Rainy day

Le niveau 8 du club 38 doit se mériter. En effet si les stop et les slides ne sont à priori pas compliqués il faut néanmoins avoir de quoi faire des stop. La menace de la pluie n’allait pas m’arrêter.

Le vent annoncé à 5 mph avec des rafales à 17 ne fut hélas pas au rendez-vous. Je mesurais à  peine 3 mph et adieu les rafales. Je ne pouvais pas tenir le stop BA en haut en 2 plumes.

Finalement la séance se transforma en entraînement en petit vent. Rien ne se perd tout se transforme. 

L’enseignement de cette session c’est qu’en vent faible, l’humidité ou même une pluie fine annihile complètement mes efforts. Or en compétition je dois pouvoir voler à 4 km/h soit 2.5 mph. Ce n’est pas gagné et carrément hors de ma portée si c’est humide.  Vais-je devoir me faire un SUL 1.5 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *