Mes cerfs-volants

Le pirate

Un petit delta plat avec lequel le virus du bout de tissu volant m’a contaminé en avril 2012. Ce monofil à l’air simple comme ça mais sa forme plane le rend un poil plus compliqué qu’un eddy qui possède un dièdre lui procurant plus de stabilité. D’ailleurs après avoir changé la ligne pour une plus longue, j’ai malheureusement déplacé le point d’accroche en changeant de ligne, ce qui a modifié l’angle d’incidence du cerf-volant: résultat il fait des ronds dans le ciel !

Le Mojo

Mon premier 4 lignes fut un Mojo de HQ Kite. Ce modèle économique permet d’apprendre les bases du pilotage i.e. le maniement des commandes mais ne permet pas d’apprehender la mise en pression de la voile et donc le vol en petit vent. Ce cerf-volant est joueur, comprendre par là qu’il est très réactif et court dans tous les sens !

Le revo Indoor

Quand il est fait froid ou que les conditions climatiques ne donnent pas envie de mettre le nez dehors, le vol en salle est la solution. Grâce au club Cramay’Ailes j’ai découvert le vol en salle ou vol indoor comme on dît. Les sensations sont radicalement différentes de celles du Mojo. Ici le vol est tout en douceur, presqu’en apesanteur. Une vrai machine à stopper le temp !

Le Revo B-Zen Pro

Le dernier né de la marque Revolution, le B-Zen est un grand cerf-volant, taillé pour le vol en petit vent. Frustré par les fois où j’ai dû renoncer à voler avec le Mojo à cause du manque de vent, le B-Zen est la solution. Ce Super Ultra Léger (SUL) est ce qui se fait de mieux pour voler par pétole (pas de vent). En ce moment c’est sur ce cerf-volant que je pratique.

Le Revo Barresi

Ce cerf-volant Revolution est une déclinaison du revo 1.5 arrangé à la sauce John Barresi, la référence en matière de quatre lignes. C’est un outil passe partout pour voler dans une large gamme de vent du petit vent au vent soutenu. Il risque de sortir souvent de la housse.
Revo Barresi

un semi-ventilé maison

Acheté à un cerfvoliste qui vidait sa housse… c’est un revo SLE en barre EXP avec une ventilation maison. Faute de mieux il me permet de voler quand ça souffle un peu.
image

Barresi Ventilé

Arrivé l’an dernier dans mon sac à cerf-volant: un barresi ventilé. Il permettra d’être à l’aise par des vents de 20 à 30 mph.

image

Barresi standard

Afin de remplacé mon vieux Barresi STD rouge et noir qui accuse le temps, un neuf est venu aggrandir ma famille de révo.

Barresi semi-ventilé

En compétition il vaut mieux avoir des cerfs-volants identiques qui ne changent que dans la ventilation. Le semi-ventilé maison n’étant pas un barresi, son pilotage est différent. J’ai donc investi dans un Barresi semi-ventilé. Le sac commence a être bien plein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *