Ballet de Guido Maiocchi au Festival de Marseille 2017

Je ne connaissais pas son nom (je suis un peu nouveau dans le monde du cerf-volant) mais maintenant je me rends compte que c’était un de ses tutoriels sur YouTube que j’avais suivi il y a quelques années. C’est le champion d’Europe en titre. Là aussi on assiste à un ballet d’un autre niveau ! II y a de l’expressivité peut-être moins que dans celui de John Barresi mais Guido passe plus de technique (flic-flac et axel) dans son ballet.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Ballet de John Barresi au Festival de Marseille 2017

Pas la peine de le présenter, tout le monde du cerf-volant le connaît…. John Barresi était à Marseille ce week-end pour le 32e Festival Fête du vent ! Voici la vidéo de son ballet, notez bien là synchronisation et l’expressivité du cerf-volant. C’est un champion mais en plus il a un jeu du cerf-volant qui danse sur la musique telle une marionnette. C’est un régal.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Marseille Fête du vent 2017

Après le repas de samedi soir précédé d’un apéritif, la nuit de sommeil ne fut pas de trop. Vite couché, le réveil n’en fut pas moins difficile et les mollets faisaient mal. Le revo ça use.

image
Apero

image

image
C'était avant la bataille d'avion en papier

Quand je suis arrivé sur la plage il y avait déjà Jean-Pierre et Pierre.

image

Les pilotes arrivèrent peu à peu et rapidement les copains revo étaient tous là.

image

Cette journée fut encore plus belle que celle d’hier. Tandis que les pilotes qui n’étaient pas passés hier terminaient la compétition, les 4 lignes animaient le ciel entre 2 passages. Le megateam à vraiment du succès !

image

Tandis que nous étions en train de faire de figures dans un vent bien meilleurs que annoncé, on se demandait où était John Barresi ? Il était en train d’animer la plage en ligne courte.

image
John Barresi au festival de Marseille 2017
image
Joueur John Barresi

Les 4 lignes italiens n’étaient pas passé la veille ce qui me donna l’occasion de découvrir les 4WD et leur pilotes de l’autre côté des Alpes. J’en avais essayé un la veille: vol très doux.

image

image
Ici le champion d'Europe en titre

Quand le résultat de la compétition fut annoncé, le trio gagnant fut sans surprise les champions présents. En 3e le champion d’Europe, et 1er exaequo : la championne de France et le champion des USA.


image
Un podium de champions du 4 Lignes

Au final ce festival restera dans ma mémoire comme le meilleur que j’ai fait jusqu’ici. Le vent était au rendez-vous, l’organisation était parfaite, le public présent, présence de tête d’affiche, de nombreux pilotes pour les megateam revo. J’ai vraiment pris du plaisir à Marseille.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Marseille Fête du vent 2017

C’est le déplacement le plus long que j’ai fait jusqu’ici pour un festival. Cette fois c’était l’occasion de rencontrer de visu un modèle pour beaucoup de pilotes 4 lignes et pas seulement: John Barresi.

J’ai pris le TGV la veille au soir et après une nuit de sommeil, je me rendis sur la plage.

image

J’étais en avance et je ne m’étais pas trompé de date.

image

2 copains ne tardèrent pas à me rejoindre: Jean-Pierre Dravigney et Pierre Bernigaud. Peu à peu le terrain se peuplait de cerf-volistes.

image

image

Avant que ne démarre la festival, c’est vol libre. L’occasion pour moi de discuter avec John Barresi et essayer son dogstake pour faire du reverse fly. Ça allait bien les 10 premières secondes mais après c’est une autre histoire.

image

Nous avons eu un vent léger le matin qui m’a fait sortir le 2 plumes mais rapidement le vent forci et j’ai apprécié mon semi-ventilé.

Les demos sous forme de compétition amicales rythmèrent l’après midi ainsi que les megateam revo.

image

Le megateam 4 lignes fut une vive réussite avec John Barresi en leader. En démo individuelle j’ai été impressionné par celle de Barresi qui donne vraiment de l’expressivité à son cerf-volant et Marjorie Truchet  (championne de France en titre 4L) dont le vol est literralement opposé à celui des autres pilotes: elle a fait une démonstration tout en courbe, m-a-g-n-i-f-i-q-u-e !

Un samedi au poil en résumé.

image
Jean-Pierre Dravigney, Thierry Bressure, Bruno Duval

Quelque média tirés du net:

image
Le coeur

Addict Kite nous a gratifié de quelques direct sur un réseau social bien connu:

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Les événements à venir

Les prochains festivals auxquels je participerai.

image
Marseille

16/17 septembre: Marseille pour un moment de détente sur la plage du Prado.

image
Amiens

30 septembre et 1er octobre: A Amiens dimanche pour la manche sélective au championnat de France.

image
Marle

7 et 8 octobre: Festival qui en est déjà à sa 8e édition. Dimanche matin compétition manche sélective au championnat de France..

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Manche de Marcollin 2017

Le week-end du 26 et 27 août le club les Chatouilleurs d’anges organisait sa 20e Faranvole à Marcollin. A cette occasion comme l’année dernière semaine tenait un manche régionale qui depuis le changement de règlement de la FFVL est aussi une manche sélective au championnat de France. Je suis donc aller me mesurer aux pilotes de la Ligue Auvergne Rhône Alpes (LAURAVL).

image
Concentration sur la route....

On m’avait dit 9h donc je suis arrivé à 8h samedi en ayant fait la route le veille avec une escale. Ce ne fut pas une bonne idée mais la moins pire: la courte nuit n’ayant pas permis d’effacer la fatigue du trajet.

image

J’ai découvert que la plupart des pilotes étaient là depuis la veille et avaient campé sur place.

image

Le vent du samedi matin  était léger conforme aux prédictions de Windguru.cz si bien  que j’avais envie de  sortir le 2 plumes mais me contentai du 3 plumes car des rafales laissaient présager un vent plus fort. Après le briefing et le début des “hostilités” après 10h, le vent se mesurait en moyenne entre 12 mph et 20 mph. J’ai donc sorti le  Semi-ventilé. C’était ce que j’avais prévu quelques jours avant la compétition.

image
La sono

Le temps que le vent s’établissait, j’ai pu constater que le semi-ventilé était parfois un peu surtoilé pour les figures imposées et que ce serait sans doute pire pour le ballet.

Finalement devant le grand nombre de pilotes 2 lignes, une dizaine, une pause déjeuner fut décidé. Je devais patienter encore avant de passer.

Cela me laissa le temps de changer de CV. L’anémomètre indiquait un bon 17 mph avec des passages à 25 mph. Le ventilé s’imposait.

image
En premier plan le revo maxi-vented ventilé de Gerald

Lors de mon passage, le vent avait encore forci. Cependant les figures imposées furent une “formalité” mais je ne fus pas satisfait de  ma routine.

En fin d’après midi vers 18h on décida de faire passer les ballets 4 lignes même si le vent était légèrement au dessus de la limite des 45 km/h. Ma mesure à l’anemomètre montrait 25 mph min et des passages à 32 mph !

Ma prestation au ballet fut très décevante. Un maxi ventilé me manquait. Is’Air  a même cassé un BA en maxi-ventile. Mon Barresi ventilé 4 plumes se montra plus solide.

image
Romuald alias berni974

Le lendemain  je savais que le vent allait être plus faible et ce fut pas loin de pétole. Donc dimanche détente après avoir récupéré mes poignets, mes lignes et mon piquet après de Gérald alias belote13. Merci Belote13 ! J’étais parti un peu précipitamment la veille…

image
Au second plan Zeph58 en arrière plan un membre CVCF

Dimanche il a fait très très chaud. Le manque de vent rendait impossible la tenue d’une seconde manche et même la mise en l’air de CV pour faire une démonstration pour le public.

J’ai donc attendu l’annonce des résultats: j’ai fini 2e devant Gérald Regoli  et derrière Jean-Pierre Dravigney (vice-champion de France) avant de reprendre la route.

image

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA