Regardez "Revo Barresi sur plage de sable noir" sur YouTube

Dans le sud prendre la “nouvelles route des tamarin et sortir à l’Etang-Salé les bains. Une petite plage de sable noir vous attend. Petite dans le sens de la longueur de plage entre végétation et la mer. Comme la mer est dangereuse il n’y a pas beaucoup de gens, surtout en semaine c’est royal.

image

Une plage dont le sable ne risque pas d’abîmer l’icarex ou le dacron comme le sol rocheux de Pierrefond.

image

Lignes courtes de rigueur car il n’y a pas beaucoup de place en vent de mer. Un e séance très amusante dans un vent fort qui donne même envie d’un extra-ventilé.

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Pierrefond

Situé sur la côte de Saint-Pierre entre le centre-ville et l’aéroport de Pierrefond, la pointe rocheuse où certains viennent pêcher donne l’impression d’être un décors original pour évoluer.

image

Le sens du vent doit être cependant parfait et ce n’était pas le cas pour moi. Le vent venait de la mer et donc mon décors de vol était moins exotique.

image

Le déballage du matériel doit se faire avec précaution car le sol est rocheux. Le vol doit également être bien maîtrisé car chaque rencontre brutale avec le sol va laisser des traces sur le CV.

image

Le vent était très capricieux, un coup fort qui justifie le ventilé mais avec des creux qui laissent le ventilé carrément au sol.

image

La vue du pilote est en revanche moins sexy.

image

Mais qui a laissé ces 2 conteneurs traîner ici ?

image

Un vent de terre est idéal pour ce spot car en vent de mer on a la falaise dans le dos…. c’est un peu dangereux.

Un petit séance photo qui ne s’est pas éternisée à cause du vent capricieux.

image

Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android

Le Zen dans le ciel des lacs de l'Essonne

Aujourd’hui un vent de 2 à 5 mph. C’est ce qu’il faut pour le Zen. Je cherchais un lieu aquatique pour me rafraîchir les idées et les lacs de l’Essonne à Viry-Chatillon semblaient tout indiqués. Mais la configuration du terrain ne me laissait que la place de dérouler mes lignes de 10 m: repasser au Zen et en 10m cela fait beaucoup pour un seul homme.

20130806_001 20130806_002

Un Zen au bord des lacs de l’Essonne, cela ne doit pas être courant. J’avais bien l’envie d’aller frôler la surface de l’eau avec le bout des ailes mais le vent pas assez régulier et la particularité du vol en petite ligne me firent renoncer. A ce propos je confirme que voler en petite ligne et vent faible  imposent  des mouvements plus amples des bras et on se retrouve rapidement à les avoir quelque peu écartés: position peu orthodoxe. Cela s’explique par le fait que l’on doit plus souvent faible prendre à l’aile un angle donné ou la mettre à plat du fait des l’étroitesse de la fenêtre de vent  (lignes courtes et vent faible). De plus le Zen est un grand cerf-volant,plus grand que le Barresi, donc le mettre à plat pour traverser la fenêtre signifie écarter plus les bras !

20130806_003

Cela donne une séance un peu fade par rapport à ce que j’ai pu faire avec le Barresi la semaine dernière car petit vent en 10m c’est un autre monde !

Revo devant le château de Chamarande

Mon revo Barresi s’est offert une escapade dans le parc du domaine de Chamarande. Peu de monde en ce WE d’août mais la topologie du lieu donne une aérologie médiocre: les grands arbres sont les ennemis viscéraux du cerf-voliste. Profitant d’un passage de vent généreux, j’ai pu saisir la vidéo suivante en caméra frontale.

Caméra embarquée montée à l'avant

La caméra montée à l’avant permet de filmer derrière le pilote puisque l’objectif pointe vers celui-ci. On peut régler l’incidence de la caméra en fonction de ce que l’on veut filmer. Si l’objectif est à trop perpendiculaire à la voile alors on va filmer le pilote. Dans ce cas lorsque le cerf-volant est bas on filme le pilote à hauteur du sol. Quand le cerf-volant et haut on filme le pilote depuis le ciel mais on ne voit pas le paysage. En inclinant la caméra (i.e. la faire pointer vers le ciel quand le CV est posé sur ses pied) on perd la possibilité de filmer le pilote mais quand le CV est au zénith, on filme le paysage derrière le pilote. C’est assez spectaculaire de voir le paysage et les brides du cerf-volant, on se croirait sur le cerf-volant !

Dans mon cas monter la caméra sur l’intérieur de l’aile i.e. en avant m’oblige à l’accrocher à l’envers (tête en bas) pour ne pas être gêné par la bride centrale. C’est d’ailleurs fort heureux car ainsi je peux incliner la caméra vers le ciel et donc filmer le paysage derrière moi quand le CV est en haut de la fenêtre de vol. Bien entendu, la vidéo obtenue doit être retournée pour être à l’endroit. Pour cela il faut soit la tourner de 180° soit faire une symétrie horizontale et une symétrie verticale.

Caméra embarquée: première vidéo

Enfin j’ai réussi à prendre mes premières vidéos. Les problèmes de batteries sont réglées et mon système d’accroche plus sécurisé comme le montre la photo suivante:

20130731_001

La caméra est accroché par un fil de secours par la prise dragonne. Si les secousses la font se détacher du support cela lui évite de faire le plongeon.

La séance de ce jour a été riche d’enseignement. Tout d’abord les meilleurs vidéos s’obtiennent en orientant la caméra à 90° par rapport à la voile comme sur la photo. Ainsi l’incidence du cerf-volant est mieux compensée selon moi. Au sol,la caméra filme le sol (puisque orientée vers le sol) et au fur-et-à- mesure de l’ascension dans la fenêtre de vent, la caméra se redresse de plus en plus (car l’incidence du CV augmente) pour finir quasiment en visant l’horizon quand le CV est tout en haut de la fenêtre, à la verticale. Cela étant valable pour une caméra monté sur l’extérieur de l’aile i.e. à l’arrière.

Montée à l’arrière mettre l’objectif de la caméra à 90° par rapport à la voile i.e l’objectif doit filmer le bord de fuite

Mes prises de vue caméra montée sur l’intérieur de l’aile i.e. à l’avant n’ont pas été concluantes. Sans doute le support est un peu lâche et la caméra a tendance à se mettre à 90° et dans ce cas il faut au contraire qu’elle se colle à la voile en prenant le même angle que la voile. Demain je peaufinerai cela.

Montée à l’avant mettre l’objectif de la caméra collé à la voile i.e l’objectif doit filmer le pilote

Ma séance s’est déroulée dans un vent un peu faiblard pour me permettre de faire des surplace en position normal compte tenu du poinds de avec la caméra et le CV monté en barres 3 plumes.  Mais le plaisir d’avoir atteint mon but n’en est en rien gâché !

Notez que l’accroche du support avec des fil de fer est une mauvaise idée. Le diamètre étant trop proche des trous, j’ai cassé des mailles de ma gaze. Il vaut mieux utiliser du fil tout simplement.

Vol par vent soutenu à Marigny-Le-Chatel

Aujourd’hui à l’occasion du week-end cerf-volant organisé par la MJC de Marigny-le-châtel, j’ai pu voler en poursuite avec un Revo prêté par Dominique Marie. Ce n’était pas la première fois que je volais dans des conditions pour le moins éloignées de celles que j’ai en salle.  Pas question de sortir le B-Zen qui est resté sagement dans le sac… il est suffisamment rustiné comme ça !

Révo à Marigny-le-châtel Revo à Marigny-le-chatel

Tout seul c’est tout bon, voire à deux. Ici je suis avec Sébastien Ossent des Coléoptères.

Revo à Marigny-le-chatel Revo à Marigny-le-châtel 

C’est quand on est a plusieurs que cela se complique ! à cinq puis à six

Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel

Et pour finir à je ne sais plus combien car je ne sais pas compter en pilotant.

Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel Revo Marigny-le-chatel

Enfin me voilà sur le côté et par terre… Oooops je suis tombé: je ne maîtrise pas le bord d’attaque vers le bas.

Revo Marigny-le-chatel

C’était très rigolo mais il faut que je travaille mon pilotage. Toutefois, e préfère voler en vent léger. Peut-être parce que je ne sens pas la pression à cause de mon expérience de vol en salle où mon CV plane plus qu’il ne vole en pression. Erreur de débutant où tout simplement mon style de pilotage. L’avenir le dira.

Vivement la prochaine séance et n’oubliez pas volez juste pour le plaisir !