Réunion de commission compétition cerf-volant de la FFVL

Un mail envoyé hier soir aux compétiteurs rend compte de la réunion de la commission cerf-volant de la FFVL qui s’est tenue le 18 octobre.

Ce compte rendu devrait être diffusé bientôt sur le site de la FFVL. A retenir:

  • élargissement de l’équipe de France à de jeunes pilotes
  • finale du CDF 2019 à confirmer à Malo dans le nord.
  • soulignons l’idée de limiter le nombre de participant pour ne pas “paralyser” la tenue du championnat. En effet je me rappelle que les juges avaient fini les pieds dans l’eau avec la montée de la marée au CDF 2018.

Classement provisoire au CDF 2019

La manche selective de Quittebeuf qui s’est déroulée le WE dernier donne lieu à un nouveau classement provisoire.

Dans la catégorie individuel 2 lignes il y a desormais 20 pilotes donc il faudra à certains batailler et repasser des manches comme la prochaine à Amiens pour être qualifié.

En revanche dans ma catégorie individuel 4 lignes nous ne sommes que 10. Donc a priori tout le monde est en finale pour l’instant.

source //cv.ffvl.fr/sites/cv.ffvl.fr/files/CDF_2019-Classement_provisoire_09sept2018_0.pdf

Classement provisoire pour CDF 2019

Le principe de sélection au championnat de France (CDF) est devenu transparent. Alors que l’on attendait en 2017 la fumée du conclave pour savoir si on était sélectionné pour participer à la finale du CDF 2018, pour le CDF 2019 un classement est établi après chaque manche selective.

Apres les manches de Lery-poses et Marcollin (plus celle du CDF 2018 pour ceux qui y ont participé) voici le classement:

A ce stade tout le monde est sélectionné pou le CDF vu que les 10 ou 15 premiers sont sélectionnés. Il reste 2 manches: ce week-end à Quittebeuf et dans un mois à Amiens. Le classement pourrait encore évoluer.

Plus d’info sur le site de la FFVL

Buttes de Courcouronne, la fin de la liberté ?

Je suis allé hier au parc du rondeau à Courcouronne aussi connu sous le nom des buttes de Bondoufle. Le site est rappelons le depuis un an estampillé par la FFVL qui devait y apposer un panneau. C’est chose faite.

Le site est surtout utilisé par les parapentistes mais aussi par des cerfvolistes et aeromodelistes auxquels s’ajoutent des promeneurs. Cet affichage pose quelques questions.

Tout comme la butte d’Orgemont, site public mais devenu site FFVL géré par Hurricane, le parc devient site FFVL géré par le club globe trot Air. L’aspect public du site est-il remis en cause ? surtout pour la pratique du cerf-volant ?

L’arrêté municipale précise que le site est ouvert au licencié FFVL titulaire d’une assurance RC. Jusqu’à présent pas besoin d’être licencié FFVL, seul une RC est conseillée et généralement incluse dans l’assurance habitation pour les loisirs. L’arrêté municipal n’exclut pas les autres usagers, ce qui serait un comble pour un site public financé par les impôts de tous !

Néanmoins je ne peux que m’inquiéter de ces 2 initiatives (Orgemont et Courcouronne) qui tendent à restreindre l’utilisation d’un lieu public et à pousser les usager à l’affiliation FFVL pour pratiquer. Dans le cas du cerf-volant c’est vraiment une régression des libertés. En tant que cerfvoliste suis-je un usager autre ou dois-je être FFVL pour venir pratiquer et utiliser le site ?

Je ne suis pas juriste mais les termes employés par l’arrêté municipal n’excluent pas les autres usager et ouvre l’accès aux licenciés FFVL titulaires d’une RC. Je pense qu’il y a un flou entretenu par la signalétique mettant en avant le FFVL. Si on lit l’arrêté municipale seule la RC est bien obligatoire et seuls les représentants de Paris Sud ou de la commune peuvent réclamer la présentation d’un justificatif.

Je vais pouvoir venir voler sans être obligé d’être licencié FFVL. Ouf.

Résultat Marle 2018

J’ai terminé 2e à la surprise générale. Les voies des juges sont impénétrables et illisibles. Autre surprise: la manche de Marle n’est pas la finale mais il y aura une 3e manche à Moissy. Ça fait beaucoup de surprises sur les compétitions FFVL ces derniers temps… aie aie aie.

Dérogation exceptionnelle pour le CDF 2018

La FFVL vient d’octroyer une dérogation à un pilote pour participer au CDF 2018 alors que ce dernier n’a pas fait les manches sélectives en 2017. Comment pouvons nous analyser ce choix ?

Tout d’abord il n’est pas question de parler de personne et de remettre en cause l’argument du palmarès du pilote qui a justifié cette sélection. Cette décision de la FFVL doit être analysée sous un angle plus large.

La commission compétition a connu récemment quelques remous dont les manifestations visibles étaient là défection des pilotes à cause de la forme des manches régionales et de la disparition de la valeur des titres régionaux.

Il semble que la volonté de la FFVL de promouvoir des pilotes au niveau national avec les manches qualificatives sans restriction de région, va au delà du contexte national mais vise à promouvoir le CV français au niveau européen. Ainsi la FFVL aurait pour le pilote dérogataire des ambitions qui vont au delà du simple championnat national en lorgnant plutôt sur le championnat d’Europe. Pas sûr que cela plaise au nombreux pilotes qui boudent déjà le CDF.

Ensuite cette dérogation jette un peu de discrédit sur notre sport vis-à-vis du public. En effet même pour des raisons indépendantes de sa volonté une personne qui ne se présente pas à son entretien d’embauche laisse sa place à une autre même si l’autre est moins compétente. En soi même si les précautions prises par le communiqué insistent sur le caractère exceptionnel de la décision, elle n’aurait pas dû être prise. Pourquoi l’a-t-elle été ?

Un élément de réponse est à chercher dans la défection générale des pilotes pour le CDF. Par le passé au moment même de la tenue du CDF on cherchait des pilotes pour gonfler le rang des prétendants en lice…. Le nombre d’inscrits à Bray-dune n’est-il pas à la hauteur des espérances ? A vouloir viser une sphère internationale au détriment des régions le cerf-volant français ne s’assure pas plus de légitimité que ceux décriés qui font leur championnat du monde à eux.

La légitimité est un élément non pris en compte. La personne peut être très compétente mais nous ne sommes plus au moyen-âge, l’approche top-down est révolue. Dans notre monde hyper-connecté la légitimité ne se décrète pas entre spécialistes mais par la base. Citons pour l’exemple le cas de Steff FERMÉ pressenti par RevKite pour représenter le Club 38. Sa nomination avait soulevée quelques protestations car il n’avait pas le titre de Maître révolution. Du coup ce dernier même si il a un palmarès légitime, a refait les examens pour justifier de son rang aux yeux de tous, les anciens qui connaissent son palmarès et les autres.

Le monde du cerf-volant est actuellement très petit comme le montre les réactions provoquées par les initiatives jugées dissidentes comme Addict Kite ou le club 38. Pourtant le succès des celles-ci démontre bien ce que veulent les pilotes. Ces initiatives sont même de bonnes augures en montrant que d’autres voies sont possibles au delà du carcan établi. Le monde du cerf-volant francais est petit surtout si on le regarde avec des oeillères.

Nouvelles règles de sélection au CDF en 2018

source FFVL

La FFVL a publié les règles de sélections au CDF. Cela a le mérite d’être clair et tout le monde est désormais au courant mais il n’y a que peu de changement. Voilà ce qu’il faut en retenir.

Dans la continuité les manches sont toujours sélectives c’est à dire que tout pilotes avec sa carte compétiteur peut y participer. Les novices sont exemptés de carte compétiteur.

A la fin de l’année une moyenne des notes permet de faire un classement nationale par catégorie et seront sélectionnés les 15 premiers par catégorie. Les notes obtenues au CDF sont également prises en compte pour le calcul de la moyenne pour pour l’année suivante.

Au niveau du format des épreuves il faut au minimum 3 figures de précisions et un ballet et si possible 2 manches par jour.

En résumé pour moi pas de changement si ce n’est la possibilité de limiter mes déplacements puisque le CDF de Bray-dunes comptera comme manche pour 2019.

Ronde des vents 2018

Le club le vent de Bray-dunes organise son 5 festival intitulé La ronde des vents. Il se tiendra du 18 au 21 mai 2018.

Je suis allé à ce festival en 2015 et 2016. Cette année ce sera en tant que compétiteur car la FFVL a confié à Le vent de Bray-dunes le soin d’organiser le championnat de France de Cerf-volant accrobatique et ayant été sélectionné je vais m’y rendre en cette qualité. Ce sera pour moi l’aboutissement d’une année de préparation qui fut bénéfique en progrès de pilotage. La pression de la compétition ne durera que les 2 premiers jours pour laisser place à la détente les 2 jours suivants.

Les inscriptions pour tous les festivaliers sont ouvertes depuis aujourd’hui et jusqu’au 18 mars à cette adresse //inscription.larondedesvents.fr/

Règlement compétition indoor – Cramayailes

La FFVL a publié le nouveau règlement de la compétition Indoor. Le règlement datait de 2005 et a été mis à jour le 22 janvier. Articles similaires

Source : Règlement compétition indoor – Cramayailes

Consultation figures 2018

Ca y est la consultation des pilotes pour le choix des figures de précisions pour 2018 en compétition extérieure a commencé. Il ne reste pas beaucoup de temps pour donner son avis. Il faut se prononcer avant le 5 janvier prochain.

Les pilotes concernés ont reçu un message et la procédure pour voter.

Mon choix est déjà fait.

MI07

Car j’aime bien les trajectoires courbes et avec la marche arrière: j’adore !

MI13

Une figure de l’année 2017 que j’aime bien à cause de la marche arrière combinée en slide.


MI24

Il fallait bien choisir une figure novice et je n’ai trouvé que celle là. 

MI27

Je trouve les slides et les lignes droites intéressantes. 

MI29

Faisons une place aux nouvelles figures du ISKCB.

MI30

Encore une nouvelle figure.

Aller camarades compétiteurs, faites votre choix avant le 5 janvier 2018.