Une séance au poil

Après ma séance de mardi dernier plutôt décevante ////kitejust4fun.wordpress.com/2016/11/01/une-seance-petole/ je comptais sur cette après midi pour me rattraper.

Je voulais d’abord voir les copains du Val d’Albian mais ce n’était pas le bon jour alors je me suis rabattu sur mon  spot secret de Lisses.

Une fois sur place un bon vent de 10-12 mph mais avec quelque passage à vide à 5 mph. Le soleil était au rendez-vous.

image

J’ai pu faire mes gammes: lignes horizontales et verticales, virage sur la pointe, horloge. Ensuite les translations en lignes suivies des translations en cercles: je m’amuse comme je peux.

image

Je fus rejoins par l’amateur de buggy aerotracté mais le vent allant en faiblissant il replia bien avant moi. Je restai encore une petite heure dans un vent assez limité pour mon revo barresi standard en 3 plumes à faire des 8. Ce fut au poil ! Cette figure n’est pas évidente pour moi. Elle doit être tout en souplesse et en gardant la pression. Un bon exercice.

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Du muguet non un semi-ventilé oui

La fête du muguet est aussi la fête du travail. Avec un vent de 17 à 20 mph venant du nord, le site de Draveil aurait du être ma destination mais plus un seule place pour me garer au parking pris d’assaut par les moldus. Par désespoirs je suis allé à Lisses.

image

Juste quelques personnes sur le terrain peut être grâce au cirque Zavata installé à Lisses.

image

Après 3 semaines au sol, cette session fut un peu mouvementée. En effet la mauvaise orientation du vent pour ce spot ne rendait pas facile le vol. Mais je ne plains pas car il n’y a pas de mauvais vent mais seulement de mauvais cerfvoliste.

image

Ça m’énerve quand un cerfvoliste dit ce n’est pas ma faute c’est celle du vent. Il y a un proverbe qui dit le marin pessimiste reste au port, le marin optimiste sort même par mauvais temps et le marin expérimenté sort avec la bonne voile. Il paraît qu’au dernier festival de Berck certains cerfvolistes ont fait une réclamation sur le mauvais vent lors de leur passage… c’est petit !

image

Bon une heure de glisse aérienne il fallait ranger le CV. Content d’avoir pu prendre l’air, préparons la prochaine séance en rangeant consciencieusement les lignes.

image

Et un petit coup pour la route. De l’eau bien sûr…

image

Juste pour le plaisir …

Posté avec WordPress pour Android

Les limites du semi-ventilé

Le printemps est bien là et avec lui les beaux jours. Aujourd ‘hui le soleil et le vent se sont donné rendez-vous sur mon site de Lisses.

image

Comme la semaine dernière les gens étaient également de sortie.

image

Mais avec plus de 20 mph de moyenne et de rafale au dessus, mon semi-ventilé maison montre montrait ses limites.

image

Le vent était en effet assez fort pour que le propriétaire de la grande voile et du buggy était aussi de à partie. Pour une fois que je ne suis pas seul sur un spot à profiter du vent :

image

C’est agréable car il y a assez de place pour 2 à Lisses.

image

Juste pour le plaisir….

Posté avec WordPress pour Android

Un lot de consolation

Un vent de sud-sud-est entre 12 et 16 mph dans l’après-midi et un soleil de printemps me donnèrent des ailes pour aller à Draveil. Hélas une fois sur place je me rendis compte que tout le monde voulait sa part de soleil: plus une seule place de parking aussi bien à port cerise qu’à la base de loisirs. Sans me décourager j’entrepris  de me rendre à Lisses même si le sens du vent n’était pas idéal pour ce spot.

Une fois sur place là aussi il y avait foule mais encore de la place pour me garer.

image

Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu la petite colline en fond de ma fenêtre de vol. Certe le vent était cassé   par le bâtiment mais cela restait largement praticable. J’ai pu bien travailler mes figures: en ce moment j’aime bien les déplacements sur la ligne du bord d’attaque en diagonale… je sais,   “je cherche les ennuis” comme le disait un ancien qui m’avait permis de voler en groupe. Comme je suis tout seul, j’agrémente mes sessions avec des figures de plus en plus tordues.

image

Et oui, juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Mojo is back again

Mon premier 4 lignes c’est offert une petite virée dans les nuages. En le mettant en l’air j’avais l’étrange sensation de piloter un CV incontrôlable. Bon sang qu’il est sur-vireur ! Je comprend maintenant pourquoi en passant au Revo Barresi j’avais l’impression que ce dernier n’avait pas de répondant. Je devais jouer beaucoup plus avec les poignées pour le mettre en mouvement. Je pense donc que le Mojo est un CV intéressant, pour celui qui veut bien persévérer, car une fois que l’on arrive à stabiliser cette machine, passer au Revo est un jeu d’enfant… juste pour le plaisir !

20140830_015 20140830_003

Séance shooting à Lisses

Mon Barresi était de sortie à Lisses. En effet, le vent était au dessus de ce que peut supporter le B-Zen et relativement constant. Une bonne séance de vol s’annonçait.

