Un nouveau revo dans ma housse

Il me manquait un revo pour voler quand le vent forcit. J’ai eu l’occasion d’acquérir un semi-ventilé maison. Il s’agit d’une voile SLE montée en barre EXP avec une ventilation maison. 20150608_001 Après une première séance avec ce demi-ventilé, je constate que voler en ventilé nécessite un vent fort constant car quand il y a des chutes de vent, la ventilation a malheureusement un effet négatif: le CV tombe. A l’inverse quand je suis en pleine voile, je ne maîtrise les soubresauts du vent. 20150608_003 C’est tout de même une bonne acquisition, qui va me permettre de voler au delà de 16 mph sans me déboîter les épaules ! Juste pour le plaisir ….

Un B-Zen qui accuse le temps

Au profit d’une petit séance de revo, j’ai remarqué une trace du temps sur mon B-Zen. Une déchirure de la gaze du bord d’attaque. Oh mon dieu, une déchirure!

20150606_999

Passé l’émotion provoquée par la vue de cette blessure dramatique… j’ai commencé à voler en faisant attention au vent qui tel un bouc-émissaire n’est peut-être pas l’auteur de cet accident.

20150606_002

Finalement les avis glanés sur le forum aufilduvent me permis de désigner un autre coupable. Le rangement du CV: ne pas mettre les barres dans le CV quand on l’enroule. On peut même le réparer avec du fil et une aiguille ou bien le faire réparer dans un magasin de cerf-volant. Au prix où coûte un B-Zen, une réparation n’est pas superflue !

Mon Barresi présente également cet outrage du temps, en plus petit mais ça commence. C’est là vie, le plaisir de voler reste. Réparer ou laisser le temps faire son œuvre, qu’importe. Juste pour la plaisir !

20150606_005