Égalisation de lignes au gymnase

L’égalisation des lignes est une tâche rébarbative un peu comme la vérification des niveaux dans une voiture. En cerf-volant il n’y a pas grand risque pour la sécurité du pilote où des autres mais la qualité de pilotage s’en trouve affectée même si avec un peu de d’expérience on corrige de soi-même les écarts de lignes.

Dans ce cas si la tenue du revo semble tout à coup plus floue mais que ça va mieux au bout d’une heure c’est que les lignes ont bougés. Cela arrive après une séance par vent fort par exemple ou bien après une égalisation au piquet…

Le test que je fait en vol est de mettre le revo en stop BA en bas puis je regarde mes poignées qui doivent être symétrique sinon il faut égaliser.

En stop BA en bas les poignées doivent être symétriques

Un autre test que je fais en petit vent est de mettre le revo BA en bas puis de rejoindre les poignées dans une seule main. Sans avoir à contrôler le revo ce dernier doit descendre bien droit.

Enfin le test de l’égaliseur de lignes est le meilleur mais nécessite un point fixe dont on ne dispose pas toujours sur le terrain.

Ce soir j’ai passé 2 heures au gymnase à refaire mes lignes de 40 et 68 kg pendant que d’autre s’entrainait pour l’indoor de Marle. J’ai pris grand soin de faire un noeud d’arrêt car je pense que c’est l’extrémité de la ligne qui bouge. Il y avait de gros écarts entre la gauche et la droite: 2 ou 3 cm. Je me demande comment j’ai volé avec ça !

Vivement la prochaine séance que je teste le résultat.