Eurovolies 2017 jour 2

Cette journée de lundi était annoncée comme meilleure que la veille avec l’absence de pluie et un vent stable. Je me suis donc levé tôt pour le constater sur l’hippodrome.

image

Cependant avant 10h30 on avait interdiction de voler sur le terrain. Même les bannières étaient au sol. La raison en est que les chevaux s’entraînaient également y compris en ce jour férié.

image

Le soleil quant à lui essayait timidement de percer la couche nuageuse basse.

image

Ce fut la seule fois où on a pu l’entrevoir. Rapidement les révolistes arrivèrent. Benoît avec les Bretz’Ailes ainsi aux Marcel.

image

Nous fûmes 7 à voler ensembles au grand complet. Il en manque un sur la photo:

image

Une joyeuse équipe même si le vent ne fut pas de la partie.

image

Je n’ai pas de photos de notre prestation devant un public qui était venu malgré la pluie qui menaçait. On s’est bien amusé.

image

Finalement vers 16h, le ciel s’assombrit et le vent se leva…. signe d’une averse qui ne tardait pas à nous faire remballer.

Heureusement quelque temps auparavant, Pierre avait pu donner une démonstration de son habile pilotage au dessus du public dans les gradins.

image

Impressionnant et le public fut impressionné !

Comme la pluie nous avait refroidi, on est allé papoter sous l’hippodrome. Finalement un bon festival en dépit des conditions météo.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Eurovolies 2017 jour 1

J’étais venu à l’Eurovolies 2015 et cela se passait alors sur un grand terrain ouvert mais cette année avec les mesures Vigipirates le club Estair organisait son festival sur l’hippodrome de Brabois.

Je pris la route après avoir rempli mon devoir citoyen et 3h30 plus tard j’arrivai à l’hippodrome de Nancy un peu avant 13h.

image

Des cerf-volistes avaient déjà investi les lieux. Des décorations remplissaient ciel et sol.

image

image

Le ciel était bien gris, coloré par quelques cerfs-volants.

image

Mais aucune trace des copains lucanophiles…

image

Je retournai sous l’hippodrome. Les voilà en train de prendre l’apéritif !

image

image

Après avoir pris le repas, je suis allé faire ce que pour quoi j’étais venu. Ce n’est pas quelques gouttes qui vont arrêter le cerf-voliste !

Bruno des Chatouilleurs d’anges avait faut le déplacement. Ici son CV en équilibre sur la barrière.

image

La pluie m’obligea finalement à prendre des mesures adéquates. Le cerf-voliste averti sort bien équipé.

image

David et Pierre étaient aussi présents et nous improvisâmes une petite démo revo pour le public venu malgré la pluie. La zone de vol près de la tribune était malheureusement pas idéale compte tenu de l’orientation du vent.

image

Il n’y avait pas que nous. Les monofils étaient aussi en l’air.

image

Où du moins essayait pour certain.

image

En fin d’après midi le vent forcit mais avec des rafales.

image

Demain le ciel sera plus clément et le vent doux et constant. Vivement demain.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Festival de Trouville 2e jour

Hier je me suis régalé avec les megateam et cette seconde journée de festival ne fut pas en reste. Après avoir accompli mon devoir civique dimanche matin j’ai repris le chemin de la Normandie pour retrouver le festival.

image

Arrivé juste à l’heure du déjeuner je suis aller me restaurer rapidement puis direction le terrain des pilotables.

image

J’ai pu refaire du megateam avec les CV  2 lignes. Un second revo aurait pu participer mais avec ses lignes de 25 il abandonna la partie. D’ailleurs je pense me faire des rallonges de lignes juste pour pouvoir voler avec des 2 lignes qui sont en 42m voire plus dans certains cas. C’est beaucoup plus long que les 36m dans le monde du revo en équipe

Un peu fatigué par l’aller-retour du matin, je passai une partie de l’après-midi à regarder le spectacle.

image

La position de repos dans l’abri de plage    fait parti des activités du cerf-voliste.

image

L’occasion de croquer des moments du festival tel un paparazzi.

image

Je ressorti le semi-ventilé car le standard allait être désagréable dans plus de 15 mph. J’ai pu voler avec la bande de EO Kite et Soif de vent. Je trouve assez amusant de voler avec les CV 2 lignes.

En fin d’après midi alors que la sono passait du jazz vocal je m’adonnai à du vol libre tout en douceur en jouant avec un drapeau accroché à son pylône.

Finalement je terminai la journée par une visite du jardin du vent….

image

…surveillé par une soucoupe volante:

image

Tandis qu’un pingouin jaloux de l’albatros de Maxime Rousselle se consolait en s’accrochant à une ligne.

image

Un festival sympathique qui m’a permis de boucler la boucle. Par Trouville tout a commencé pour moi dans le monde du cerf-volant. Cette participation est un peu un pèlerinage.

image

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Festival de Trouville-sur-mer

Le festival de Trouville-sur-mer tient sa 11e édition ce week-end. Ce festival convivial à l’ambiance familiale est celui par qui tout à commencé pour moi en 2012. J’y ai découvert le cerf-volant 4 lignes en me rendant sur ce festival pour voir les grosses structures et la suite est sur ce Blog. Maintenant j’y participe en tant que festivalier invité par Jean Francoiz LORENTE Ciel de Rêve.

image

Ne voulant rater une miette de ce moment particulier je pris la route pas trop tôt vers 7h30…

image

… et 2 heures 20 plus tard me voilà sur la plage.

image

Le vent de ce samedi matin était plutôt léger. Les cerf-volistes qui arrivaient en même temps que moi se donnèrent bien du mal. Le B-Zen me sauva la matinée…

image

…mais aux prix de quelques efforts !

image

Sur les coups de midi l’apéritif fut donné et tombait à pic compte tenu de l’énergie et de la sueur dépensée.

image

image

Le B-zen repris un peu l’air avant que Jean-Francois ne sonna le rappel pour le repas.

image

Nous ne dûmes pas aller bien loin puisque la salle se trouvait juste derrière le casino.

image

image

L’après-midi fut bien différente du matin. Le ciel gris laissa place à un beau ciel bleu et le vent devenu soutenu sonna le temps du semi-ventilé.

image

Un team de 4 puis un megateam furent improvisaient. Mon Revo deparaillait un peu dans ce groupe de 2 lignes.

image

image

image

Le vent était devenu trop fort pour le semi-ventilé avec des pointes à 20 mph et sans doute plus en hauteur. Heureusement que mon ventilé attendait sagement dans mon sac.

image

Il allait rejoindre l’oiseau de Maxime Rousselle.

Jean-Francois m’emprunta mon Revo pour l’essayer.

image

Il avait l’air de l’apprécier.

image

J’ai pu prodiguer quelque conseil à un jeune nouveau en cerf-volant 4 lignes: Tom qui volait en Freilein.

image

Le voilà en train d’essayer mon Barresi ventilé

image

Voilà une belle journée de cerf-volant à Trouville qui s’achève.

image

En espérant que celle de demain soit aussi réussie.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA