Séance aux buttes de Courcouronne

Voulant tester une nouvelle musique de ballet, le vent d’Ouest-Sud-Ouest me conduisit jusqu’au buttes de Courcouronne, spot officiel de la FFVL.

image

Les parapentistes étaient de sortie. En effet le vent soufflait à  une bonne 10aine de mph. Le Barresi STD sorti de la housse. Le vent bien orienté offrit une bonne base de travail. Je me mets même à apprécier les défauts du vent comme autant de préparations aux conditions de la compétition.

image

La séance fut courte. J’ai juste eu le temps de constater que ma nouvelle musique n’est pas si facile à mettre en oeuvre. En fin de séance j’ai décidé de revoir l’égalisation.  Ça avait un peu bougé. Finalement j’ai opté pour remettre toutes les lignes à la même longueur: réglage d’origine des révos. Quelques heures d’adaptation à venir.

Une séance d’une grosse heure…

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Dernière préparation avant Fontenay

image

Samedi il y aura une manche de sélection au championnat de France. J’ai consacré 2 heures pour travailler dans un vent un peu fort à Draveil.  En effet à Cayeux j’ai remarqué un de mes points faible: le vol en vent soutenu. Les lignes droites ne le sont plus, les positions pas bien tenues… bref je ne sais pas bien voler en vent fort. Or la compétition c’est savoir voler dans la météo de la compétition.

image

Une séance studieuse où je n’ai malheureusement pas eu le temps de préparer le ballet. Le chemin est encore long dans ce milieu.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Séance par vent faible à Brie

image

Le vent aux alentours de 6 mph que je n’ai pas pu mesurer car plus de batterie dans mon anémomètre, était bien là. Je confirme qu’en 3 plumes je n’arrive pas à tenir mes positions. J’ai alors monté mon vieux Barresi STD en 2 plumes et je vais le laisser définitivement dans cette configuration.

Dès la prise en main de ma vieille voile j’ai tout de suite retrouvé les sensations habituelles. Depuis que je vole sur mon nouveau Revo je sentais une différence dans le comportement du CV que je mettais sur le changement de lignes (mes arrières sont plus ou moins courtes). Je pense maintenant que les barres et surtout la voile travaille avec le temps. Des poches se forment et donne au Revo un vol particulier. Certains aiment les voiles tendues, moi j’ai pris l’habitude du Barresi.

Vivement que ma nouvelle voile acquière sa forme définitive. Pour cela il me faudra voler plus souvent.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regardez “Cerf-volant Revolution à Brie-comte-robert” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Vent d’ouest à Brie

Le parc François Mittérand à Brie Comte-Robert  fut un haut lieu de rendez-vous des cerf-volistes autrefois. Le festival éponyme était aussi un pèlerinage renommé. Aujourd’hui le vent d’ouest aurait dû m’envoyer à Lisses mais je craignais que les caravanes ne soient encore présentes. Cette fois-ci j’ai pris le temps de me rendre à Brie.

image

Le paysage est accueillant… sauf que le vent est d’ouest. Voici la vue:

image

Ah pas très pittoresque ce lycée ! Mais l’aeérologie du site est meilleur que les buttes de Courcouronne alors on déballe et on vole.

image

Le vent annoncé à 11 mph avec des pointes à 16 fut conforme. J’ai démarré la séance au standard mais rapidement il fut en plage haute. Un “wind check” me montra des pointes à 17 mph. Je sorti alors le semi-ventilé malgré quelques chutes de vent sous la barre des 7 mph. Le bon cerf-voliste doit voler dans tout type de vent ! Alors silence et volons !

