Samedi au 20e Festival de Cayeux-sur-mer

Comme à mon accoutumé, je ne rate pas une occasion d’aller voler sur un festival. Ce n’est pas 3 heures de routes qui vont me faire peur tant que la santé le permet.

image

Les prevesions météo avaient changé mais l’engagement était déjà pris. Vers 11h me voici donc sur la “plage”.

image

Les cerfs-volants étaient déjà tous en l’air.

image

Du static mais pas beaucoup de pilotables. Je ne compte pas les Nasa wing qui sont des voiles de traction et pas des pilotables de précision. Comme mon anémomètre est hors service j’ai dû me fier aux premières prévisions qui désignaient le semi-ventilé comme l’élu qui allait sortir de mon sac.

image

Mon nouveau Barresi prenait donc l’air pour la première fois ailleur que sur mes spots d’entraînement. La zone de vol bien occupée par les statics et les nasa wing ne me permit de sortir que les lignes courtes de 15m.

Ce fut une expérience décevante. Je n’ai pas du tout l’habitude des lignes courtes car je ne vole qu’en 37m.

image

Mon nouveau revo fut essayé aussi. Ce n’était pas les lignes courtes qui intriguaientt mais l’effet de la ventilation du semi-ventilé.

image

Les grosses structures étaient bien représentées voire un peu trop… mais où sont les pilotables ! Depuis quartier général  (ma tente quesha) j’avais une bonne vue sur:

image

Et sur:

image

Très original ce dernier.

Lors des démonstrations de l’après-midi  j’ai eu l’occasion de sortir le ventilé. Le vent avait visiblement gagné en intensité.

image

Le ventilé en 70kg était bien à son aise si ce n’est qu’avec le vent qui avait tourné, les grosses structures venaient empiéter sur la zone de vol.

image

J’ai volé jusqu’à 18h, le vent très fort avait découragé les autres. Le terrain central libéré devenait une terrain de jeu.

image

Je fus rejoins en 4 lignes:

image

Pas beaucoup de copains révolistes en ce samedi pour le 20e Cayeux-sur-mer mais le déplacement en valait la chandelle.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Festival de Cayeux 2016

Le week-end dernier le club les vents courtois organisait le 19e festival de Cayeux-sur-mer. Cette année il se tenait à quelques centaines de mètres de lieu habituel situé en bord de mer.

image

Arrivé dimanche matin un peu sur le tard je craignais les conditions climatiques. En effet le ciel gris, brumeux et le manque de vent menaçaient de gâcher ma sortie.

image

Peu à peu le ciel se vida de tout cerf-volant même les nasa wing ne tenaient plus en l’air.

Heureusement l’heure du discours du maire qui ouvrait l’apero, permit de faire oublier un temps le ciel.

image

Après le repas donné sous la tente le vent et le soleil furent de nouveau présents.

image

Tous les cerfs-volants purent prendre leur envol.

image

image

Les nasa wing offrirent un vol en équipe remplaçant les révos un peu faiblards en nombre à Cayeux.

image

Une après-midi au soleil en partageant le plaisir du cerf-volant avec des camarades passionnés et un public qui s’est déplacé ont redonné du baume au coeurs des participants.

image

Un festival convivial où toutes les disciplines etaient représentées, ce cayeux 2016 fut une bonne découverte.

image

image

image

Le soleil était encore bien là mais la route m’attendait et il fallait partir en laissant derrière moi le souvenir d’un dimanche après midi éolien.

image

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android