Regardez “Festival de cerf-volant – Aux’air 2017” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Aux’air 2017

L’association Oh!Cerf-volant a repris l’organisation du festival d’Auxerre rebaptisé Aux’air. Ce week-end se tenait la première édition de cette nouvelle version du festival auxerrois.

image
Vue sur Auxerre

A 10h les festivaliers n’étaient pas encore tous arrivés. Les organisateurs se hataient de mettre au points les derniers détails.

image

Tandis qu’un warrior du club de Sens, cyvirg, arrivé avant moi faisait du 2 lignes.

image
Changement de CV

Mon Barresi STD donnait la réplique à l’avatar de mon collègue cerf-voliste.

image

Je ne restai pas longtemps le seul représentant de Cramay’Ailes. Pascal ayant retrouvé son chemin, est venu égayer le terrain avec ces cerfs-volants maison.

image

A part les monofils peu nombreux à cause du vent un peu faible, nous étions   4 en pilotable.

image
Pascal baisse les bras !

image

image

Nous avons organisé un petit vol en équipe… Alfred ou Albert avec son 2 lignes, Pascal et moi en 4 lignes. Ce fut une expérience mémorable.

image

Vers midi sonna l’heure de l’apero suivi du repas.

image

C’est alors qu’arriva Bernard Alias Berni974 que j’ai raté de peu lors de mon passage à la Réunion, pendant que Frédéric le président de Oh!Cerf-volant faisait un discours.

image

Il a tenu sa parole en ramenant du rhum de la Réunion.

image

Qui agrémenta la repas à merveille.

image

A la fin de repas, le public commença à arriver. Je rejoignis rapidement le terrain    de vol pour mettre en l’air mon Revo.

image

Le clou de mon après midi fut l’initiation de Berni974 au Revo Barresi. Il savait déjà voler mais ne connaissait que l’EXP dont il avait fait le tour. Il fut enchanté d’avoir essayé le Barresi standard en 2 plumes. J’ai également fait une démonstration en solo et une avec Albert (ou Alfred): une paire 2 et 4 lignes ! J’ai d’ailleurs eu l’opportunité d’essayer mes rallonges de lignes car Albert (ou Alfred) était en 43 mètres.

image
Public de samedi

Le 4 lignes faisant des émules, zeph58 sorti son revo Polo en fin d’après-midi.

image

En fin d’après midi à la faveur d’un vent un peu plus fort, un porteur fut déployé pour monter une grosse pieuvre.

image

Pendant ce temps Berni974 goutait aux joies d’un revo Barresi.

image

Le temps passe vite quand on fait du revo. Il est déjà l’heure de manger.

image

Et de prendre un petit coup de rhum.

image

Avant de plier bagage, un dernier regard sur le terrain où mes revos qui avaient bien volé dans le ciel auxerrois, attendaient sagement de regagner mon sac.

image

Une journée riche en sensation de vol et de belles rencontres.

image
Berni974

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Apéro Auxerre 2017

image

image

image

Les festivaliers sont tous arrivés. C’est l’heure de l’apero !

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Auxerre 2017

image

image

image

A peine arrivé à Auxerre au piedhallouse.  Le festival s’éveille doucement. Les cerf-volistes ne sont pas encore tous sur place.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regardez “Manche sélective de Manneville-la-goupil 2017” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Manche sélective de Manneville-la-goupil

image

Soif de vent club de Normandie organisait une manche régionale ce dimanche. Compte tenu du nouveau règlement cette manche est également sélective pour le championnat de France donc j’étais de la partie.

image

Arrivé à 9h10, je voyais que certains semblaient être là depuis la veille. Le temps était mauvais et alternaient phase nuageuse et phase de pluie parfois à la limite de l’averse franche.

image

Nous étions beaucoup de compétiteurs dans toutes les catégories sauf en paire et équipe 4 lignes. Cette fois ci j’avais un concurrent en la personne de Patrice Durand.

image

Le vent variable avec des moyennes à 10 mph m’orienta sur le standard. Les figures imposées  furent une formalité tandis que la routine a été plus laborieuse car je n’avais travaillé que le ballet. Ce dernier est d’ailleurs loin d’être  finalisé.

image

L’après-midi laissa place à un temps plus ensoleillé. Le vent avait même quelques embardées qui me firent douter sur l’intérêt du semi-ventilé. Finalement je suis resté sur le standard.

image
Ici Patrice qui emprunta mon Revo pour son ballet

Quand ma musique commença j’ai eu la sensation que ce n’était pas la bonne…. ce n’était pas la bonne version qui avait été prise de ma bibliothèque sur mon smartphone. Le résultat aurait dû donc être  en deçà de ce j’espérais mais à ma grande surprise l’improvisation fut assez réussie.

Enseignent du jour: avoir sa musique de ballet sur une clé USB

image

Une bonne journée en somme.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Séance à Courcouronne

Encore une séance au semi-ventilé sous un vent de 16 mph en moyenne dont  l’orientation était presque parfaite.

image

Le site était bien occupé par de nombreux parapentistes en quête de gonflette  (gonflage de voile). J’ai une pensée pour eux qui doivent se contenter de faire quelques bons….

image

Mon semi-ventilé fut assez à l’aise dans les 16 mph de 16h mais en fin de seance vers 17h30, le vent connut une baisse de régime. La ventilation se faisait bien sentir….hélas!

image

Les parapentistes avaient quitté le site une fois le vent parti.

image

Une séance de vol libre et d’entraînement au ballet. Ma musique est d’ailleurs impraticable par vent fort. C’est un vrai casse-tête ce ballet.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Semi-ventilé à Longjumeau

Vent d’Est nord est aurait dû m’envoyer à Brie mais parcourir 30 km n’est pas très efficient quand on ratique une activité nature qui s’efforce d’utiliser au mieux le vent. Finalement je suis allé à Longjumeau qui se trouve à 12 km.

image

Le vent était orienté différemment des prévisions. Peut-être que la forme vallonnée des lieus y est pour quelque chose. En tout cas le vent oscillait entre 8-12 mph avec des max à 17 mph. Comme les arbres bloquaient un peu le vent, ce dernier avait parfois des trous.

image

Par rapport à hier le vent était plus fort donc j’ai sorti le semi-ventilé car beaucoup de commentaires le décrivent comme ayant une plage de vent basse étonnante. Je confirme. Le semi-ventilé vole très bien dans une dizaine de mph en 3 plumes.

image

Quand le vent chutait les 2 plumes auraient étaient cependant un meilleur choix mais en tout cas je ne vais plus avoir de réticences à sortir le semi-ventilé des que les rafales atteignent ou dépassent 15 mph. J’avais pris la mauvaise habitude de garder le standard jusqu’à 15-16 mph mais c’est en fait trop. Le semi-ventilé 3 plumes sera maintenant mon choix privilégié au delà de 12 mph ou en cas de rafale au delà de 15  mph.

Enfin la séance fut dédiée au ballet mais c’est une autre histoire j’étais tellement content de mon semi-ventilé…

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Vent pourri à Draveil

Il fait tellement chaud en se moment que je préfère attendre que le soleil baisse pour aller m’entraîner après 18h. Windguru.cz prévoyait un vent de nord nord est de 6 à 9 mph. Un vent ideal pour travailler mon ballet. Direction Draveil. Sur place une mesure annonçait le vent le plus pourri que j’ai jamais vu: 2 à 16 mph ! Quel CV choisir pour ce vent ? Là je sèche.

J’ai d’abord  pris le standard 3 plumes mais trop lourd j’ai alors sorti le standard 2 plumes (mon vieux Barresi). Cela volait mais quand le vent chutait à 2 mph il n’y avait rien à faire. Dans de telles conditions un SUL comme mon B-Zen serait approprié mais quid des passages au delà de 6 mph ? Et puis je voulais surtout me préparer en 1.5 donc je n’ai pas voulu sortir le Zen qui a un contrôle particulier

Vent pourri mais séance pas perdue pour autant. A Berck j’ai remarqué que les autres pilotes rangeaient leurs lignes plus rapidement que moi: j’ai 2 petites plaquettes. J’ai passé la fin de la séance à dérouler mes lignes pour les enrouler sur des grandes plaquettes et en mettant les 4 sur une même plaquette. Gain de temps au remballage !

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Retour photo sur manche de Fontenay

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA