La séparation

Après plus de 4 ans de service mon Revo Barresi standard s’en est allé vers une nouvelle vie. C’est avec un petit pincement au coeur que je le laisse partir car c’était mon premier 1.5 avec lequel j’ai volé depuis 2013.

Certes depuis l’arrivée de mes revo blancs, il aurait dû prendre sa retraite et ne sortait que très rarement mais je le gardais monté en 2 plumes tant je ne voulais pas me séparer de lui. Il a terminé son service sur mon dernier niveau du Club 38 en fin d’année. Quelle belle fin !

Mon sac n’étant pas extensible à l’infini et devant accueillir une nouvelle recrue, j’ai donc offert une nouvelle vie dans d’autres mains. Il ne sera pas seul puisqu’il part avec mon Revo semi-ventilé maison qui ne sortait plus du tout depuis qu’un Barresi semi-ventilé était arrivé.

C’est une page qui se tourne avec nostalgie pour moi et une histoire qui commence pour un pilote qui sera heureux de posséder 2 revo. Rien ne sert d’avoir des doublons, je ne suis pas collectionneur, je suis un pilote.

Au revoir et à peut-être un jour sur un terrain !

Semi-ventilé à Draveil

Le sens du vent m’a amené cette après midi à la base de loisirs de Draveil. Le soleil avait fait sont retour.

image

Les oies m’accueillirent comme pour me dire enfin te revoilà.

image

Au profit du vent de nord je me suis placé tout au bout près du lac.

image

L’anémomètre mettait un chiffre sur le bon vent qui fouettait: 7 mph à 12 mph mais des rafales à 15 mph. Le semi-ventilé se désigna naturellement comme le cerf-volant de cette session qui fut placée sous le signe de la marche arrière. J’ai encore du mal avec le vol en marche arrière en diagonal mais j’y travaille dur. Je m’essaye également au moonwalk en diagonale. C’est amusant et ouvre de nouvelle porte.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Séance Club 38

Aujourd’hui j’ai décidé de m’attaquer aux examens vidéo du club 38.

image
Les traces de la pluie de la matinée

Le terrain de Courcouronne était encore mouillé à cause de la pluie de la matinée. Vraiment ce Windguru.cz donne de bonnes prévision en ce qui concerne la pluie !

image

Une fenêtre grise qui n’entama pas ma détermination à progresser par un entraînement commando. Le vent était annoncé un peu plus faible qu’hier avec seulement 7 mph à 12 mph en rafale. Comme d’habitude ce fut un peu moins sur ce spot avec seulement 6 en constant avec des rafales à 10 mph. J’ai sorti le 3 plumes standard et je me suis surpris a pouvoir le tenir même quand le vent faiblissait.

2 heures de cerf-volant fort agréables où j’ai filmé mes examens de passages des niveaux 1 et 2 du club 38. J’ai pu également m’entraîner en vol libre pour tester de nouveaux mouvements. Ici une vidéo de mon entraînement, sans montage i.e. sans suppression des gamelles. Je teste notamment le moonwalk comme l’appellent certains ou alors les mouvements de balancier sur la pointe de l’aile. A voir dans les 4 dernières minutes de la vidéo.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Club 38

L’inventeur du Revolution propose un challenge au sein de la communauté de pratiquant appelée Club 38. Il y a plusieurs niveaux et on passe de l’un à l’autre par un examen vidéo.

Aujourd’hui lors de ma séance d’entraînement j’ai fait les 2 premiers niveaux et j’attends les résultats avec impatience.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Un après midi studieux

J’ai le cerf-volant dans la peau et même si la météo annonçait de la pluie, cela n’allait pas m’empêcher de m’entraîner.

image
L'automne est bien là

Le vent était prévu entre 9 et 18 mph mais je l’ai mesuré entre 6 et 12 mph. Cependant des rafales plus importantes  ajoutaient encore plus de caractère à ce vent rafaleux. Comme j’avais également mesuré un petit 3-4 mph quand j’ai sorti le petit jaune: le standard 3 plumes prit du service pour cette séance studieuse.

image

Un petit passage en revu de quelques figures imposées : le Z-pass et le pivot, me donna l’envie de travailler les slide horizontaux et le marche arrière. Le vent rafaleux ne fit que me motiver: un vrai vent de compétition.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Draveil spot de CV

Aujourd’hui un vent difficile de 8 à 16 mph de sud. Le site de Draveil était bondé de monde attiré par le soleil. Plus  de place pour se garer, la prochaine fois je prendrai mon vélo !

Une bonne surprise m’attendais, le gros arbre qui bloquait le flux d’air provenant du lac a été coupé. Cela va aider un peu dans les séances par vent de sud.

image

Sur place il y avait un monsieur avec un 2 lignes. Je l’ai  pris pour Alain que je devais rejoindre. Ce dernier arriva quelques minutes après alors que je déployais mon révo: standard 3 plumes.

image

Cette séance fut intéressante d’abord à titre personnel car le vent était variable mais aussi parce que cela m’a permis de voler avec Alain et rendre un peu ce que l’on m’a donné.

image

Cela permet aussi de voir le chemin parcouru et essayer de répondre à la question qui me taraude: pourquoi certains feront du cerf-volant uniquement comme loisir de plage et d’autres en feront une obsession qui pourrait mener à la compétition ?

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regarder “Cours cerf-volant Revolution” sur YouTube

En préparation des vidéos montrant des exercices d’entraînement:

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regardez “Semi-ventilé à l’honneur” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Semi ventilé à l’honneur

image

Encore une fois j’ai ressorti le semi-ventilé. Le vent mesuré était variable entre 6 mph et 12 mph. Comme les commentaires à mon billet sur Kitelife m’encourageaient à tester la plage basse du semi-ventilé, je n’ai pas hésité.

image

C’est vrai qu’en dessous de 10 mph, avec un léger effort (bras, déplacement), le semi-ventilé vole parfaitement. Cela permet d’encaisser sans broncher les rafales à plus de 15 mph.

image

Notons que ce soir encore j’ai ajouté 2 noeuds à l’échelle des avants pour avoir plus de frein. Réglage parfait pour moi dans ces conditions de vent.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Autopsie d’une session au semi-ventilé

Hier soir le vent était annoncé à 11mph avec 17 mph en rafale. Sur place il y avait une dizaine de mph et jusqu’à 15 mph en moyenne. J’ai sorti le semi-ventilé comme mardi dernier à Longjumeau. J’apprécie de plus en plus ce semi-ventilé. Sa plage de vent est grande tout en ayant peu de traction.

Mais avant de démarrer la session j’ai vérifier l’égalisation de mes lignes. Rien à signaler. J’espère qu’elles ne bougeront plus désormais !

Une fois en l’air j’ai ajouté 2 noeuds sur l’échelle des avants pour avoir plus de frein. Ce fut beaucoup mieux. Le reste de la séance fut un pur moment de bonheur.

En fin de séance le semi-ventilé se faisait un peu mou. Un coup d’oeil sur le petit jaune (mon anémomètre) indiquait entre 5 et 10 mph. Révolution avait raison: la plage de vent du semi-ventilé commence bien plus bas que je ne le pensais.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA