Animation over the top au révo indoor

Continuant dans la même veine que le billet précédent, je passe à l’over the top. qui est l’une des premières figures que l’on apprend en cerf-volant en salle. Sa simulation en image de synthèse avec Blender est facile à partir du 360. Si le CV suit le chemin d’un cercle il suffit de déformer le cercle pour faire l’over.

En paire, l’effet est aussitôt plus sympathique avec une symétrie centrale:

Un over en paire en symétrie axiale donne ceci:

C’est là qu’un doute me vint. En effet en paire on doit faire attention au placement des pilotes, qui reculent et ne doivent pas rentrer en collision. Or avec le dernier over the top, on imagine bien les pilotes se cogner à la sortie de l’over car celui de gauche fait aller son CV à gauche donc il décrit un cercle en marche arrière vers la droite (imaginez vous au volant d’une voiture et vous voulez éclairer le CV devant vous avec vos phares) pendant que le pilote de droite fait aller son CV à droite donc il décrit un cercle en marche arrière vers la gauche.

Mes simulations en image de synthèse manquent la position du pilote…. prochaine étape de mes animations, pour que le vol en paire reste un plaisir et ne se termine pas à l’hôpital !

360 en paire en révo indoor: les vidéos en images de synthèse !

Quand j’ai une idée, j’aime aller jusqu’au bout… du moins tant que cela m’amuse. Après le billet précédent où je présentais des schémas sur le 360 en paire de revo indoor, voici l’étape suivante: des vidéos en 3D.

Le 360 est l’évolution de base de l’indoor puisque nous devons reculer en permanence donc il nous faut faire des ronds. Le principe est simple et illustré dans la vidéo suivante:

Si on veut réaliser un 360 en paire et que les pilotes se trouvent à une distance inférieure à la longueur des lignes, les CV vont rentrer en collision. La vidéo suivante montre ce cas, imaginez les lignes….

Finalement lorsque le CV  à l’intérieur (derrière) dépasse le CV à l’extérieur (devant), il faut qu’il passe par dessus. La vidéo suivante en est l’illustration.

Comme je l’ai dis l’entraînement peut se faire avec un partenaire virtuel en faisant des 360 en monté et en descente tous les 180°, comme ceci (le cube est là pour dire qu’il faut monter :-))

Les vidéos sont sous licence Creative Common, partagez !

360 en paire (au revo) : les schémas

J’écrivais dans un billet précédent comment un simple 360 en paire pouvait présenter des difficultés et constituer un petit challenge en soi. Voici 2 schémas pour illustrer mon propos sur la translation et le passage des CV l’un sur l’autre.

360 paire
Mouvement de translation verticale du CV. L’autre CV effectuant le même parcours décalé de 180°

Si les pilotes se trouvent à une distance inférieure à la longueur des lignes alors il faudra impérativement effectuer ce mouvement de translation verticale pour que chaque CV passe au dessus de l’autre à tour de rôle. Le CV à l’extérieur doit être en bas et le CV à l’intérieur en haut. Le schémas suivant permet de s’en rendre compte.

360 paire vue de dessusSchémas sous licence Créative Common, partagez !

B-Zen à Draveil

A la faveur d’un vent contenu sous la barre des 6 mph, j’ai sorti le B-Zen. En réalité je voulais aller tester les conseils d’Alain Micquiaux sur le forum au fil du vent à propos de comment réaliser des stops nets en Révo. Malheureusement le vent faible ne m’a pas permis dans un premier temps de mettre en œuvre le raccourcissement des lignes de frein sur mon 1.5 Barresi. La séance fut consacrée au vol en B-Zen. Ah quelle merveilleuse machine que ce Révo là ! En vent faible c’est un vrai régal !

Voici ma séance en vidéo:

En fin de séance le vent fut un peu plus fort et j’ai sorti le 1.5 Barresi en y mettant plus de frein. En fait avec plus de frein et en gardant la technique découverte hier, le déventage, le coup de frein est trop fort. Le CV recule un peu avant que je ne le stoppe. Il faut que je m’habitue avec ce nouveau réglage des freins. En revanche si je n’applique pas le déventage, le freinage est plus fort et intervient plus vite mais je note quand même que le CV ralentit avant de s’arrêter. Je n’obtient pas l’effet d’arrêt brusque. Je crois que je ne suis pas assez vif sur le coup de frein et que la technique du déventage me permet d’accentuer le freinage juste à ma convenance. Je pense que je vais garder le meilleur des 2 approches: plus de frein pour plus de pression (et donc de contrôle) et le p’tit coup de déventage qui fait tordre le CV et regonfler la voile quand la pression revient. Je trouve que cela donne de l’expressité au CV. Juste pour le plaisir !

360 en paire en Revo Indoor

Dans mon club Cramayailes nous sommes 2 à voler en Revo Indoor. Nous n’avons pas un niveau extraordinaire mais le cerf-volant en salle étant assez confidentiel et le Revo Indoor encore plus, alors dès lors que l’on s’entraîne un peu, on passe pour un expert.

Et pourtant il faut garder la tête froide et il suffit de regarder ça pour se faire tout petit:

Modestement, je me suis dit que l’union fait la force et que le vol en groupe permet de décupler l’effet même si individuellement le niveau n’est pas top champion du monde. J’ai pu faire quelques essais en paire avec des partenaires de niveaux différents et voici mes conclusions:

  1. Le vol en paire de revo nécessite déjà un vol individuel « impeccable » en 360. Ceci est une condition sine qua none pour un effet propre. Le vol doit être régulier à vitesse constante.
  2. Le passage en paire hausse la difficulté car il faut que le passage des CV se fasse sans ac-coup et cela ne peut se faire que si chaque CV conserve une attitude bien droite (verticale). Les montés et descentes doivent se faire par translation et on passe alors dans ce que ce qu’on appelle le vol avancé car combinant 2 axes de déplacement: le CV avance normalement mais translate verticalement également.
  3. Le point 2 peut s’apprendre seul en se fixant 2 points diamétralement opposés où on doit amener le CV respectivement en haut pour l’un et en bas pour l’autre afin de permettre  de passer respectivement au dessus de son partenaire virtuel pour l’un et de permettre à son partenaire virtuel de passer au dessus pour l’autre.

Encore quelques séances d’entraînements en perspective…. juste pour le plaisir !

Séance de Noël à Lisses

Comme l‘année dernière, je ne pouvais pas passer Noël sans aller chatouiller les nuages. Aujourd’hui le vent d’Ouest désigna la spot de Lisses pour cette séance de la nativité. Un bon vent donné entre 9 et 14 mph mais avec quelques passage à vide quand même histoire de rappeler que l’on est bien en Ile-de-France et pas sur la côte…. Aller ne soyons pas difficiles, on ne contrôle pas le vent mais on peut ajuster la voile, n’est-ce-pas ? En plus le soleil était au rendez-vous, alors ce fut une séance agréable en somme.

20141225_003

20141225_004

Alors à quoi peut-on bien s’amuser un 25 décembre après 2 ans et demi de pratique ? Je pense avoir atteint le niveau suffisant pour pouvoir m’amuser mais il y a encore tant de choses à apprendre. Depuis quelques séances je m’évertue à pratiquer la marche arrière en diagonal i.e faire des diagonales en marche arrière… ce n’est pas si facile surtout la diagonale montante en marche arrière. Les stop net font également partie de mes gammes en ce moment. En effet j’ai découverts, car il s’agit bien de découverte quand on apprend tout seul, que déventer le cerf-volant au moment de freiner donnait un effet d’arrêt brutal. C’est très surprenant car j’avais parié sur un coup de frein brutal pour arrêter net le Revo mais je n’y suis jamais arrivé (le CV ralentit toujours avant de s’arrêter): vive le p’tit coup de relâché dans les lignes ! Juste pour le plaisir…

Lac de Créteil

Le parc de loisir du Lac de Créteil, possède un grand espace où il pourrait être possible de faire du cerf-volant et qui dit lac dit possibilité de faire « mumuse » avec l’eau. Aujourd’hui le vent était orienté sud-ouest (vers l’eau depuis la rive gauche du lac) et donc semblait être propice à une séance nautique pour mon Revo.

L’arrivée se fait en passant par la départementale puis en tournant devant la mosquée. L’entrée peut-être ouverte aux véhicules mais il est préférable de laisser sa voiture au parking sous peine de ne pas pouvoir sortir ensuite.

Quelques dizaines de mètre plus loin on tombe sur un espace vert dégagé à droite.

Mon Révo fut vite sorti et je pu m’adonner à une bonne séance dans un vent variable entre 4-10 mph à hauteur de bras.

Plus haut le vent était sans doute conforme à la prévision c’est-à-dire 10-15 mph mais la colline masquait une bonne partie de la force du vent.

Un banc me permit de manger mon casse-croûte tout gardant un œil sur mon cerf-volant. Je remarquais qu’une fois posé, le Revo ne faisait plus l’effet d’un épouvantail et de nombreux oiseaux venaient se poser dans l’herbe grasse.

Comme note finale à ce spot je dirais que c’est plutôt moyen. Il faudra que je revienne avec une autre orientation de vent.

Pour terminer ma visite, je suis allé voir le ponton qui m’avait semblé être un bon endroit pour m’amuser avec l’eau.

Malheureusement, l’endroit était envahi par les oiseaux qui avaient bien marqué leur territoire en laissant leurs déjections sur les planches devenues glissantes.

Un chemin secondaire existe et laisse entrevoir d’autres perspectives. Si l’endroit était plus propres, et moins glissant, ce serait un bon spot avec des lignes courtes pour voler au dessus de l’eau. Le ponton n’étant pas rectiligne, il s’accomode de nombreuses directions de vent mais attention à la chute !


Je reviendrai, juste pour le plaisir…

La quête du ballet

Dans le but de pouvoir offrir un ballet pour l’indoor de Grande-Synthe, j’avais sélectionné une musique avec des passages lents qui correspondent à mon style de vol en indoor. Je m’étais monté mentalement un film bien rodé depuis une semaine et je voulais mettre en pratique dimanche dernier au gymnase.

Je suis redescendu à la réalité. Ma vitesse de 360 n’est pas assez rapide pour tenir le tempo, les boucles sont trop rapides pour que je puisse reprendre une trajectoire correcte et j’avais un peu surestimé ma capacité à faire des marches arrières…. Ce bilan décevant me montre que je dois revoir ma copie en rapprochant les acrobaties car mon vol est trop lent pour faire des tours complets sur le tempos de la musique et en travaillant mes marches arrières. Malheureusement il ne me reste que 4 séances avant la date de l’indoor de Grande-Synthe, peut-être que je vais devoir faire de l’improvisation, ce qui est pour l’instant là où je m’en sors le mieux. Juste pour le plaisir !