Club 38 Niveau 5

Les vidéo s’enchaînent. Aujourd’hui un vent de 8-9 mph avec des passages à 12mph m’ont fait sortir le semi-ventilé. Heureusement car en fin de séance je mesurais allègrement 15 mph en rafale soit la limite pour sortir le ventilé.

Une compétence requise pour le niveau 5 est le vol en petit vent grâce au “glide”. Etre en semi-ventilé  permet de reproduire ces conditions. Néanmoins les planés furent difficiles à cadrer car il fallait les chercher en bord de fenêtre.

Voici la vidéo des 4 meilleurs prises:

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Club 38 niveau 4

Le fin de Thanksgiving aux US sonne le retour des “hostilités” du club 38. En fait j’attendais la validation de mon niveau 3. C’est chose faite. Dommage que ça n’ait pas été plus tôt car comme ça j’aurais pu avoir mon pin’s level 3 lors du  stage 4 lignes du WE dernier.

J’ai regardé la routine 4 hier soir et je me suis dis que j’allais la faire ce midi à l’heure du déjeuner même si le vent du Polygone de Vincennes n’est pas vraiment bien orienté.

image

Comme la semaine dernière, le terrain était désert.

image

Le vent aussi variable entre 6 et 12 mph. J’ai sorti le 2 plumes car je voulais assurer les slides au détriment d’un contrôle plus difficile dans les passages plus venteux. En effet le vent était…variable mais quel challenge !

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Stage 4 lignes FFVL jour 2

La nuit fut courte pour ceux qui avaient prolongé la séance Indoor. Nous nous sommes réveillés à 7h pour prendre le petit déjeuner mais mais on n’avait pas entendu que le rendez-vous était fixé à  8h45.

image

Nous n’étions pas les seuls.

image

L’essentiel est que tous le monde se retrouva avant de reprendre le stage.

image

image

Il fallait bien ça pour se réchauffer.  Il faisait vraiment froid. La voiture était gelée.

image

image
Une feuille gelée

Nous sommes allés comme hier sur le terrain d’ULM. Il faisait beau avec un vent léger mais largement praticable. Certes contrairement à hier où le standard 3 plumes avait fait l’affaire, aujourd’hui j’ai pris le 2 plumes en 23 kg.

image

Le vent léger n’a pas été l’occasion de faire le cours. Ce fut plutôt du vol libre et Jean passait pour prodiguer des conseils. Pour moi c’est les micro-stop pour claquer les angles ainsi que les bras que je dois avoir plus collés au corps pour stabiliser mes marches arrières.

En fin de matinée nous avons fait un peu de poursuite et même une boule… enfin une patatoïde.

Un petit apéritif après le déjeuner et nous voilà répartis pour une fin de stage plus orienté vol en équipe.
image

Le temps fut assez clément puisque seule une averse s’invita sans perturber notre détermination à voler. En revanche la disparité de niveau n’a pas permit à tous de faire la boule et quelques accrochages de revo ont eu lieu.

L’idée de mettre en place un sorte de niveau fédéral comme les ceintures au judo prend ici tout son sens. On croit souvent être capable de mais une fois devant les faits…

image

Le week-end de stage s’est poursuivi par le remise par Steff FERME des pins du club 38 correspondant aux niveaux validés. Pour moi le 1 et 2.

image
Pins du club 38 niveau 1 et 2

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Stage 4 lignes FFVL jour 1

Le week-end du 25 et 26 novembre la FFVL organisait un stage 4 lignes sur la base de Lery-Poses. Le stage était encadré par Steff FERMÉ et Jean APOSTOLIDES.

image

La plus part des stagiaires étaient arrivés à 9h. Les retardataires nous rejoignirent encore peu après 10h.

image

Après une présentation de l’école de cerf-volant, le programme du week-end  fut annoncé et les clés des chambres furent données. Notons également la distribution de nombreux goodies.

image

Le plus important est le cahier d’exercices élaborée par Jean APOSTOLIDES et qui bien suivi doit permettre de progresser vers un vol plus propre.

image

Puis ce fut l’heure de l’apéritif et le moment de démêler les lignes pour certains. Pour d’autres l’occasion d’échanger sur les nouveautés de cerf-volant.

image

image

image

La matinée passa rapidement et il était bientôt l’heure de déjeuner.

image

image

Enfin l’après-midi nous fit rentrer dans le vif du sujet. Le temps maussade du matin et sa pluie passagère nous donna un moment de répit et on commença à voler sur le terrain des ULM.

image

Hélas un grosse averse avec une légère grêle trempa nos affaires. Elle reparti aussi vite qu’elle était arrivée si bien qu’un beau soleil nous fit oublier le manque de vent qui rendit impossible la mise en pratique des conseils prodigués.

image

La journée de stage se termina par une tentative de vol en equipe mais ce ne fut pas très heureux.

Apres avoir ragagné le camps de base pour le debriefing nous somme allés au gymnase. C’était une occasion de faire un peu de cerf-volant en salle. Cela tombait bien compte tenu du Festival Indoor de la semaine prochaine. Un peu d’entraînement ne fait pas de mal.

image

Pascal s’emmêla dans le panier de basket ce qui nécessitade prendre un escabot pour récupérer son revo.

image

A 22h30 je suis retourné au campement car la journée avait été bien longue.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Club 38 à Vincennes

Aujourd’hui je suis allé faire du cerf-volant entre midi et deux. Ma motivation était de passer le niveau 3 du Club 38. J’attendais depuis presque 1 mois les codes. Ceux-ci m’avaient bien été envoyés mais par la messagerie du réseau social à la lettre bleue et j’avais complètement raté  d’accepter la demande de connexion.
Je voulais donc absolument rattraper ce retard dans ma progression.

image

A l’heure de la pose méridienne je me suis rendu à la plaine de jeux du Polygone. L’endroit était vide.

image

45 bonnes minutes à batailler dans un vent annoncé de 9 phm avec des rafales à 18 mph. La mesure au petit jaune donnait plutôt 7mph avec des pointes à 12 mph et plus. J’ai sorti le standard 3 plumes car j’avais peur d’un vent plus fort en hauteur. Il faut croire que Vincennes possède vraiment une aérologie pourrie: difficile de tenir le stop BA en haut par moment.

image

Aller voici la vidéo de mon examen niveau 3

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Indoor de Moissy 2 et 3 décembre 2017

image

Plus d’info sur http:/www.cramayailes.fr

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Regardez “Revo indoor – entrainement au créneaux” sur YouTube

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Entraînement à la marche arrière

Si l”over the top est une figure facile, le faire en marche arrière est très difficile. En effet en marche avant la monté se fait en pression et en descente  le BA guide le CV si bien qu’on effectue la descente en planant.

En marche arrière la monté est plus sensible car il faut réellement garder la pression. On ne peut pas tricher en lançant le CV par dessus sa tête. Quand à la descende il faut oublier le plané car le moindre décalage des pointes et c’est la dévente.

Afin de pouvoir réaliser un OTT en marche arrière il faut donc déjà maîtriser le vol en marche arrière en haut de la fenêtre. Comme il me faut regarder le CV, l’over the top sera réalisé avec un angle de 80° au lieu d’un jolie 90. L’exercice de la marche arrière en haut de fenêtre permettra de bien maîtriser la  monté. Pour ce qui est de la descente c’est assez simple il suffit de reculer et mettre en pression le CV

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Préparation pour l’indoor de Moissy

Ce matin j’ai spécialement travaillé le rattrapé main sans posé. En effet le rattrapé main classique se fait 2 pointes au sol et il suffit de tirer sur les lignes avants.  Le faire sans posé implique de positionner le CV en l’air avec le BA vers la bas avant de tirer sur les avants. Enfin une jolie trajectoire en forme de cloche est le graal absolu.

Lundi dernier quelques prises de vue au clubs m’a permis de faire ce petit clip pour montrer ce que Cramayailes sait faire en 4 lignes.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Toussaint à Longjumeau

L’année dernière à la même date j’étais en B-Zen à Draveil. Cette fois le vent annoncé de 5 mph à 11 mph m’a conduit à Longjumeau.

image

Le site est dans une cuvette si bien que je n’ai mesuré que 2.3 mph à bout de bras. J’ai sortie mon vieux Barresi Standard en 2 plumes. La gaze abîmée faisait vraiment pitié à voir…. je sens que ce sont ses derniers jours.

La séances fut…. dynamique, enfin…pour moi. J’ai bien travaillé les jambes, les bras, bref le corps pour faire tenir en l’air mon cerf-volant. Les lignes de 23 kg sont fantastiques en petit vent. On peut facilement faire plusieurs tours sans que le manque de vent ne vienne perturber le contrôle en décuplant les frottements.

J’ai bien fait de me confronter à ce vent. Je n’y fait pas des merveilles et les figures imposées ne passaient pas toutes mais je sais maintenant ce que ça fait. 2.3 mph c’est de toute façon dessous des 4 km/h réglementaires, je ne devrais pas rencontrer des conditions aussi difficiles en compétition mais je peux y voler en 2 plumes 23 kg. C’est rassurant.

Seulement une grosse heure de vol mais ce fut bien agréable.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA