Été à Draveil

Après une petite pause j’ai repris le chemin du ciel de Draveil en ce dimanche après-midi ensoleillé.

image

Du soleil mais pas beaucoup de vent, des conditions pour mon B-Zen. Un début de session avec ce grand cerf-volant léger à refaire mes gammes. Le cerf-volistes fait des gammes comme le musicien: lignes droites, horloges et translations.

image

Mais de temps à autre le vent montait au delà des 6-7 mph, limite fatidique au delà de laquelle mon B-Zen menace de rendre l’âme.

image

Une fin de session au barresi 1.5 qui me fit l’effet habituel. En passant du Zen au Barresi j’ai l’impression d’avoir un CV plus facile et plus stable. Du coup on a l’impression d’être plus balèse et on s’enhardi. En plus des gammes on essaye l’échelle et rond dans les différentes positions de l’horloge: les quarts pour moi. Un essai avec les huitièmes me montra que j’avais encore…. une marge de progression.

Juste pour le plaisir…

Posté avec WordPress pour Android

Un B-Zen qui accuse le temps

Au profit d’une petit séance de revo, j’ai remarqué une trace du temps sur mon B-Zen. Une déchirure de la gaze du bord d’attaque. Oh mon dieu, une déchirure!

20150606_999

Passé l’émotion provoquée par la vue de cette blessure dramatique… j’ai commencé à voler en faisant attention au vent qui tel un bouc-émissaire n’est peut-être pas l’auteur de cet accident.

20150606_002

Finalement les avis glanés sur le forum aufilduvent me permis de désigner un autre coupable. Le rangement du CV: ne pas mettre les barres dans le CV quand on l’enroule. On peut même le réparer avec du fil et une aiguille ou bien le faire réparer dans un magasin de cerf-volant. Au prix où coûte un B-Zen, une réparation n’est pas superflue !

Mon Barresi présente également cet outrage du temps, en plus petit mais ça commence. C’est là vie, le plaisir de voler reste. Réparer ou laisser le temps faire son œuvre, qu’importe. Juste pour la plaisir !

20150606_005

Séance B-Zen humide à Draveil

Les prévisions de vent sont vraiment peu fiables. Annoncé pour 6-10 mph de Nord-Ouest, finalement je constatais un petit… 0 voire 1 mph de Sud-Est !!!!! La configuration des lieux était peut-être pour quelque chose mais tout de même, c’est la première fois que je me retrouvais avec un tel écart entre la réalité et les prévisions.

20150125_001
la lac était par endroit gelé en surface

Moi qui avait peur devoir batailler avec mon Barresi en 3 plumes (je ne l’équipe jamais des 2 plumes), j’ai bataillé avec le B-Zen. Le vent faible m’a permis de faire quelques 360 en courant et même en marchant ! Cela m’a d’ailleurs donné une petite frayeur. En salle en maîtrise bien les distances mais en extérieur avec des lignes de 37 m et des poussières, on a vite fait de mal estimer la distance qui sépare le CV des obstacles. C’est ainsi que mon B-Zen est resté accroché à un arbre. Dommage je n’ai pas eu le réflexe de prende une photo. Heureusement qu’il n’était pas bien haut perché et en faisant un petit saut je l’ai récupéré. Ca me servira de leçon !

20150125_004
J’ai failli le perdre…

Une séance sportive mais adaptée à la température proche de zéro. D’abord consacré au vol en plané, à grand renfort d’abandon et de reprise de terrain. Perte de terrain surtout ! Je voyais mon piquet orange s’éloigner, s’éloigner et ne plus revenir jusqu’à la prochaine marche de la honte. Puis, à la faveur d’un petit souffle salvateur ou est-ce à cause de l’expérience qui rentre, j’ai réussi à faire voler le B-Zen bien droit (à 90°) par moment en gardant la pression. Donc du pure plaisir….humide ! En effet le givre sur l’herbe se transforma en eau avec la monté de la température et une fois le pantalon bien trempé, il était temps de rentrer.

20150125_003
Le givre sur l’herbe qui se transforme en eau

Juste pour le plaisir….

B-Zen à Draveil

A la faveur d’un vent contenu sous la barre des 6 mph, j’ai sorti le B-Zen. En réalité je voulais aller tester les conseils d’Alain Micquiaux sur le forum au fil du vent à propos de comment réaliser des stops nets en Révo. Malheureusement le vent faible ne m’a pas permis dans un premier temps de mettre en œuvre le raccourcissement des lignes de frein sur mon 1.5 Barresi. La séance fut consacrée au vol en B-Zen. Ah quelle merveilleuse machine que ce Révo là ! En vent faible c’est un vrai régal !

Voici ma séance en vidéo:

En fin de séance le vent fut un peu plus fort et j’ai sorti le 1.5 Barresi en y mettant plus de frein. En fait avec plus de frein et en gardant la technique découverte hier, le déventage, le coup de frein est trop fort. Le CV recule un peu avant que je ne le stoppe. Il faut que je m’habitue avec ce nouveau réglage des freins. En revanche si je n’applique pas le déventage, le freinage est plus fort et intervient plus vite mais je note quand même que le CV ralentit avant de s’arrêter. Je n’obtient pas l’effet d’arrêt brusque. Je crois que je ne suis pas assez vif sur le coup de frein et que la technique du déventage me permet d’accentuer le freinage juste à ma convenance. Je pense que je vais garder le meilleur des 2 approches: plus de frein pour plus de pression (et donc de contrôle) et le p’tit coup de déventage qui fait tordre le CV et regonfler la voile quand la pression revient. Je trouve que cela donne de l’expressité au CV. Juste pour le plaisir !

Revo B-Zen pour se réchauffer

20141130_001

L’indoor c’est bien mais le plein air ce n’est pas mal non plus. La baisse des température (6°) n’est pas de nature à me faire renoncer à une petite séance de revo. Surtout quand le vent est faible, ce n’est pas désagréable de bouger un peu pour faire tenir en l’air le demi noeud-papillon. Avec 30km/h de vent cela aurait été une autre paire de manches et comme de toute façon je n’ai pas de ventilé, c’était vraiment une aubaine ce petit vent dominical.

Après l’épisode indoor de ce mois de novembre finassant, cette séance en petit vent (0-4 mph) fut très agréable. Quand le froid à commencé à piquer mes mains, j’ai enfilé mes gants mais je les ai vite retiré car en vent faible je n’ai pas assez de sensibilité pour sentir la pression. Je l’ai déjà dis et je répète donc: j’adore le vol en petit vent. Après tout, il est bien vrai que TOUT vole avec un vent suffisamment fort: même les enclumes ! Le vrai plaisir du cerf-volant c’est le vol en petit vent voire sans vent.. en indoor. Une photo de mon joujou en gros plan, juste pour le plaisir…

20141130_002

Journée mondiale du cerf-volant

Initiative heureuse la journée mondiale du cerf-volant relayée par le forum indépendant au fil du vent, se tenait également à Draveil. A vrai dire je n’étais plus motivé à me rendre à la base de loisirs car la veille j’avais pris ma dose de vent à Lisses mais comme j’avais dis que j’y allais sur la carte google de la journée mondiale du CV je devais donc tenir parole.

Le vent faible m’a permis de sortir le B-Zen…

20140816_001

… rejoint ensuite par le barresi STD à la faveur d’un vent forcissant.

20140816_003

Mais comme le soulignait un commentaire sur le forum au fil du vent: personne à l’horizon, à part un petit planeur en polystyrène lancé à la main. Ce dernier avait du mal à voler car il était lancé sous le vent (dans le sens du vent). Je conseillai de le lancer face au vent et mon conseil eut un effet immédiat/ tout comme les avions que l’on voir décoller d’Orly: face au vent c’est mieux !

Petite photo clin d’œil  au commentaire du forum:

20140816_004

Juste pour le plaisir !

Ascension dans le ciel de Draveil

 

 

L’ascension est aussi un jour de cerf-volant, un prétexte comme un autre après tout !

Quelle magie, dans ce petit vent, 2, 3, 4 mph

20140529_003

Le site de la base de loisirs de Draveil était aujourd’hui pris d’assaut par des lucanophiles… c’est-à-dire que je n’étais pas seul sur le spot à faire voler mon bout de tissus.

Le 2 fils bleu pompait pas mal car il n’y avait pas assez de vent surtout là où il évoluait.

20140529_002

Tandis que le papillon avait beaucoup de mal:

20140529_001

J’ai été abordé par une personne qui après avoir voler longtemps en 2 lignes venait de s’équiper d’un 4 lignes. Elle se demandait depuis combien de temps je pratiquais pour arriver à faire ce que faisait: avec  le Zen ça fait 1 an et demi… “ah quand même !” Ben oui il faut ce qu’il faut, de l’entraînement …. juste pour le plaisir!

1er mai, du B-Zen à la place du muguet

Tradition du 1er mai, des vendeurs de muguets fleurissent sur bord des routes mais à la base de loisirs de Draveil c’est le cerf-volant. Avant midi le vent était faible et convenable pour sortir mon B-Zen.

Malheureusement vers midi le vent s’est mis à souffler plus fort, ce qui mit fin à ma séance. Juste à temps pour éviter l’averse qui suivit. Mais quel plaisir de faire voler mon Zen !

Séance Zen à Draveil

Du soleil, juste ce qu’il faut de vent pour sortir le Zen.

Personne sur le terrain et seulement quelques oiseaux dans le ciel.

Et quelques adeptes de marche nordique au sol:

Qu’est-ce-que c’est bon le vol en petit vent ! Mais quand le vent se leva en fin de séance, le Barresi STD a pris l’air. Pas sûr que cela suffise à Berck, il va falloir que je trouve un ventilé.

20140412_005