Comme j’avais sous la main des photographes amateurs, j’ai pu improviser une séance de shooting. Ce qui me permit d’avoir des prises de vue du cerf-volant en vol et d’avoir le pilote sur la photo en même temps.

Je ne boudais pas mon plaisir de prendre la pose et de voler.

Avoir un photographe permet d’obtenir des vues variées et rapprochées du cerf-volant.

C’est l’occasion de voir de près la fameux effet poche du revo Barresi, qui se crée quand le CV est en pression. Bien entendu c’est plus facile à obtenir quand il y a plus de vent.

20140819_045

20140819_057

20140819_085

Séance de shooting, shoot, foot. Le Révo est un cerf-volant de précision mais peut-il jouer au foot ? Non car le ballon est trop lourd…

20140819_025

20140819_040

Pour conclure cette séance de shooting, un dernier gros plan:

20140819_075

Juste pour le plaisir  !

Jour férié à Lisses

Que se passait-il à Lisses le 15 août ? Du vent donc du cerf-volant. Le Barresi bien-sûr…
20140815_001… mais il y avait un bon vent, parfois trop fort pour mon STD à mont goût, donc je ne fus pas surpris de voir arriver l’amateur de buggy aérotracté peu de temps après.

20140815_002

Un petit tour à Lisses

Après avoir fait l’animation à Moissy-Plage le 5 juillet dernier, le mauvais temps de ces derniers jours n’avait pas permi de sortir les revos. Alors quand la site windguru annonce du beau temps, on n’hésite pas…. Mais le sens du vent rendait improbable une séance de vol à Draveil, je me suis rabattu sur mon spot “secret” de Lisses.

Bien m’en fit ! Orientation du vent parfaite et le soleil montra même le bout de son nez et bien plus, qu’il me fallu ranger ma veste.

Caméra embarquée: première vidéo

Enfin j’ai réussi à prendre mes premières vidéos. Les problèmes de batteries sont réglées et mon système d’accroche plus sécurisé comme le montre la photo suivante:

20130731_001

La caméra est accroché par un fil de secours par la prise dragonne. Si les secousses la font se détacher du support cela lui évite de faire le plongeon.

La séance de ce jour a été riche d’enseignement. Tout d’abord les meilleurs vidéos s’obtiennent en orientant la caméra à 90° par rapport à la voile comme sur la photo. Ainsi l’incidence du cerf-volant est mieux compensée selon moi. Au sol,la caméra filme le sol (puisque orientée vers le sol) et au fur-et-à- mesure de l’ascension dans la fenêtre de vent, la caméra se redresse de plus en plus (car l’incidence du CV augmente) pour finir quasiment en visant l’horizon quand le CV est tout en haut de la fenêtre, à la verticale. Cela étant valable pour une caméra monté sur l’extérieur de l’aile i.e. à l’arrière.

Montée à l’arrière mettre l’objectif de la caméra à 90° par rapport à la voile i.e l’objectif doit filmer le bord de fuite

Mes prises de vue caméra montée sur l’intérieur de l’aile i.e. à l’avant n’ont pas été concluantes. Sans doute le support est un peu lâche et la caméra a tendance à se mettre à 90° et dans ce cas il faut au contraire qu’elle se colle à la voile en prenant le même angle que la voile. Demain je peaufinerai cela.

Montée à l’avant mettre l’objectif de la caméra collé à la voile i.e l’objectif doit filmer le pilote

Ma séance s’est déroulée dans un vent un peu faiblard pour me permettre de faire des surplace en position normal compte tenu du poinds de avec la caméra et le CV monté en barres 3 plumes.  Mais le plaisir d’avoir atteint mon but n’en est en rien gâché !

Notez que l’accroche du support avec des fil de fer est une mauvaise idée. Le diamètre étant trop proche des trous, j’ai cassé des mailles de ma gaze. Il vaut mieux utiliser du fil tout simplement.

Vidéo embarquée

PX8235Une caméra miniature qui filme en haute définition et pas cher. Me voilà prêt à faire de la vidéo embarquée depuis mes révo !

On arrive à l’accrocher la caméra sur la gaze du BA au milieu du CV. J’utilise un support livré avec la caméra et un fil de fer pour le fixer à la gaze. J’utilise une ficelle pour avoir un autre point d’attache relié au bridage. Cela marche aussi bien monté sur l’intrados que l’extrados.

J’ai fait un…. petit décrochage depuis le sommet de la fenêtre… résultat une chute de 37 mètres, BA vers la bas donc caméra la première à toucher l’herbe. Heureusement que la caméra a survécu cheers

Par contre j’ai oublié de charger la batterie de la caméra et n’ai pas pu filmer mes acrobaties… juste des petits bouts de 30s, à peine le temps d’aller au pognées et de retourner le CV que la caméra s’éteint Mad

Notons que les 37g se ressentent bien en vol. Le CV reste maniable mais quand on enlève la caméra on se sent tout léger bounce Demain je remets ça avec la batterie chargée à bloc Embarassed