Over the top

Consiste à faire passer le CV au dessus de la tête du pilote. L’over the top (OTT) est aussi appelé Top la tête par certain et moi j’aime l’appeler la cloche.

Solo

En partant du 360 qui est une évolution bien symétrique où pilote et CV parcourent chacun un cercle, l’introduction d’un OTT rompt cette symétrie. Ainsi il n’est pas possible avec un seul OTT de revenir à la configuration initiale (position CV et pilote).

OTT simple sur 2 révolutions

On commence un 360 et au 3/4 le pilote effectue un OTT. A ce stade le déplacement du pilote est similaire à un tour complet mais sa position n’est mas celle de départ. Le pilote continue ensuite sur un 360 dans le sens initial. On voit que le pilote se retrouve décalé (et donc le CV aussi).

Vue du pilote

double OTT sur 2 révolutions inversées

Le but est de revenir à la position de départ (pilote + CV). On démarre comme précédemment mais une fois le 1er OTT effectué, le pilote part en 360 dans le sens inverse et au 3/4 fait un second OTT. A ce stade le pilote aura effectué 2 révolutions et se retrouve au point de départ. Le pilote ne se sera déplacé que sur 2 révolutions superposées. Cette évolution est idempotente: on peut la répéter à l’infini !

Vue du pilote:

double OTT sur 2 * 1/2 révolution inversées

Comme précédemment mais cette fois le pilote se déplace sur seulement une démi-révolution avant de faire les OTT. Cette figure est idempotente i.e. le pilote et le CV reviennent en position initiale. On peut donc la répéter à l’infini…

Vue du pilote:

double OTT sur 2 * 1/4 révolution inversées

Comme précédemment mais cette fois le pilote se déplace sur seulement un quart de révolution avant de faire les OTT. Evolution idempotente répétable à l’infini.

Vue du pilote:

Paire

L’OTT en paire pose des difficultés de placement des CV et des pilotes (le 360 lui ne pose que des problèmes de collision des CV). Ce billet illustre par exemple l‘impossibilité de faire un OTT en paire en symétrie axiale.

OTT simple sur 2 révolutions en symétrie centrale

Les pilotes vont faire chacun un OTT simple sur 2 révolutions (comme en solo). Nous avons vu que cette évolution n’est pas répétable car à la fin les pilotes se retrouvent décalés par rapport à leur position initiale.

Vue du pilote:

double OTT sur 2 révolutions inversées en symétrie centrale

Cette fois chaque pilote va faire un double OTT sur 2 révolutions inversées. Comme cette figure est répétable, en mettant les 2 évolutions en symétrie centrale, l’ensemble reste répétable.

Vue du pilote:

double OTT sur 2 * 1/2 révolution inversées en symétrie centrale

En n’effectuant qu’un demie révolution entre chaque OTT, la figure est plus dynamique.

Vue du pilote:

double OTT sur 2 * 1/4 révolution inversées en symétrie centrale

En réduisant encore plus la révolution pour ne garder qu’un quart de cercle, cela donne une figure encore plus dynamique !

Vue du pilote:

Toutes les vidéos sont sous licences Creative Common, partagez !

360

C’est la première évolution que l’on apprend en cerf-volant en salle. En effet comme on doit reculer pour créer le vent relatif qui va souffler sur le cerf-volant, on ne peut pas pousser les murs d’où la nécessité de faire des ronds.

Solo

La vue du pilote:

Paire

Principe

En paire l’idée est de faire décrire aux cerf-volants des cercles dont le centre est proche:

360 paire vue de dessus

Cela est plus facile à dire qu’à faire car il ne suffit pas pour chaque pilote de faire chacun un 360… sinon c’est la collision. La preuve en image:

360 en paire mauvais

Vue du pilote:

Les pilotes représentés par les cercle violet et vert ne rentre pas en collision mais leur CV passent l’un devant l’autre: les lignes !

360 en paire corrigé

L’idée est de faire des translation verticales. Le CV derrière doit passer par dessus celui de devant pour le doubler. Voici le schéma de l’évolution:

360 paire

Chaque CV étant décalé de 180°, voilà le mouvement de chacun d’eux:

En vidéo:

Vue des pilotes:

Toutes les animations sont sous licences Creative Common, partagez !

 

360 en paire en Revo Indoor

Dans mon club Cramayailes nous sommes 2 à voler en Revo Indoor. Nous n’avons pas un niveau extraordinaire mais le cerf-volant en salle étant assez confidentiel et le Revo Indoor encore plus, alors dès lors que l’on s’entraîne un peu, on passe pour un expert.

Et pourtant il faut garder la tête froide et il suffit de regarder ça pour se faire tout petit:

Modestement, je me suis dit que l’union fait la force et que le vol en groupe permet de décupler l’effet même si individuellement le niveau n’est pas top champion du monde. J’ai pu faire quelques essais en paire avec des partenaires de niveaux différents et voici mes conclusions:

  1. Le vol en paire de revo nécessite déjà un vol individuel “impeccable” en 360. Ceci est une condition sine qua none pour un effet propre. Le vol doit être régulier à vitesse constante.
  2. Le passage en paire hausse la difficulté car il faut que le passage des CV se fasse sans ac-coup et cela ne peut se faire que si chaque CV conserve une attitude bien droite (verticale). Les montés et descentes doivent se faire par translation et on passe alors dans ce que ce qu’on appelle le vol avancé car combinant 2 axes de déplacement: le CV avance normalement mais translate verticalement également.
  3. Le point 2 peut s’apprendre seul en se fixant 2 points diamétralement opposés où on doit amener le CV respectivement en haut pour l’un et en bas pour l’autre afin de permettre  de passer respectivement au dessus de son partenaire virtuel pour l’un et de permettre à son partenaire virtuel de passer au dessus pour l’autre.

Encore quelques séances d’entraînements en perspective…. juste pour le plaisir !