Usure des révo

Les revo comme toute chose s’usent quand on s’en sert mais en combien de temps ? J’ai un B-Zen qui présentait déjà les outrages du temps après 2 ans et demi mais je l’avais malmené à l’époque quand je n’avais pas encore de standard 1.5. Il est donc impossible de déduire si les dechirures de l’ et du BA sont de mon fait ou d’une usure normale.

Mon ancien standard 1.5 acquis en 2013 montrait des déchirures dans l’icarex 4 ans plus tard. Certe, je l’avais utilisé également un peu au dessus de sa plage de vent bien qu’un semi-ventilé home made l’avait rejoint.

En revanche mon dernier revo standard qui n’a qu’un an et demi et qui n’a été utilisé que dans sa plage de vent, presente de petites déchirures dans l’icarex au niveau des frottements avec les barre verticales !

Un petit zoom sur la misère permet de se rendre compte des contraintes que subit la voile.

On voit bien le déchirure causée par le pliage. Le petit trou à droite est quand à lui un peu plus mystérieux.

Le passage par le mylar auto-collant permet de réparer ces accros même si l’icarex se s’effiloche pas.

pastille de mylar autocollant

On peut également en prévention coller carrément une bande de mylar sur la voile le long de la barre.

Moralite: au bout d’un an et demi et d’usage intensif, l’usure d’un revo se voit, sur la voile du moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux