Mon premier championnat de France

Beaucoup de pilotes sélectionnés (une dizaine) en individuel 4 lignes mais seulement 4 lors de l’émargement et pas des moindres: la championne en titre, Majorie Truchet, le champion d’Europe en titre en paire avec Jean-Pierre Dravigney, le touche à tout (2 ligne individuel, paire, 4 lignes individuel et paire), Arnaud Duhamel. Je commence à comprendre pourquoi pourquoi les autres ne sont pas là 🙂

La première manche n’a pas tenu dans la première journée car on a perdu du temps avec la sono. La marée montante mit fin prématurément à la 1ere manche en pleine catégorie 4 lignes.

Le lendemain je suis passé en premier et le vent était un peu faible. La crispation dûe à l’attente ne me permit pas de faire mon ballet comme je l’aurais voulu. Lors de la seconde manche je suis passé en dernier avant que la marée mette fin une fois de plus à la compétition. Cette fois j’étais plus détendu et le vent un peu plus fort. Mon ballet fut un peu mieux.

Le niveau actuel des compétiteurs en 4 lignes individuel est 2 crans au dessus du mien…. mais avec les prises de risques il y a eu quelques fautes ou malchances ici et là comme lors le 1er ballet de Arnaud où une lignes s’est détachée, le 2e ballet de Majorie où une figure type flic-flac a failli finir au sol. Bien que cela laisse une chance aux out-sider, il n’y a hélas pas de plaisir à gagner une place dans ces conditions.

Je suis content d’avoir participé à ce CDF, l’aboutissement d’une année de préparation. Cet objectif m’a permit d’augmenter mon niveau drastiquement mais pour être sur le podium il faudra que je revienne: I’ll be back ! Ne serait-ce que pour grossir le nombre de compétiteurs 😎

Animation paire indoor

L’indoor de Marle approche. Pour les participants voici deux ou trois idées d’évolutions en paire montrant les déplacements de pilotes. Les cerfs-volants ne se touchent pas ni les pilotes ni les lignes. Ces figures sont donc parfaitement réalisables pour peu que la vitesse de chaque pilote est identique.

360 en paire en Revo Indoor

Dans mon club Cramayailes nous sommes 2 à voler en Revo Indoor. Nous n’avons pas un niveau extraordinaire mais le cerf-volant en salle étant assez confidentiel et le Revo Indoor encore plus, alors dès lors que l’on s’entraîne un peu, on passe pour un expert.

Et pourtant il faut garder la tête froide et il suffit de regarder ça pour se faire tout petit:

Modestement, je me suis dit que l’union fait la force et que le vol en groupe permet de décupler l’effet même si individuellement le niveau n’est pas top champion du monde. J’ai pu faire quelques essais en paire avec des partenaires de niveaux différents et voici mes conclusions:

  1. Le vol en paire de revo nécessite déjà un vol individuel “impeccable” en 360. Ceci est une condition sine qua none pour un effet propre. Le vol doit être régulier à vitesse constante.
  2. Le passage en paire hausse la difficulté car il faut que le passage des CV se fasse sans ac-coup et cela ne peut se faire que si chaque CV conserve une attitude bien droite (verticale). Les montés et descentes doivent se faire par translation et on passe alors dans ce que ce qu’on appelle le vol avancé car combinant 2 axes de déplacement: le CV avance normalement mais translate verticalement également.
  3. Le point 2 peut s’apprendre seul en se fixant 2 points diamétralement opposés où on doit amener le CV respectivement en haut pour l’un et en bas pour l’autre afin de permettre  de passer respectivement au dessus de son partenaire virtuel pour l’un et de permettre à son partenaire virtuel de passer au dessus pour l’autre.

Encore quelques séances d’entraînements en perspective…. juste pour le plaisir !