En rouge et noir à Trouville-sur-mer

revo barresi à Trouvlle-sur-merMon Revo Barresi est allé prendre l’air de la mer aujourd’hui à Trouville-sur-mer. Le vent parfois au delà de 16 mph m’obligea à monter les barres de SUL en plus des UL. Séance inintéressante car le vent était moins fort qu’à Dieppe il y a 15 jours et j’ai pu apprécier pleinement l’usage des doubles barres.

Pratiquement pas de cerf-volant en l’air. Une voile de traction d’enfant par-ci, un delta de plage par-là, enfin si il y avait bien un 2 lignes qui avait fier allure au loin que son pilote mettait sur le dos.

Malheureusement, peu habitué à voler sous le soleil en bord de mer… j’ai pris un coup de soleil. Je suis devenu rouge comme mon revo…. Un noir à la peau rouge c’est un peu “too much” non ? Aller un peu de biafine pour que dure le plaisir !

20130719_014 20130719_013 20130719_012 20130719_011

Enfin un temps à Zen

B-Zen à DraveilAprès une semaine de vent, enfin Éole a pris des vacance aujourd’hui. J’ai pu sortir mon B-Zen. J’en avais perdu l’habitude et  j’ai du prendre un petit temps d’adaptation pour retrouver le toucher de la mise en pression… ben il y a encore du boulot !

Ce fut une petite séance avec quelque belle envolée d’abord à la faveur de quelques pics de vent mais ensuite en surfant sur la vague invisible de l’air pou’ aller chatouiller les nuages. Elle n’est pas belle ma planche ? Une fois arrivé au zénith j’ai remarqué que le B-Zen reste facilement en haut en le mettant bien à l’horizontal, il peut aller jouer avec les oiseaux. J’explore ainsi des techniques nouvelles où le positionnement des mains est loin d’être conventionnel i.e. les bras assez écartés pour aider le positionnement de l’aile.

La fin de la séance se termina mal, car bien fatigué, j’ai commencé à ranger les lignes alors que le cerf-volant était tombé devant moi. Les lignes non tendus, ce fut une très mauvaise idée. Je m’aperçus trop tard que j’avais commencé à faire un sac de nœud ! Je préférai alors dérouler les lignes et prendre le temps de tout démêler. Moralité: remettre le cerf-volant au loin, lignes tendus et démêlées avant de commencer le rangement.

Juste pour plus de plaisir !

Séance d'entrainement au Barresi STD à Draveil

Cette semaine le vent est fort c’est-à-dire trop fort pour mon B-Zen. C’est donc l’occasion de m’améliorer au revo 1.5 avec mon Barresi. Conscient de mon retard car j’ai commencé il y a à peine un an, je fais de mon mieux pour le combler en mettant les bouchées doubles. Je m’inflige un traitement de choc, m’entraîne 5 jours sur 7, en répétant toujours les mêmes gestes… à la recherche de la perfection et il y encore du chemin !

Mais en quoi consiste exactement une séance d’entraînement type ? Je commence toujours par les positions de surplace et l’horloge. Cela me permet de tester la force du vent, sa régularité et connaître quelle correction je dois apporter à chaque position du cerf-volant.
Ensuite je fais des chandelles i.e je fais monter le cerf-volant au zénith afin de voir jusqu’où porte le vent et des piqués afin d’aiguiser mes réflexes. Cet exercice permet de d’ajuster la force de freinage qui dépend de la force du vent et de la vitesse du piqué.
Puis je passe du temps à m’appliquer à faire des lignes droites et des angles droits en faisant des 8 carrés. Ce n’est pas évident pour moi car il faut exécuter le virage à angle droit de façon dynamique par rotation autour du bout de l’aile mais freiner en fin de virage…
La maîtrise de la vitesse est un aspect que je travaille également en me servant des passants à pieds ou à vélo. C’est amusant de les suivre avec le revo !
Finalement je fais aussi des 8 mais ils ne sont pas très beaux mais qu’importe, avec de la musique dans les oreilles, faire du revo est un vrai plaisir !

La première fois où j'ai vu un revo

C’était en avril 2012 au festival de Trouville-sur-mer…. des cerfs-volants étranges en forme de nœud papillon: des Revolutions ! Et puis cette chanson de Lana Del Rey “Video Game”… magnifique ! Il s’agissait de l’équipe de cerf-volant Les Loustik (on dit un team en jargon) dont je vous propose de regarder le ballet (on dit une routine en jargon) sur cette vidéo Youtube:

Revo Barresi à la plage bleue

Nouveau lieu pour mon Barresi en cette fin d’après-midi. A l’entrée du parc La Plage Bleu à Valenton, il y a une pelouse où des plants d’arbustes posés ici et là laissent un généreux espace où loger 37 mètres de ligne. Le vent venant du Nord soufflait entre 6 et 16 mph interdisant au B-Zen de sortir tout en ne rendant pas nécessaire de mettre le 2e jeu de barre… mais de justesse.

Surprise quand des usagers du parc sur le départ passant derrière moi s’exclament : “Un cerf-volant Revolution !”. L’occasion était trop belle pour ne pas engager la conversation. Ce n’était pas un cerf-voliste mais quelqu’un qui avait entendu parler de cerf-volant Revolution il y a longtemps. Comme quoi le terreau est là pour que le cerf-volant ne meurt pas. Ce serait dommage car le cerf-volant est un loisir peu onéreux si l’on considère le coût global: le matériel, l’espace de vol, les conditions météo, le temps de vol. A part le coût du revo soit 300€, cela ne coûte rien. Je vole dans des endroits publics donc gratuits, tous les jours, si je veux, mais soyons modeste disons 1 jour sur deux, 8 heures par jour, si je veux, mais soyons modeste disons 2 heures par jour. Faîtes le calcul, le coût horaire du cerf-volant est bien peu élevé. Comparez donc avec l’équitation ou même le football pour vous convaincre.

Le cerf-volant est un loisir, un sport qui mérite à être connu… juste pour le plaisir !

Vitesse du vent

Les cerfs-volants sont donnés pour une plage de vent. En dessous ça ne vole pas et au dessus ça risque de casser. C’est ce qui est arrivé à mon B-Zen en le faisant voler dans trop de vent. Afin de choisir le bon cerf-volant en fonction du vent, un outil semble indispensable : l’anémomètre. Les prévisions météo ne sont pas très précises : à 5 km/h près sur météo france et selon la configuration du spot de vol, le relevé d’une station météo peut ne pas être identique  à la réalité du terrain.

anémomètreAujourd’hui j’ai eu l’occasion de sortir le B-Zen et le Barresi sur le spot de Draveil. Le vent faible à Zen entre 16 et 18 heures laissa place à un vent plus fort. Une mesure à l’anémomètre me montra que le vent soufflait à plus de 6 mph (limite haute du B-Zen):  jusqu’à 11 mph. Ainsi sans que la traction ne soit insupportable, je dépassais donc souvent la plage de vent du Zen… Désormais, l’anémomètre sera là pour me rappeler à l’ordre.

duo de Revo à Draveil

La séance de cette après midi fut très agréable. Retrouver le plaisir du Zen est formidable. Cette sensation de puissance et de contrôle alors que le vent est faible, est vraiment grisante d’autant plus que cette année la météo était (et est encore) complètement déréglée avec un vent plus fort que d’habitude. Vers 18 heures quand le vent monta, le Barresi prit le relais. C’est un bon duo: jusqu’à 6 mph c’est le B-Zen, puis jusqu’à 16 mph c’est le Barresi en 3 plumes et enfin jusqu’à 20 mph c’est le Barresi en double barre. Juste pour le plaisir !

Revo Barresi STD en double barre à Dieppe

Aujourd’hui en sortie sur la côte à Cayeux-sur-mer,  le vent très fort (au moins 30 km/h) me dissuada de sortir un revo. En descendant à Dieppe j’espèrais trouver un peu de soleil mais en vainc. Cependant il y avait un revo en l’air, un barresi bleu et noir. Sans hésitation je suis allé voir le cerf-voliste et j’engageai la conversation. Ce fut l’occasion de donner quelques conseils, juste le minimum vu ma modeste expérience mais c’est un plaisir de voir que l’on peu aider.

barresi double barre à Dieppe

Comme le vent était très fort,  l’occasion était de tester le double jeu de barre en bord d’attaque (BA). Il s’agit d’enfiler en plus des barres 3 plumes (ou Ultra Light), les barres 2 plumes (SUL). Les barres 2 plumes s’enfilent dans le bord d’attaque au dessus des barres 3 plumes. Le frottement du dacron et la courbure du BA suffisent à maintenir en place le jeu de barres supplémentaire. J’avais quand même un peu peur qu’il ne se fasse la belle…

barresi double barre à Dieppe barresi double barre à Dieppe

Le double BA rend le CV plus rigide mais je n’apprécie guère le vent fort qui plus est avec des rafales. Pour ma part même si le cerf-volant est ainsi plus résistant, la traction est toujours présente ce qui limite l’usage des 2 jeux de barres à une solution de dépannage quand on n’a pas de ventilé sous la main.

barresi double barre à Dieppe