips rapides sont bien pratiques.

Pour ce qui est de la séance de revo le vent entre 6 mph et des rafales à presque 20 mph fut très difficile surtout en lignes courtes.

Les possibilités offertes par le drône me donne des idées pour les prochaines vidéos.

Revo à Fontainebleau vu d’un drône

Aujourd’hui je suis allé tester mon matériel de prise de vue acquis juste pour ma passion de revo: Une nacelle de stabilisation pour les prises de vue au sol et une caméra volante communément appelée drône.

Loin de moi l’envie d’apprendre à piloter un drône, je n’aime pas ça car il n’y a rien de plaisant quand l’électronique fait tout. Justement ça tombe bien pour moi ! Voici une petite video en ligne courte car mon drône est en mode débutant qui me limite à 30m de rayon d’action. Je suis assez satisfait du résultat.

Regardez “Revo à Fontainebleau” sur YouTube

Pas encore de montage, juste une prise de vue aérienne. La suite pour bientôt !

Association kitejust4fun

Savez-vous que l’association pour la pratique du cerf-volant pilotable a été créée en début d’année ? L’objectif est de réunir des passionnés desireux de promouvoir le cerf-volant pilotable au travers de toutes activités et organisation leur permettant d’atteindre cet objectif.

L’organisation en tant qu’association permet d’avoir accès à certain partenaire ne traitant pas avec un particulier. Il s’agit d’une étape nécessaire pour sortir du cadre de loisir individuel.

Vous voulez participer à cette aventure ? suivez le lien suivant pour plus d’information

Adhérer à kitejust4fun.

Communaute kite just 4 fun

Savez-vous que ce Blog possède une extension sous forme d’application ?

Il s’agit d’un forum de discussion en temps réel accessible par le web ou par l’application mobile dédiée disponible sur Android et IPhone.

Inscription gratuite. Cliquez sur lien suivant

plus d’informations sur la communauté kite just 4 fun

Impulsion par lancé en vol exterieur

Le pilotage du revo en extérieur est basé sur la différence d’incidence des 2 demi-ailes. En intérieur lorsque le vent relatif est très faible la technique du lancé permet de donner l’impulsion pour faire avancer une demi-aile. Cet accompagnement paraît contradictoire avec le pilotage canonique mais fait le job tant qu’on garde la tension des lignes.

la technique du lancé en gardant la tension permet de compenser le manque de vent relatif en indoor

Ce constat est-il applicable en extérieur ? En allant sur des festival et en côtoyant des pilotes expérimentés on peut observer les différents style de pilotage.

Vol en douceur ou saccadé

Le vol en team est plutôt canonique avec une utilisation quasi-exclusive de la différence d’incidence. Cela conduit à un vol doux et lent. Au contraire en individuel on remarquera un vol plus saccadé. Ce type de pilotage quand bien réalisé c’est-à-dire contrôlé mérite qu’on s’y attarde.

En vent fort l’incidence suffit à provoquer l’impulsion. En vent faible peut-appliquer la technique sus-citée ?

Impulsion par lancé

J’ai observé certain pilote initier la rotation par une impulsion de lancé sur l’avant de la demi-aile conjointement au freinage de l’autre. Partant d’un stop BA en haut, la main de l’aile qui avance ne se contente pas de lâcher le frein mais monte un peu pour donner une impulsion. Certes monter permet de relâcher aussi le frein puisque baisser les mains augmente la tension des freins.

Différents styles de vol

Cela me pousse à croire que le vol canonique permet de développer un certain niveau de maîtrise mais que pour aller plus loin l’étude des différents styles permet d’acquérir des compétences utiles en fonction des conditions de vent.