Une bonne séance en somme.

image

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Ascension à Bondoufle

Ce matin le vent d’ouest-nord-ouest ne prédestinait pas la base de loisirs de Draveil mais plutôt le spot de Lisses.  Je  découvri que le terrain était occupé par des gens du voyage.

image

A gauche un terrain a été aménagé et depuis quelques séances j’y vois des pratiquants de cricket. Dommage que notre sport ne bénéficie pas d’un tel soutien.

image

Un peu “disappointed” que j’étais, je ne voulais pas me rendre jusqu’à Brie- Comte-Robert. Je me suis alors dit que les buttes de Bondoufle (en réalité Courcouronne) non loin pourraient me consoler.

image

Après quelques minutes dans le petit bois j’arrive sur le seul terrain répertorié par la FFVL comme spot habilité pour le cerf-volant en Essonne, voire en Ile-de-France. Le spot est néanmoins plus connu par les amateurs de gonflette: les parapentistes qui gonflent leur voiles !

image

Je fus rapidement entouré de parapentistes pris dans un vent pourri de 6 mph en moyenne.

image

image

Vers midi le vent forcit un peu jusqu’au 10 ou 12 mph mais la hauteur des arbres et la but dans mon dos rendait le spot particulièrement désagréable: vent faible au sol, fort en hauteur et fenêtre changeante.

image

image

Ce fut une séance où j’ai tout de même pu travailler les lignes droites, l’horloge et les figures du championnat.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Soleil de Lisses

image

Il faisait beau, il faisait chaud, il volait sous un ciel bleu, mon barresi 🎵

image

Le vent de 3 à 9 mph au niveau du sol,  en configuration 3 plumes standard n’est pas la panacée. Je pense qu’on dessous de 5-6 mph le 2 plumes est nécessaire. Je vais recycler mon Barresi rouge et noir en prémoté 2 plumes.

La séance fut studieuse: des lignes, des horloges et les figures imposées du championnat.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Rodage de révo à Draveil

Sachant que mes lignes neuves doivent s’étirer, autant voler avec pour qu’elles s’étirent rapidement. Ce matin un vent de 6 à 10 mph était annoncé. Un peu faible pour étirer des lignes mais on fait avec ce que l’on a.

image

Les canards semblaient apprécier le soleil et le terrain avait été tondu récemment. Quel chance !

image

Mon Barresi sentait encore le neuf. L’Icarex frais c’est bon.

image

Une grosse heure de vol dans un vent parfois faible pour le 3 plumes (mesure à 5-6 mph) qui forci sur la fin vers 12 mph mesuré au sol. Là je trouvais que ça tirait pour le standard. Peut-être  le signe d’une voile et de barres qui ne se sont pas encore assouplis.

image

Ce vent compliqué ne m’a pas permis de préparer un ballet pour le 10 juin prochain. Néanmoins mes lignes et la voile du CV on pu s’étirer. Une période de rodage pour cerf-volant !

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Nouveaux revo

J’ai reçu mes nouveaux Barresi ce jour. Je me suis empressé d’aller les essayer à Lisses.

image

Mon nouveau jeu de ligne LPG 37m 40 kg a nécessité une égalisation. Le problème c’est que les magasins font des jeux pour les CV 2 lignes. Un jeu sera dédié aux avants et l’autre aux arrières. J’aime avoir 2 plaquettes: une pour la gauche et une pour la droite. Lors de cette gymnastique j’ai constaté une paire non égalisée ( 2 cm). Comme la gaine n’était pas stoppée par une boucle elle s’est échappée et j’ai du m’y prendre à plusieurs reprises si bien que j’ai décidé de refaire les boucles afin de stopper les gaines. Comme ce sont des lignes neuves, elles vont s’étirer d’ici 6 mois à un an. Les meilleurs boucles que j’ai faites vont m’éviter de me tirer les cheveux en perdant les gaines lors de cette inéluctable opération d’égalisation.

image

J’ai ensuite eu le temps de voler quand même. Ouuaouuuh ! Toujours le même effet ce CV. J’ai également sorti le standard. Même effet ouuuauuuh…

image

En revanche je n’ai pas eu le temps de réparer mon Barresi STD  rouge et noir. Cerfvolantservice m’avait gentillement ajouté un morceau de mylar autocollant. Maintenant que j’ai un autre STD , sa réparation ne presse plus.

Un petit clin d’oeil en partant. Je fait du quatre lignes i.e. du quad line et je vole juste devant une entreprise qui s’appelle:

image

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regardez “Eurovolies 2017 – Festival de cerf-volant – jour 2” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA