Entrainement rotation en translation

Certains l’appelle le “moonwalk”, il s’agit de déplacer le tout lui faisant faire une rotation sur son centre. Beaucoup de pilotes sont émerveillés par ce mouvement et j’en fais partie. Si l’on met de côté la chance du debutant, il faut reconnaitre que ce mouvement est complexe et je ne le maitrise pas encore parfaitement. J’explique ici mon approche.

Le prérequis consiste, pour moi, de maitriser la rotation en static et la tranlation (avancer, reculer, ). C’est la combinaison de ces mouvements qui permet de faire le “moonwalk” par un dosage et un timing précis. Pour les entrainements correspondant voir la video sur l’horloge et la vidéo sur le slide

Ensuite pour introduire l’apprentissage de ce mouvement on peut passer par la figure de précision de competition MI15 le pivot.

Puis en supprimant le stop et en réduisant les deplacement apparait le fameux “moonwalk”.

Une seconde approche, que j’appelle tarzan, consiste depuis un stop BA en haut à effectuer des quarts de rotation sur la pointe d’aile: un premier quart sur la pointe droite, puis un second. on est alors BA en bas. Ensuite un autre quart sur la pointe à droite (pointe gauche car BA en bas), puis un second. Cela revient à faire une échelle horizontale en tournant toujours dans le même sens.

Attention la seconde approche est un peu moins jolie car le centre du CV ne décrit pas une ligne droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux