Barresi ventilé à la Trinité

Aujourd’hui le vent était soutenu sur mon spot d’adoption à la Trinité. L’anémomètre indiquait des pointes à plus de 15 mph mais avec des passages creux à 5 mph. Un vent difficile car trop variable.

image

Mais le ciel bleu et la chaleur de soleil donnent à ces conditions de vol un goût  irrésistible.

image

Je sorti du sac mon Barresi ventilé pour son premier vrai vol sous les tropiques si on oublie le Colorado d’hier.

image

Une session agréable mais il faisait un poil trop chaud.

Juste pour le plaisir

Posté avec WordPress pour Android

Première session à la Réunion

Je découvre le cerf-volant à l’île de la Réunion. Plus connue pour ses montagnes et ces spots de surf ou de parapente, je m’efforce de trouver en peu de temps les meilleurs  spots.

La météo annonçait un vent de 8 à 10 mph. Je me disais qu’un barresi standard ferait l’affaire et ayant repéré sur Google maps le site du Colorado, je m’y suis rendu tôt le matin pour profiter du soleil.

image

Non sans avoir fait un petit arrêt sur la route dite de la Montagne pour un petit selfie avec le stade de la Redoute en arrière plan.

image

Au Colorado grande fut ma déception.  La carte n’indiquent certes pas des dimensions de terrain énorme mais il fallait aussi considérer le dénivelé. Finalement la zone la plus proche de la station météo est très petite. Trop petite pour dérouler 37m avec un vent d’Est. Peut-être avec un vent de nord. Le pire était les conditions aerologiques. Épouvantable ! Un vent rafaleux, tournant, si fort que même le ventilé ne suffisait pas. Pourtant à bout de bras l’anemomètre ne montait pas à plus de 15 mph.

image

Malgré un décors qui m’aurait bien plû le vent y était tellement mauvais que je n’ai pas insisté en essayant la plaine un peu plus bas. Je préférai redescendre en ville sur le site du parc urbain de la Trinité.

image

Il y a une petit plateau où on peut étendre 37m de lignes dans le sens de la largeur par vent d’Est. L’endroit peu fréquenté à cette heure (9h20) permet de voler tranquillement

image

Le site est moins beau que le Colorado mais le vent y est beaucoup plus régulier et sans effet amplificateur du haut de montagne comme au Colorado. Un bon moment de glisse en somme partagé dans cette video:

Posté avec WordPress pour Android

Une séance au poil

Après ma séance de mardi dernier plutôt décevante ////kitejust4fun.wordpress.com/2016/11/01/une-seance-petole/ je comptais sur cette après midi pour me rattraper.

Je voulais d’abord voir les copains du Val d’Albian mais ce n’était pas le bon jour alors je me suis rabattu sur mon  spot secret de Lisses.

Une fois sur place un bon vent de 10-12 mph mais avec quelque passage à vide à 5 mph. Le soleil était au rendez-vous.

image

J’ai pu faire mes gammes: lignes horizontales et verticales, virage sur la pointe, horloge. Ensuite les translations en lignes suivies des translations en cercles: je m’amuse comme je peux.

image

Je fus rejoins par l’amateur de buggy aerotracté mais le vent allant en faiblissant il replia bien avant moi. Je restai encore une petite heure dans un vent assez limité pour mon revo barresi standard en 3 plumes à faire des 8. Ce fut au poil ! Cette figure n’est pas évidente pour moi. Elle doit être tout en souplesse et en gardant la pression. Un bon exercice.

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Une séance pétole

En ce jour de la Toussaint le temps était merveilleux pour un novembre. Il faisait chaud et le ciel bleu donnait envie à tout cerf-voliste qui se respecte d’aller surfer…. le vent.

20161101_141012.jpg

Malheureusement le vent n’était pas là. J’avais bien sorti mon B-Zen mais en ligne 37m. J’étais trop optimiste et fatigué pour aller changer de lignes pour des 15m.20161101_154021.jpg

 

 

J’ai donc passé l’après-midi à attendre le vent qui me posa un lapin. Qu’importe    un peu de verdure, mes copines les araignées, et les toutous qui se prennent les pates dans les lignes me changèrent bien les idées.

Juste pour le plaisir

Posté avec WordPress pour Android

Regardez "7e festival de cerf-volant de Marle" sur YouTube

Posté avec WordPress pour Android

7e Festival de Marle

Cerf-vol-aisne organisait ce week-end la 7e édition de festival de Marle. Ayant commencé la saison avec Marle par de l’indoor, c’est également avec Marle que je termine ma tournée des festivals. Cette fois avec du cerf-volant extérieur.

image

Samedi matin le vent était plus faible que prévu mais motivé comme j’étais, je sorti de mon sac mon barresi standard. J’avais envie de décorer rapidement le ciel gris alors que le B-Zen ne sort que si l’anemomètre donne son autorisation.

image

Une petite session un peu sportive même en ayant trouvé le bon couloir de vent juste sur l’entrée du terrain de vol. Les autres cerfvolistes vinrent peu à peu m’aider à animer le ciel de ce 7e festival de Marle.

Un peu après-midi l’inauguration officielle sonna le début du festival. Après le repas les premiers visiteurs arrivèrent.

image

Le vent de l’après-midi fut assez décevant car beaucoup comptaient sur un vent annoncé a une 10aine de mph mais ils n’étaient pas là.

image

Certains sortirent même des Ultra Légers tandis que je m’evertuais à faire voler mon Barresi standard en 3 plumes. Je trouve cela gratifiant de réussir à voler, pour un cerf-volant donné, avec le minimum de vent.

image

A part ma seance d’entraînement… il y avait beaucoup de choses à voir dans ne ciel.

image

Il y avait même un Mojo dont la propriétaire cherchait quelques conseils que Pierre du club de l’Est ne manqua pas de lui prodiguer avant que le Mojo ne rende l’âme. Fallait pas enlever les freins !

image

Un lâcher de lanterne suivi le repas pris sous la tente. Ensuite une animation nous permit de bien rigoler avant d’aller se coucher.

image

image

image

En vidéo :

Le lendemain matin fut encore pire en terme de vent. La météo avait bien annoncé un vent plus faible dimanche que samedi.

image

Pas de problème, le B-Zen me permit de décorer le  ciel qui avait troqué le gris de la veille à un bleu vigorifiant. La température était très très fraîche.

image

Pascal arriva bientôt. Il sorti son revo étrange: absence de bande de gaze sur le bord d’attaque. Personnellement je trouve ça assez inefficace.

J’attendais avec impatience la livraison de mon nouveau cerf-volant: un barresi ventilé. Je n’avais pas espéré pouvoir l’essayer le jour même mais l’après-midi contrairement aux attentes, le vent forcit.

image

Toujours dans l’idée de voler avec le minimum de vent pour un cerf-volant donné, je n’ai pas résisté à l’envie d’essayer mon nouveau jouet. Certain pouvait penser qu’un ventilé ne volerait pas dans le vent de ce dimanche mais si.

image

La journée de dimanche passa rapidement. Le test de mon ventilé y est pour beaucoup. Voilà c’est déjà l’heure de ranger.

Bravo Cerf-vol-aisne d’avoir pu organiser  le festival malgré les contraintes supplémentaires lié à la sécurité. Le festival a eu lieu avec l’union de toutes le bonnes volontés. Juste pour le plaisir…

Posté avec WordPress pour Android

Train de revo indoor

Un train de revo indoor

Je passe à la télé

Il y a quelque mois je regardais les informations nationales à la télé quand le programme passa sur un festival de cerf-volant. Il s’agissait d’un gros festival et la sequence ne dura que 10 secondes ! Signe de l’intérêt secondaire de notre sport pour le grand public ?

Quand je me vis proposer par un membre du forum aufilduvent de faire de la figuration pour une émission télé, je me suis dis que c’était une occasion à ne pas rater pour faire parler de notrz passion.

Me voilà donc parti pour l’hippodrome de Chantilly où une équipe de France 3 Picardie nous offrait quelques minutes de direct.

image

Je suis arrivé tôt, le jour se levait sur le château.

image

Le soleil caressait les écuries jouxtant l’hippodrome.

image

Ludovic et son acolyte Stéphane me rejoignirent peu après pendant que les oies me rappelaient que je venais envahir leur territoire.

image

Les cerfs-volants furent sortis rapidement car il fallait être prêt pour la séquence d’enregistrement. Un pseudo direct à cause de contraintes matérielles mais vrai stress car pas de montage: une seule prise de vue !

image

image

On comprend que cela va être dur… très difficile même. Le vent était quasi nul. Stéphane reste pensif sur la prestation que nous allons faire devant le peuple picard.

image

Cependant je reste assez confiant car le zéro  vent je sais faire…. en salle.

image

Mais voilà l’équipe de France 3 qui arrive.

image

N’étant pas normalement le sujet principal du reportage je reste à l’écart afin d’être bien en vue dans le cadrage.

Voilà c’est fini. Je suis bien fatigué, je transpire car ne sachant pas quand la caméra était sur moi, je suis resté en l’air durant toute la séquence. Le B-zen n’est pas fait pour du zero vent et il lui en faut un peu mais là il n’y avait rien du tout.

image

Encore quelques moments d’échanges et quelques photos plus tard pour immortaliser ce reportage télé de près de 7 minutes (10 secondes le gros festifs aux informations nationales), ne boudons pas cette occasion de faire parler de notre passion.

image

image

image

image

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Regardez "Manneville la goupil" sur YouTube

Posté avec WordPress pour Android

Manneville-la-goupil

En cette fin de saison des festivals de l’été, j’ai choisi de faire une avant dernière étape en Normandie. Le club Soif de vent organisait ce dimanche sont premier festival à Manneville-la-goupil.

image

Arrivé à sur le coup de 10h30 je venais de me prendre une averse sur l’autoroute et le ciel était encore bien menaçant.

image

Les cerf-volistes avaient commencé à arriver et le ciel prenait des couleurs.

image

Donc mon petit abris de plage s’installa également au bord du terrain délimité pour les pilotables.

image

Les 2 averses qui suivirent me donnèrent bien raison de m’équiper ainsi. Mon abris accueillit également les affaires de ceux qui n’avaient pas de tentes.

image

Le vent rafaleux et soutenu ne permit de sortir que mon semi-ventilé qui fut bien limite. Vivement que j’acquière un ventilé.

image

image

Ce fut un festival qui me permit de retrouver les cerf-volistes vus à Cayeux, Grand-fort-philippe ou Marcollin. Le monde du cerf-volant est petit.

image

L’après-midi un soleil généreux illumina Manneville-la-goupil mais le vent trop fort et mal equipé que j’etais me donna pas mal de fila à retordre.

image

image

Mais une bonne impression que cette journée à Manneville-la-goupil.

Juste pour le plaisir….

Posté avec WordPress pour Android

%d blogueurs aiment cette page :
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux