Préparation de ballet

En solo, l’épreuve du ballet en compétition n’est pas à sous-estimer. L’improvisation cache surtout un manque de préparation.  Le ballet étant une épreuve artistique où le CV doit danser sur la musique, il ne souffre d’aucune improvisation car même si on connaît par coeur la musique il faut que les figures s’enchaînent correctement.

Devant mon manque de préparation évident pour l’épreuve de samedi, j’ai pris le taureau par les cornes. Reposant les bases: choix de la musique à structure simple et répétitive de préférence afin de pouvoir placer des temps pour dérouler les figures sans risquer d’être hors tempo. En réalité j’ai opté pour 2 musiques de ballet: une lente et l’autre plus rapide. Ce sera en fonction du vent. Dans un premier temps je vais préparer le ballet lent car il pourra toujours être jouer avec un vent plus fort. Avantage du révo sur les 2 lignes !

Ensuite j’ai fait le point sur les figures que je sais faire. Ce n’est pas forcément très varier mais en y ajoutant les variantes montante et descendante  ainsi que les marches arrières j’arrive à une petite panoplie qui tiendra facilement dans la durée de la musique.

image

image

Il me reste à trouver une séquence refrain à placer sur…. les refrains justement. Je ne serai  pas prêt pour samedi mais le défi est de longue haleine et je vise la manche de sélection en octobre donc j’ai le temps.

Juste pour le plaisir… CC-BY-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *