Entraînement marche arrière

La séance d’aujourd’hui fut consacrée à la marche arrière. Je me dois de constater que je ne la maîtrise pas suffisamment. J’ai donc repris la base: la ligne droite.

Avec un vent léger entre 4 et 7 mph, l’exercice ne fut pas de tout repos. D’autant plus que les prévisions avaient annoncé 17mph en rafale, j’avais donc monté le standard en .

En condition de vent faible il faut faire attention à ne pas déventer et faire retourner l’aile en tirant trop sur les freins. En ligne droite horizontale j’ai découvert qu’il ne fallait pas trop tirer sur le frein de l’aile du haut qu’on dévente plus facilement que l’aile inférieure. La marche arrière est plus facile en actionnant le frein de l’aile inférieure et en laissant l’aile supérieure plus lâche afin que le vent s’engouffre bien dans le dessous de l’aile.

Cette découverte m’amena à explorer le bord de fenêtre en marche arrière. Est-ce que la mise en “glide” fonctionne aussi en marche arrière ? L’expérience ne me permit pas de conclure avec certitude mais il semblerait que la mise en plané dans le sens inverse permet de prolonger la marche arrière. C’est-à-dire si le va à droite en marche arrière, donc BA vers la gauche, il faut basculer en “glide” (“float ” ou plané comme on veut l’appeler) vers la gauche i.e. pointe des pieds vers le haut.

Une séance très instructive !

Juste pour le plaisir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *