La séparation

Après plus de 4 ans de service mon Revo Barresi standard s’en est allé vers une nouvelle vie. C’est avec un petit pincement au coeur que je le laisse partir car c’était mon premier 1.5 avec lequel j’ai volé depuis 2013.

Certes depuis l’arrivée de mes revo blancs, il aurait dû prendre sa retraite et ne sortait que très rarement mais je le gardais monté en 2 plumes tant je ne voulais pas me séparer de lui. Il a terminé son service sur mon dernier niveau du Club 38 en fin d’année. Quelle belle fin !

Mon sac n’étant pas extensible à l’infini et devant accueillir une nouvelle recrue, j’ai donc offert une nouvelle vie dans d’autres mains. Il ne sera pas seul puisqu’il part avec mon Revo semi-ventilé maison qui ne sortait plus du tout depuis qu’un Barresi semi-ventilé était arrivé.

C’est une page qui se tourne avec nostalgie pour moi et une histoire qui commence pour un pilote qui sera heureux de posséder 2 revo. Rien ne sert d’avoir des doublons, je ne suis pas collectionneur, je suis un pilote.

Au revoir et à peut-être un jour sur un terrain !